More
    More

      5 lieux insolites en plein air à découvrir à Paris

      Qui dit crise sanitaire dit fermeture des théâtres, des cinémas, des musées… En attendant leur réouverture, vous pouvez toujours découvrir ou redécouvrir quelques lieux insolites dans Paris. Voici une sélection de cinq endroits uniques et en plein air où la nature et l’air de la campagne vous feront voyager le temps d’une balade.

      « La campagne à Paris » : un quartier champêtre

      La « Campagne à Paris » est un quartier situé dans le 20e arrondissement de Paris. Fondé en 1907 par le pasteur Sully Lombard, ce quartier a été construit pour permettre aux ouvriers, et aux personnes aux revenus modestes d’acquérir un bien immobilier. Le quartier est un regroupement de pavillons perchés en haut d’une butte, au niveau de la porte de Bagnolet.

      La quartier Campagne à Paris.
      La quartier Campagne à Paris, dans le 20ème arrondissement.

      Créé en une vingtaine d’années au début du XXème siècle, cet îlot, d’une demi-douzaine de jolies ruelles, dégage une atmosphère unique et paisible. Le silence immuable du quartier, un luxe rare à Paris, ajoute une plus-value inestimable aux lieux. Les charmants pavillons présentent à la fois une unité de construction et une personnalité propre. Par ailleurs, l’impression d’être totalement isolé du reste de la ville fait de la « Campagne à Paris » un lieu à part.

      Aujourd’hui, ce quartier n’accueille plus du tout les classes populaires, mais il n’en reste pas moins l’un des plus agréables de la capitale pour une balade dépaysante.

      Le quartier Campagne à Paris, dans le 20ème arrondissement.

      Métro 3 arrêt Porte de Bagnolet.

      Retrouvez l’emplacement exacte de la Campagne à Paris ici.

      La rue des Thermopyles : un passage bucolique au cœur de la capitale

      Située au cœur du quartier de Plaisance dans le 14e arrondissement, la rue des Thermopyles est un petit havre de verdure. Les glycines et le lierre grimpant qui serpentent les murs viennent décorer les jolis volets colorés et les portes aux détails uniques.

      Lieu insolite : la rue des Thermopyles
      La rue des Thermopyles, au cœur du 14ème arrondissement de Paris.

      Cette petite rue était, à l’origine, un simple passage donnant sur l’ancien château du Maine, un petit domaine de chasse. Jusque dans les années 1940, elle accueillait principalement des familles issues des classes ouvrières. La rue s’établit alors comme une arrière-cour de Montparnasse.

      Parmi les nombreux détails qui donnent du charme à cette rue, les petits ponts aériens formés par les glycines entre les maisons sont somptueux aux printemps. La fresque réalisée par le street-artiste parisien COMBO apporte une touche de couleur à la rue. Le charme bucolique de la ruelle offre un sentiment de dépaysement à quiconque la traverse.

      La rue des Thermopyles, au cœur du 14ème arrondissement de Paris.

      Métro 13 arrêt Pernety.

      Retrouvez l’emplacement exact de la rue des Thermopyles ici.

      La Fontaine Médicis : une œuvre d’art sous les platanes

      La fontaine Médicis se situe à l’extrémité Est du jardin du Luxembourg (6ème arrondissement de Paris). Son bassin et ses drapés de lierre en font l’un des endroits les plus agréables et romantiques de Paris. On y vient aujourd’hui pour lire à l’ombre, rêver ou s’embrasser à l’abri des regards.

      Lieu insolite : la fontaine Médicis, dans le jardin du Luxembourg.
      La fontaine Médicis, dans le jardin du Luxembourg, 6ème arrondissement.

      La fontaine Médicis appelée initialement la grotte du Luxembourg a été commandée par Marie de Médicis en 1630 à l’ingénieur florentin Thomas Francine. L’ancienne reine de France, nostalgique de son Italie natale, souhaitait retrouver l’atmosphère des nymphées et fontaines présentes dans les jardins de Boboli à Florence.

      La grotte du Luxembourg, qui n’était qu’un portique, a été remaniée de nombreuses fois au fil du temps pour devenir une fontaine. Alphonse de Gisors ajoute en 1862 un bassin d’eau de 50 mètres de long, bordé d’une allée de platanes. La sculpture actuelle, est l’œuvre d’Auguste Ottin. Il s’agit d’une représentation de Polyphème surprenant la nymphe Galatée dans les bras du berger Acis.

      La fontaine Médicis, dans le jardin du Luxembourg, 6ème arrondissement.

      Métro 4 ou 10 arrêt Odéon. / RER B arrêt Luxembourg.

      Retrouvez l’emplacement exacte de la fontaine Médicis ici.

      Les arènes de Lutèce pour rêver d’une autre époque

      Datant du Ier siècle, les Arènes de Lutèce, situées dans le 5ème arrondissement de Paris, font partie des plus vieux monuments de Paris, après l’obélisque de la Concorde. L’amphithéâtre gallo-romain avait la spécificité d’occuper une double fonction, celle de théâtre et d’arène.

      Lieu insolite : les arènes de Lutèce
      Les Arènes de Lutèce, dans le 5ème arrondissement de Paris.

      Les représentations théâtrales ayant lieu l’après-midi dans l’Antiquité, l’exposition plein ouest des Arènes de Lutèce permettait un éclairage parfait des acteurs. Par ailleurs, pour se faire entendre des quelques 17 000 spectateurs, les acteurs récitaient leurs répliques dans des niches surélevées qui permettaient de projeter le son. Les niches, encore visibles aujourd’hui, accueillent désormais des bancs pour les promeneurs.

      Au XIXème siècle, le site a bien failli disparaitre. En effet, les Pouvoirs Publics voulaient transformer le site en garages à omnibus. Rappelant l’origine et la valeur de ces vestiges, Victor Hugo avec certains de ses contemporains ont permis de sauver et restaurer le site.

      Aujourd’hui, l’amphithéâtre est un agréable jardin public chargé d’histoire, où les joueurs de pétanque ont remplacé les gladiateurs.

      Les Arènes de Lutèce, dans le 5ème arrondissement de Paris.

      Métro 7 arrêt Place Monge ou Jussieu. / Métro 10 arrêt Cardinal Lemoine ou Jussieu.

      Retrouvez l’emplacement exacte des arènes de Lutèce ici.

      Le square des Peupliers : l’impasse calme et secrète du 13e

      Le square des Peupliers, qui est, en réalité, une rue, se situe entre les numéros 68 et 72 de la rue du Moulin-des-Prés. Formant une boucle autour d’un îlot central d’habitations, la jolie voie pavée est verdoyante et entièrement piétonne.

      Lieu insolite : Le square des Peupliers.
      Le square des Peupliers, dans le 13ème arrondissement de Paris.

      La charme unique de la ruelle vient des petits jardins dont la végétation est abondante et colorée. Glycines, lierres, lilas, roses, … débordent avec joie sur le passage, créant par endroits des ponts végétaux. Les grilles en fer forgé qui entourent les maisons individuelles, et les lampadaires d’époque créent une atmosphère unique et apaisante.

      Le square des Peupliers a vu le jour au XXe siècle, sur un terrain qui a longtemps appartenu au village de Gentilly. Composé de belles propriétés rurales et de zones artisanales, ce petit bourg, était établi le long de la Bièvre. Lors des travaux d’assainissement et d’urbanisation de Paris réalisés par Haussmann au milieu du XIXe siècle, la Bièvre avait été recouverte. Le terrain, particulièrement fragile, à l’endroit où l’ancien cour d’eau passait, il ne pouvait accueillir d’immeubles trop lourds. C’est ainsi qu’en 1926, le square des Peupliers est sorti de terre, peuplé uniquement de petites maisons individuelles.

      Le square des Peupliers, dans le 13ème arrondissement de Paris.

      Cette petite ruelle offre une jolie parenthèse à quiconque la traverse.

      Métro 7 arrêt Tolbiac.
      Retrouvez l’emplacement exacte du square des peupliers ici.

       

      Connaissiez-vous ces lieux insolites à Paris ? Lequel avez-vous envie de découvrir en premier ?

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité