More
    More

      Festival Chorus : la soirée électro avec Thylacine, Joachim Pastor, Worakls et Fakear.

      Le samedi 2 avril, le Festival Chorus était placé sous le signe de l’électro avec un line-up alléchant qui a conquis le public le temps d’une soirée affichant complet. 

      Lancé en grande pompe le vendredi 1er avril, avec une programmation plutôt éclectique, le Festival Chorus a cette année encore mis à l’honneur la musique électronique.

      Thylacine sur la grande scène

      20h45, nous arrivons sous le grand chapiteau du festival qui habille le parvis de la Défense pendant 10 jours. Déjà présent lors de l’édition 2015, Thylacine, fort de la sortie de son excellent premier album « Transsiberian » et de sa notoriété grandissante, quitte cette année l’intimité du Magic Mirror pour jouer sur la grande scène du Dôme.

      Thylacine

      Pour ceux qui, comme nous, ont eu la chance d’assister à son concert à la Cigale le 5 février dernier, ce live n’aura pas été une surprise et mais ça reste quand même un très beau moment de musique. Entre les superbes jeux de lumières et les projections vidéo sur les fils blancs tissant la structure de son imposant mais élégant décor, William Rézé a fait voyager le public au rythme de ses nouvelles productions, inspirées par son voyage à bord du Transsibérien.

      Le label Hungry Music bien représenté

      Alors que Thylacine faisait sonner ses dernières notes, Joachim Pastor prenais le relai sur la scène du Magic Mirror. Co-fondateur du label Hungry Music, lancé il y a trois ans, il défend avec ses acolytes N’to et Worakls une électro atypique, au croisement de plusieurs styles en mettant à profit leur formation classique respective. Piano, guitare, violon… autant d’instruments que ces musiciens de génie viennent marier d’une main de maître avec la musique électronique.

      Joachim Pastor

      Après une intro déroutante, Joachim Pastor a offert un très bon set entre productions personnelles, remixes et samples, de quoi enchanter les festivaliers et faire monter la température d’un cran. S’il est resté lui plutôt simple dans sa prestation, complètement électronique, Worakls en revanche a embarqué le public dans une expérience musicale originale. On avait encore en tête le très beau souvenir de la soirée Hungry Music à l’Olympia en janvier dernier, autant dire que la même atmosphère a envahit le Dôme samedi soir. Le groupe a pris possession de la grande scène et a fait se rencontrer machines, cordes et claviers pour un excellent live.

      Worakls

      A travers des titres comme « Question réponse »,  « From now on » ou « Adagio for square », Worakls a fait résonner son univers au coeur de la Défense. Avant un puissant rappel, le moment de grâce de la soirée : un solo de piano sublimement interprété et très émouvant qui a tenu la salle entière en haleine. A en croire les réactions unanimes de la foule, nous ne sommes pas les seuls à avoir fait de cette fantastique formation, notre coup de coeur de la soirée.

      Fakear en clôture de la soirée

      Fakear

      Beaucoup étaient venus pour lui et vu l’ambiance survoltée, on peut dire que le jeune producteur n’a pas déçu son public. Comme a son habitude, il était lui aussi accompagné de musiciens et a offert à ses fans un voyage entre anciens et nouveaux titres, jouant même un titre qu’il venait « tout juste de terminer ». Après un premier album auto-produit et plusieurs EP, Fakear sortira un nouvel opus en juin prochain. Quoi de mieux pour tester ses productions en live que de clôturer en beauté la soirée électro du festival Chorus avant de repartir sur les routes ? Une jolie réussite.

      Pour un premier week-end de festival, on peut dire que le Chorus a encore une fois placé la barre très haut avec une programmation de qualité. Cette soirée réservée à l’électro, qui a également vu passer sur scène Odezenne, Aucan, Stamp et les lauréats du Prix Chorus 2015, Cotton Claw, aura autant conquis le public que la rédaction de Justfocus !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.