More
    More

      Les 20 ans de la pomme de terre AOP de l’île de Ré

      Mardi 20 mars avait lieu, à la maison de la nouvelle Aquitaine de Paris, une célébration un  peu particulière, l’anniversaire des 20 ans de la pomme de terre AOP de l’île de Ré. En effet, la pomme de terre de l’île de Ré est bien particulière. Produit de luxe plébiscité par les gastronomes, elle est la première pomme de terre à bénéficier d’une appellation d’origine protégée. 


      Caractéristiques de la pomme de terre primeur de l’île de Ré

      La pomme de terre est cultivée depuis le XVIIIe siècle sur l’île. Au fil des générations, des variétés ont été sélectionnées pour leurs caractéristiques. Ainsi, il n’y a pas une, mais trois variétés de pommes de terre primeurs sur l’île de Ré : l’Alcmaria, cultivée uniquement sur l’île, la Charlotte et la petite nouvelle, la Léontine. Elles ont en commun d’être petites, d’un calibre inférieur à 70 mm, allongées et de présenter une chair ferme jaune clair presque transparente. Sa peau fine part facilement en la frottant légèrement. Cette pomme de terre ne se conserve pas et doit être consommée rapidement.  
      Pour répondre aux exigences de l’AOP, les pommes de terre primeurs sont cultivées suivant un calendrier et des techniques précises sur de petites surfaces, sans produits défanants. Les fertilisants et l’irrigation sont strictement contrôlés. Chaque année, ce ne sont que 2 000 tonnes qui sont produites de mi-avril à juin.

      Une pomme de terre à la saveur particulière

      Du fait du climat océanique, il est possible de récolter les pommes de terre avant maturité. Pour ce faire, un comité se réunit pour évaluer le goût des pommes de terre. Si le goût recherché n’est pas présent, la récolte est repoussée. Elle présente alors un goût légèrement sucré.

      Qui mieux que deux chefs venus tout droit de l’île de Ré pour mettre en valeur la saveur si particulière de la pomme de terre insulaire ? Ce goût unique est hérité non seulement du sol calcaire et sablonneux dans lequel elle a grandi, mais également du climat océanique dont profite l’île, balayée par les vents marins. Elle est riche en glucide, en vitamine C et en minéraux.

      Pour profiter au mieux de ses saveurs particulières, il est possible de la bouillir simplement dans de l’eau, puis de rehausser le goût avec une pointe de gros sel, elle présente alors une texture fondante. Elles peuvent également être rôties au four avec des herbes et des épices sans cuisson préalable pour une texture croquante. Elle peut également être cuite à la vapeur ou poêlée, mais ne donne pas de purée car elle ne contient pas de fécule. Elle peut également se passer de matière grasse.

      Que ce soit par son mode de production respectueux de l’environnement, son faible rendement qui ne représente que 2% de la production de pommes de terre primeurs de France ou encore son goût particulier, la pomme de terre AOP est un produit rare et délicat, ce qui explique son prix plus élevé que celui de ses consœurs. C’est pourtant un met idéal pour bien profiter du printemps, que ce soit en salade, avec du poisson ou des viandes.

       
      0
      Sandrahttp://katatsumurinoyume.com/
      Sandra est passionnée de découvertes culturelles au sens large et d'Asie plus particulièrement !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité