More
    More

      Une routine capillaire simple et naturelle, c’est possible !

      Dans une démarche se voulant plus éthique, je suis devenue plus regardante et exigeante (je l’avoue) sur la composition des produits que je consomme. A ce titre, ma routine capillaire ne fait pas exception à cette règle.

      Je trouve que la composition des produits est souvent incompréhensible, ce qui amplifie ma suspicion à leur égard. Et quand je désire me procurer des produits prêts à l’emploi et healthy, ils sont souvent proposés à des tarifs assez onéreux.

      Tout l’enjeu est d’arriver à préserver ma santé sans trop me ruiner. La solution est de revenir à des produits que l’on utilise et qui sont non transformés.

      La marche à adopter

      Avant tout, il faut définir sa nature capillaire pour en analyser ses besoins : ai-je un type de cheveu sec ou gras ? Bouclé (donc sec) ? Frisé (donc souvent sec) ? Crépu (donc constamment sec) ? (Dé)coloré ? Est-ce que j’utilise constamment des appareils à chaleur directe, responsables de l’assèchement de mes cheveux  ? Je n’arrive plus à distinguer mes cheveux de mon chapeau de paille ?

      Personnellement, de nature, mes cheveux sont secs. Du coup, ils nécessitent d’être hydratés et nourris très régulièrement voire quasi quotidiennement.

      Au quotidien, je fais quoi ?

      Au quotidien, j’hydrate et nourris mes cheveux à l’aide d’un vaporisateur hydratant et nourrissant.

      Pour préparer ce vapo, je commence par le désinfecter avec de l’alcool à 70°C. Puis je le remplis de ma préparation.

      Voici la recette de ma préparation :

      • qui dit hydratation dit eau. J’utilise donc 80 mL d’eau de source.
      • 2 cac d’huile. Pour ma part, je mélange des huiles de ricin et de coco pour leurs propriétés nourrissantes.
      • 1 cac de glycérine végétale qui est un humectant aidant à intensifier les propriétés hydratantes de l’eau (3.20€ chez Aroma Zone).
      • 2 à 4 gouttes de conservateur. J’utilise du Cosgard qui permet de préserver efficacement des développements microbiens toutes mes préparations contenant une phase aqueuse. En plus, il est très économique (1.50€ chez Aroma Zone).

      Ensuite, je déverse quelques gouttes d’huile de coco (Pourquoi encore cette huile ? Parce que j’adore son odeur !) au creux de ma main puis je l’applique sur mes cheveux en insistant particulièrement sur mes pointes qui sont la partie la plus ancienne et donc la plus fragile du cheveu.

      Le jour du shampoing

      Une fois par semaine et avant mon shampoing :

      Je commence par me faire un bain d’huiles. A cet effet, je prends tout ce qui traîne ! Et c’est quasiment vrai… S’il me reste de l’huile de coco ou de ricin, je mélange le tout et je l’applique sur mon cuir chevelu ainsi que mes longueurs. S’il ne me reste plus d’huile, je me saisis de mon huile d’olive. Ensuite, j’enveloppe mes cheveux de papier d’aluminium pour que les bienfaits des huiles pénètrent mes cheveux. Je laisse agir pendant 1 heure minimum puis je rince.

      Le shampoing :

      Je prépare mon shampoing de façon scandaleusement simple ! Je me munis d’un mini flacon que l’on retrouve dans les kits de voyage et je mélange une cas de bicarbonate de soude à de l’eau chaude. Une fois le bicarbonate quasiment dissout, je saute dans la douche et me lave les cheveux. Puis je laisse poser le « shampoing » pendant que je me savonne, et je rince.

      Quand j’ai le temps (environ une fois toutes les deux semaines) : 

      egg-1803368_1920

      Je prépare un masque composé d’un œuf (juste le jaune), d’huile d’olive (4 cas), de miel (1 cac) et de quelques gouttes de jus de citron. J’applique le masque sur mes longueurs uniquement et je le laisse poser 30 min sous papier aluminium. Je rince ensuite à l’eau tiède et non chaude pour éviter de faire cuire l’œuf. Ce masque permet de fortifier le cheveu fragile grâce aux propriétés de l’œuf, de le nourrir grâce à l’huile et de le rendre plus doux grâce au miel.

      Voici une routine assez naturelle et abordable qui s’adresse à tous et à quasiment tout âge. Désormais, on n’a donc plus d’excuses pour prendre soin de ses cheveux et ce, de façon plus saine.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.