More
    More

      8 recettes Coréennes à tester d’urgence !

      Vous êtes allés récemment dans un restaurant asiatique et vous n’avez pas trouvé la recette du délicieux plat que vous avez mangé ? Pas de panique, voici huit recettes coréennes qui devraient vous faire saliver, on vous le garanti !

      Grâce au site Maangchi, voici des recettes à tester rapidement pour vous imprégner de la culture coréenne.

      (Page traduite de l’anglais en français)

      Jajangmyeon

      (짜장면)

      jjajangmyeon plate e1641899744609Ingrédients: (pour 2-3 portions)

      • Nouilles Jajangmyeon
      • ½ livre de poitrine de porc (coupée en cubes de ½ pouce (environ 1½ tasse))

      • 1 tasse de radis coréen ou daikon(coupé en cubes de ½ pouce (environ 1 tasse))

      • 1 tasse de courgettes (coupées en cubes de ½ pouce)

      • 1½ tasse de morceaux d’oignon

      • 1 tasse de pomme de terre pelée (coupée en cubes de ½ pouce)

      • 3 cuillères à soupe d’huile végétale ¼ tasse 

      • 1 cuillère à soupe de pâte de haricots noirs

      • 2 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre en poudre

      • ¼ tasse d’eau

      • 1 cuillère à café de sucre dans un petit bol

      •  1 cuillère à café d’huile de sésame grillé (mettre de côté)

      • ½ tasse de concombre (coupé en fins bâtonnets pour la garniture)

      • eau

      Faire sauter la poitrine de porc dans un grand wok profond avec 1 cuillère à soupe d’huile végétale pendant environ 4 à 5 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit dorée et croustillante.

      Jeter l’excès de graisse de porc. Ajouter les radis et faire sauter pendant 1 minute. Ajouter la pomme de terre, l’oignon et la courgette et continuer à remuer pendant environ 3 minutes jusqu’à ce que la pomme de terre soit un peu translucide.

      Dégager un espace au centre du wok en poussant les ingrédients vers les bords. Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile végétale au centre du wok, puis ajoutez ¼ de tasse de pâte de haricots noirs et remuez avec une cuillère en bois pendant 1 minute pour la faire frire. Mélangez ensuite le tout dans le wok et continuez de remuer.

      Ajouter 2 tasses d’eau dans le wok et laissez cuire avec le couvercle fermé pendant environ 10 minutes. Ouvrer le couvercle et goûtez un échantillon de radis et de pomme de terre. S’ils sont bien cuits, incorporez petit à petit l’eau de fécule. Continuer à remuer jusqu’à ce qu’il soit bien mélangé et épais.

      Ajouter l’huile de sésame et retirer du feu.

      Servir avec des nouilles (Jajangmyeon) ou du riz vapeur (jjajang bap)

       

      Kimbap

      (김밥)

      gimbap blog e1641900296957

      Ingrédients: (pour 2 à 3 personnes – 5 rouleaux)

      • 5 feuilles de gim (papier d’algue), légèrement torréfiées
      • 4 tasses de riz cuit ou 2 tasses de riz à grains courts 
      • 1 tasse ½ livre de bifteck de jupe de bœuf (ou de filet ou de bœuf haché)
      • 1 grosse carotte, coupée en allumettes (environ 1½ tasse)
      • 5 lanières de radis jaune mariné (utilisez du danmuji prédécoupé ou coupé en lanières de 8 pouces de long)
      • 8 à 10 onces d’épinards (1 petit bouquet), blanchis, rincés à l’eau froide et égouttés
      • 3 œufs
      • 3 gousses d’ail
      • 2 cuillères à café de sauce soja
      • 1 cuillère à café de sucre roux (ou blanc)
      • 1½ cuillère à café de sel cascher
      • 2½ cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
      • huile végétale

      Placer le riz fraîchement préparé dans un grand bol peu profond. Mélangez délicatement ½ cuillère à café de sel cascher et 2 cuillères à café d’huile de sésame grillé sur le dessus avec une cuillère à riz ou une cuillère en bois.
      Laisser refroidir suffisamment pour qu’il ne fume plus. Couvrir et réserver.

      Mélanger les épinards blanchis, 2 gousses d’ail émincées, ½ cuillère à café de sel cascher et 2 cuillères à café d’huile de sésame grillé dans un bol. Bien mélanger à la main et le mettre sur un grand plat avec le radis jaune mariné tranché.

      Mélanger les allumettes de carottes avec ¼ de cuillère à café de sel casher. Bien mélanger et laisser suer 5 à 10 minutes. Faites chauffer une poêle et ajoutez quelques gouttes d’huile végétale. Essorer l’excès d’eau de la carotte, puis faites-la sauter pendant environ 1 minute. Mettez-le sur le plat à côté des épinards.

      Couper le gras des biftecks ​​de jupe et coupez-les en lanières de ¼ de pouce de large et de 3 à 5 pouces. Mettez les bandes dans un bol. Ajouter 2 cuillères à café de sauce soja, 1 gousse d’ail émincée, ¼ de cuillère à café de poivre noir moulu, 1 cuillère à soupe plus 1 cuillère à café de sucre brun (ou blanc) et 2 cuillères à café d’huile de sésame grillé.

      Bien mélanger à la main. Mettez de côté et laissez-les mariner pendant que nous faisons les lanières d’œufs.

      Casser 3 œufs dans un bol et ajouter ¼ de cuillère à café de sel casher. Batter-le à la fourchette et retirez la chalaze filandreuse. Verser quelques gouttes d’huile sur une poêle antiadhésive chauffée de 10 à 12 pouces. Essuyer l’excédent avec une serviette en papier pour qu’il ne reste qu’un mince éclat d’huile. Baisser le feu à doux et versez le mélange d’œufs dans la casserole. Étaler-le en un grand cercle pour qu’il remplisse le moule.

      Lorsque le fond de l’œuf est cuit, retournez-le à l’aide d’une spatule. Retirer du feu et laisser cuire lentement dans la poêle chaude pendant environ 5 minutes, dans le but ultime de garder l’œuf aussi jaune que possible, et non brun. Couper-le en lanières de ½ pouce de large. Le-mettre à côté des épinards sur le plateau.

      Faire chauffer une poêle à feu moyen-élevé et faites cuire le bœuf mariné en le remuant avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’il soit bien cuit. Mettre de côté!

      Faisons rouler gimbap ! Placez une feuille de gim sur une natte en bambou avec le côté brillant vers le bas. Étaler uniformément environ ¾ de tasse de riz cuit dessus, en laissant environ 2 pouces à découvert sur un côté du gim. Placer le bœuf, la carotte, la lanière de radis jaune mariné, quelques lanières d’œuf et les épinards au centre du riz.

      Utiliser les deux mains pour faire rouler le tapis (avec le gim et le riz) sur les garnitures, de sorte qu’un bord du riz et du gim atteigne le bord opposé. Cela centre les garnitures dans le rouleau, de sorte qu’elles seront bien au milieu lorsque vous le trancherez. Saisir le tapis avec les deux mains et appuyez fermement pendant que vous continuez à faire rouler le gimbap. Pousser le tapis pendant que vous roulez, afin qu’il ne s’enroule pas dans le gimbap.

      Retirer le rouleau du tapis à la fin et mettez le rouleau fini de côté avec la couture vers le bas, pour bien le sceller. Répéter 4 fois de plus avec le reste des ingrédients. Mettre de l’huile de sésame grillée sur les rouleaux finis et saupoudrez de graines de sésame sur le dessus. Couper en morceaux de 3-4 cm de largeur avec un couteau tranchant, en l’essuyant de temps en temps avec une serviette en papier ou un chiffon humide pour nettoyer l’amidon et faciliter la coupe.

      Le mettre sur une assiette et servir immédiatement ou l’emballer dans une boîte à lunch!

       

      Bibim bap

      (비빔밥)

      bibimbap bowl

      Ingrédients: (pour 4 portions)

      • 5 tasses de riz à grains courts cuit
      • 12 onces de germes de soja, lavés et égouttés
      • 1 grosse carotte
      • 1 gros poivron rouge
      • 8 onces d’épinards blanchis et lavés avec l’excès d’eau essoré à la main
      • 1 grosse courgette
      • 1 concombre anglais
      • 3 à 4 oignons verts, hachés
      • ½ livre de coupe de bœuf maigre frais (filet mignon, bifteck de flanc)
      • 4 onces de gosari (fernfrein), frais ou trempés (½ once de gosari séché)
      • 1 once de racines de campanule séchées (doraji), trempées dans de l’eau froide pendant 18 à 24 heures.
      • 4 œufs
      • sel casher
      • huile végétale
      • huile de sésame grillé
      • graines de sésame grillées
      • Ail 
      • sauce soja
      • miel ou sucre
      • Pâte de piment coréen (gochujang)

      Pour préparer et cuire les ingrédients du bibimbap: dans un grand plat, puis y mettre chaque légume au fur et à mesure qu’ils sont prêts. 

      Germes de soja: Mettre les germes de soja dans une casserole et ajoutez 4 tasses d’eau et 2 ou 3 cuillères à café de sel. Laisser couvrir et cuire 20 minutes à feu moyen-élevé. Retirez les germes avec des pinces et mettez-les dans un bol, en laissant environ ½ tasse de germes dans la casserole avec l’eau que vous avez utilisée pour les faire bouillir. C’est la soupe à servir plus tard avec le bibimbap.

      Dans un bol, mélanger les pousses à la main avec ½ cuillères à café de sel, 1 cuillère à café d’ail émincé et 2 cuillères à café d’huile de sésame grillé. Mettez-les sur le grand plat.

      Épinard: Couper les épinards blanchis quelques fois et mettez-les dans un bol. Mélanger à la main avec 1 cuillère à café d’ail, 1 cuillère à café d’huile de sésame grillé, ½ cuillère à café de sel casher et 1 cuillère à café de graines de sésame. Couvrir et mettre à côté des germes de soja sur le plateau.

      Autres légumes frais: Couper la carotte en allumettes, les mettre dans un bol et mélanger avec une pincée de sel. Laisser reposer 5 à 10 minutes jusqu’à transpiration.

      Couper le poivron rouge en deux, épépinez-le et couper-le en lanières. Les-mettre dans un bol.
      Couper les courgettes en allumettes et mélanger avec ½ cuillère à café de sel cascher.
      Couper le concombre en deux dans le sens de la longueur et trancher finement dans le sens de la largeur. Mélanger avec ¼ cuillère à café de sel casher.

      Bœuf: Couper le bœuf en allumettes et les mettre dans un bol.
      Mélanger avec 1 cuillère à soupe d’ail émincé, 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de miel, 2 cuillères à café d’huile de sésame grillé et 1 cuillère à café de graines de sésame avec une cuillère.

      Couvrir et conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

      Légumes de montagne: Couper le fernbrake (gosari) plusieurs fois en morceaux de la taille d’une bouchée. Mettre de côté.
      Mettre les racines de campanule (doraji) dans un grand bol. Ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe de sel. Frotter pendant une minute pour flétrir légèrement et libérer une partie de l’amertume. Les rincer plusieurs fois à l’eau froide et égouttez-les. Si vous trouvez que certaines racines sont trop épaisses, fendez-les dans le sens de la longueur. Mettre de côté.

      Faire chauffer une poêle à feu moyen-élevé. Essorer l’excès d’eau de la carotte. Ajouter quelques gouttes d’huile de cuisson dans la poêle et faire revenir la carotte pendant 1 minute. Le mettre sur le plateau à côté des germes de soja et des épinards. Nettoyer la casserole avec une serviette en papier humide ou lavez-la.

      Faire chauffer quelques gouttes d’huile de cuisson dans la poêle et essorez l’excès d’eau du concombre. Faire revenir avec ½ cuillère à café d’ail émincé et quelques gouttes d’huile de sésame grillé pendant 30 secondes. Le mettre sur le plateau. Nettoyer la casserole.

      Faire chauffer la poêle avec quelques gouttes d’huile de cuisson. Ajouter le poivron rouge et saupoudrer d’une pincée de sel sur le dessus. Faire revenir 30 secondes. Le mettre sur le plateau. Nettoyer la casserole.

      Faire chauffer la poêle et essorez l’excès d’eau des courgettes. Ajouter quelques gouttes d’huile de cuisson et faire revenir avec 1 cuillère à café d’ail émincé, 1 cuillère à soupe d’oignon vert haché, une goutte d’huile de sésame grillée pendant 1 minute jusqu’à ce qu’elle ramollisse légèrement. Le mettre sur le plateau. Nettoyer la casserole.

      Faire chauffer la poêle avec quelques gouttes d’huile de cuisson. Ajouter les racines de campanule et faire revenir 2 à 3 minutes. Baisser le feu à moyen pour ne pas les faire colorer.

      Ajouter 1 cuillère à café d’ail émincé et une goutte d’huile de sésame grillé. Remuer encore une minute jusqu’à ce qu’il ramollisse un peu. Le mettre sur le plateau. Nettoyer la casserole.

      Faire chauffer la poêle. Ajouter quelques gouttes d’huile de cuisson. Remuez le gosari pendant 2 minutes jusqu’à ce qu’il ramollisse un peu. Ajouter ½ cuillère à café d’ail émincé, 2 cuillères à café de sauce soja et 2 cuillères à café de sucre, et continuez à remuer pendant encore une minute. Le mettre sur le plateau.

      Dans un bol ordinaire peu profond.

      Réchauffer la soupe de pousses de soja.

      Diviser le riz cuit en 4 portions. Chaque portion sera un peu plus de 1 tasse de riz.
      Mettre le riz dans chacun des 4 bols et disposer les légumes et le bœuf sur le riz. Garnir de jaune d’œuf et de gochujang. Si vous préférez vos œufs et votre bœuf cuits, préparez des œufs au plat et faites revenir légèrement le bœuf à la poêle avant de les mettre sur le riz.
      Saupoudrer le bibimbap de graines de sésame et arroser d’huile de sésame au goût.
      Verser la soupe dans un petit bol et saupoudrer d’oignon vert haché sur le dessus.
      Servir tout de suite avec plus de pâte de piment sur le côté.

      Mélanger doucement mais fermement le tout dans le bol avec votre cuillère. Essayer de ne pas écraser les ingrédients les plus délicats. Manger avec une cuillère à soupe.

       

      Jabjchae
      (잡채)

      easyjapchae 1 620x349 1

      Ingrédients: (pour 4-6 portions)

      Pour la viande (facultatif) :

      • 8 onces de poitrine de porc (épaule de porc), de bœuf ou de poulet, coupé en lanières de 2½ pouces de long
      • 2 cuillères à café de sauce soja
      • 2 cuillères à café de sucre roux (ou blanc)
      • 1 cuillère à café d’huile de sésame grillé

      Pour la garniture d’œufs gyeran-jidan (facultatif) :

      • 2 oeufs
        une pincée de sel casher
      • 1 cuillère à café d’huile végétale

      Pour la sauce d’assaisonnement :

      • ¼ tasse de sauce soja
      • 3 cuillères à soupe de sucre roux (ou blanc)
      • ½ à 1 cuillère à café de poivre noir moulu
      • 5 gousses d’ail, hachées

      Pour les nouilles, les légumes et les champignons :

      • 8 onces de nouilles à la fécule de patate douce (dangmyeon en coréen), trempées dans de l’eau froide pendant au moins 40 minutes
      • 7 ou 8 champignons des bois séchés (mogi-beoseot), lavés et trempés dans l’eau froide pendant au moins 30 minutes
      • 8 onces de pleurotes royaux (ou champignons shiitake trempés ou champignons de Paris blancs), tranchés en longues lanières
      • 1 gros oignon (8 onces), tranché
      • 1 grosse carotte, pelée et coupée en allumettes de 2 pouces de long et ¼ de pouce de large
      • 8 onces de botte d’épinards, lavés, avec les racines coupées et les feuilles coupées en morceaux de 4 pouces
      • ¼ tasse d’huile végétale
      • 1 cuillère à soupe plus 1 cuillère à café de graines de sésame grillées
      • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
        les directions

      Mariner et cuire la viande (facultatif) :

      Mélangez votre choix de viande, la sauce soja, le sucre brun (ou blanc) et l’huile de sésame grillée dans un bol. Bien mélanger à la main jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu. Couvrir et laisser reposer 5 minutes.
      Faites chauffer une poêle et faites cuire la viande marinée en remuant avec une cuillère en bois pendant environ 4 à 5 minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien cuite. Retirer du feu et réserver.

      Faire la garniture aux œufs (facultatif) :

      Fouetter les œufs et le sel dans un bol, puis passer dans un autre bol pour que ce soit totalement lisse. Jeter les morceaux filandreux restants dans la passoire.
      Chauffer l’huile végétale dans une grande poêle antiadhésive à feu moyen-vif et la faire tourner pour enrober uniformément la poêle.

      Essuyer l’excès d’huile avec une serviette en papier. Baisser le feu à doux et ajouter le mélange d’œufs dans la poêle. Soulever et inclinez la poêle pour que l’œuf s’étale en un grand cercle qui recouvre le fond de la poêle.
      Laisser cuire pendant une minute jusqu’à ce que le fond de la crêpe aux œufs soit légèrement cuit mais pas brun.

      Retourner la crêpe aux œufs et retirer du feu. Laisser cuire par la chaleur restante dans la poêle pendant quelques minutes. Transférer sur une planche à découper.
      Laisser refroidir la crêpe quelques minutes, puis la couper en fines lamelles. Couvrir les bandes d’une pellicule plastique pour les empêcher de se dessécher.

      Faire la sauce d’assaisonnement :

      Mélanger la sauce soja, le sucre brun (ou blanc), le poivre noir moulu et l’ail dans un bol et bien mélanger avec une cuillère jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Couvrir et réserver.
      Mettre les japchae ensemble dans le pot :

      Égouttrz les champignons épi et placez-les sur votre planche à découper. Couper les tiges dures et jetez-les. Couper les chapeaux en morceaux de la taille d’une bouchée et mettez-les dans la casserole.

      Ajouter les pleurotes, la carotte et l’oignon dans la casserole.
      Ajouter ¼ tasse d’huile végétale et ¼ tasse d’eau dans la casserole. Bien mélanger le tout dans la casserole avec les deux mains pour que tous les légumes et champignons soient bien enrobés d’huile. Cela empêchera non seulement les ingrédients de brunir à cause de la sauce d’assaisonnement, mais les empêchera également de brûler pendant la cuisson.

      Répartir les épinards sur le dessus en une couche uniforme.
      Égoutter les nouilles et les couper en longueurs de 5 à 6 pouces avec des ciseaux. Les placer sur les épinards dans la casserole.

      Verser la sauce d’assaisonnement sur les nouilles.
      Couvrir et cuire 10 minutes à feu moyen-élevé.
      Ouvrir le couvercle et remuez et mélangez délicatement tous les ingrédients avec une cuillère en bois et des pinces pendant 1 à 2 minutes, jusqu’à ce que tout le liquide se soit évaporé et que les nouilles soient bien cuites et brillantes.

      Ajouter la viande cuite (le cas échéant), 1 cuillère à soupe d’huile de sésame et 1 cuillère à soupe de graines de sésame. Mélanger délicatement le mélange pour que tous les ingrédients soient uniformément répartis. Transférer dans un grand plat.

      Garnir avec les bandes de papier d’œuf (si utilisé) et saupoudrer avec 1 cuillère à café de graines de sésame restantes, et servir.
      Les restes peuvent être réfrigérés jusqu’à 3 jours. Pour réchauffer, faire sauter dans une poêle avec quelques cuillères à soupe d’eau ou d’huile végétale.

       

      Kimchijeon
      (김치전)

      kimchipancake 620x349 1

      Ingrédients: (pour 2-3 personnes)

      • ½ livre de kimchi de chou nappa bien fermenté, coupé en petits morceaux, plus 2 cuillères à soupe de saumure
      • 3 oignons verts, hachés
      • ½ cuillère à café de sucre
      • ½ tasse de farine tout usage
      • 4 cuillères à soupe d’huile végétale
        les directions
      • ½ tasse d’eau

      Mélanger le kimchi, la saumure de kimchi, les oignons verts, le sucre, la farine et l’eau dans un bol moyen et bien mélanger avec une cuillère.

      Chauffer une poêle antiadhésive de 12 pouces à feu moyen. (Si vous n’avez pas de poêle de 12 pouces, utilisez une poêle plus petite pour faire 2 crêpes.)
      Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile végétale et agiter pour enrober le fond de la casserole.
      Verser la pâte dans le moule et étalez-la avec le dos d’une cuillère ou d’une spatule pour former un grand cercle.

      Cuire jusqu’à ce que le fond soit doré et croustillant, 3 à 5 minutes. fond croustillant kimchijeon.

      Retourner délicatement la crêpe. Versez les 2 cuillères à soupe d’huile restantes sur les bords de la poêle, puis soulever la crêpe avec une fine spatule pour permettre à l’huile de couler en dessous et incliner la poêle pour l’étaler uniformément.

      Cuire jusqu’à ce que le fond de la crêpe soit légèrement doré et croustillant, de 3 à 5 minutes.
      Le retrouner une fois de plus et laissez cuire encore une minute.
      Glisser sur un grand plat de service et servez aussitôt.

       

      Budae-jjigae
      (부대찌개)

      budaejjigae1

      Ingrédients : (pour 4 personnes)

      • 2 champignons shiitake séchés
      • 8 gros anchois séchés, têtes et boyaux enlevés, dans une passoire à soupe ou bien
      • enveloppés dans une étamine
        Le varech séché (une feuille de 5 x 6 pouces)
      • 8 tasses d’eau
      • 1 cuillère à café de sel casher

      Pour la pâte d’assaisonnement :

      • 6 gousses d’ail, hachées
      • 1 cuillère à soupe de pâte de piment
      • 2 cuillères à soupe de flocons de piment coréen (gochugaru)
      • 1 cuillère à café de sauce soja
      • 1 cuillère à café de sucre
      • 2 cuillères à soupe d’eau

      Pour le ragoût :

      • ½ livre de poitrine de porc (ou d’épaule de porc), coupée en morceaux de la taille d’une bouchée
      • 2 onces de nouilles à la fécule de patate douce, trempées dans l’eau pendant 30 minutes et égouttées
      • 1 tasse de chou, coupé en morceaux de la taille d’une bouchée
        ½ d’un oignon moyen, tranché
      • 2 oignons verts, coupés en morceaux de 1 pouce
      • ½ tasse de kimchi fermenté, haché
      • 4 onces de saucisse polonaise, tranchée
      • 4 onces de spam, tranché finement
      • ½ de ramyeon instantané emballé
      • 1 tasse de pousses de radis (ou épinards, cresson, roquette)
      • ½ tasse de tofu, tranché (facultatif)
      • ¼ tasse de fèves au lard en conserve (facultatif)
      • 12-16 galettes de riz tranché (facultatif)
      • 1 tranche de fromage américain (facultatif)

      Préparer le bouillon :

      Mélanger l’eau, les anchois, les champignons et le varech dans une grande casserole. Couvrir et cuire 25 minutes à feu moyen-élevé. Ajouter le porc et cuire encore 10 minutes.
      Retirer le pot de la chaleur. Sortir les anchois, le varech et les champignons. Couper les champignons en morceaux de la taille d’une bouchée.
      Filtrer le mélange de bouillon et de porc dans un grand bol. Mettre le porc dans un petit bol. Vous obtiendrez environ 6 tasses de bouillon. Incorporer le sel jusqu’à dissolution.

      Faire la pâte d’assaisonnement :

      Mélanger les ingrédients de la pâte d’assaisonnement – ail, pâte de piment fort, flocons de piment fort, sauce soja, sucre et eau dans un bol. Bien mélanger.
      Disposer les ingrédients dans une casserole peu profonde (10 à 12 pouces) :

      Mettre le chou, l’oignon, l’oignon vert, le porc et les champignons au fond de la casserole.
      Ajouter le kimchi et la pâte d’assaisonnement par-dessus.
      Ajouter le spam, la saucisse, le gâteau de riz, le tofu, les fèves au lard et le fromage.
      Ajouter le ramyeon et les nouilles à la fécule de patate douce.
      Mettre les pousses de radis sur le dessus et ajoutez 3 tasses de bouillon.

      Cuisiner et servir :

      Cuire à feu moyen-élevé. Le style coréen consiste à cuisiner à table avec un brûleur portable. Les amis et la famille seront assis autour du pot, parler et rire, et peut-être boire. Vous pouvez prendre un peu de saucisse cuite ou de viande avec vos baguettes en attendant que le bouillon bout et que les nouilles ramollissent. Si vous n’avez pas de brûleur de table, vous pouvez le faire cuire sur la cuisinière loin de la table.
      Quand il commence à bouillir environ 10 minutes plus tard, remuez et retournez les ingrédients avec des pinces pour cuire uniformément.

      Servir juste après que les nouilles et le ramyeon se soient ramollis. Transférer un peu de ragoût cuit dans des bols individuels et servir. Ajouter plus de bouillon au fur et à mesure que le bouillon se réduit.

       

      Tteokbokki
      떡볶이

      ddeokbokki sizzlingpot

      Ingrédients: (pour 2-3 personnes)

      • 1 paquet de galette de riz en forme de cylindre, achetée ou faite maison. (Utilisez un peu plus si vous n’ajoutez pas d’œufs durs et de croquettes de poisson)
      • 4 tasses d’eau
      • 7 anchois séchés de grande taille, têtes et intestins retirés
        varech séché 6 x 8 pouces
      • ⅓ tasse de pâte de piment fort
      • 1 cuillère à soupe de flocons de piment coréen (gochugaru)
      • 1 cuillère à soupe de sucre
      • 3 oignons verts, coupés en morceaux de 3 pouces de long
      • 2 œufs durs, écalés (facultatif)
      • ½ livre de croquettes de poisson (facultatif)
        les directions

      Ajouter l’eau, les anchois séchés et le varech séché dans une casserole ou une casserole peu profonde.
      Faire bouillir 15 minutes à feu moyen-élevé sans le couvercle.

      Mélanger la pâte de piment fort, les flocons de piment fort et le sucre dans un petit bol. Retirer les anchois et le varech de la casserole et ajoutez le gâteau de riz, le mélange dans le bol, l’oignon vert et les galettes de poisson et les œufs durs facultatifs. Le bouillon sera d’environ 2 ½ tasses.

      Remuer doucement avec une cuillère en bois quand ça commence à bouillir. Continuer à remuer jusqu’à ce que le gâteau de riz devienne mou et que la sauce épaississe et ait l’air brillante, ce qui devrait prendre environ 10 à 15 minutes.

      Si le gâteau de riz n’est pas assez mou, ajoutez plus d’eau et continuer de remuer jusqu’à ce qu’il ramollisse. Lorsque vous utilisez un gâteau de riz fraîchement préparé, cela prend moins de temps. Si vous utilisez un gâteau de riz surgelé, décongelez-le et faites-le tremper dans de l’eau froide pour le ramollir avant la cuisson.
      Retirer du feu et servir chaud.

       

      Sijang-tongdak
      시장통닭

      mupickle scaled

      Ingrédients: (pour 2 personnes)

      Pour le poulet:

      • Un poulet entier de 3 à 3½ kg, coupé en deux dans le sens de la longueur
      • ¾ cuillère à café de sel casher
      • ½ cuillère à café de poivre noir moulu
      • ¼ tasse de farine tout usage
      • 1 petit oignon, coupé en morceaux
      • huile de friture pour friture

      Pour la pâte :

      • tasse de fécule de pomme de terre
      • 2 cuillères à soupe de farine tout usage
      • 2 cuillères à soupe de poudre de soja torréfié
      • ¼ cuillère à café de bicarbonate de soude
      • ¼ cuillère à café de sel casher
      • 1 œuf large
      • ½ tasse d’eau glacée

      Pour tremper :

      • 1 cuillère à café de sel casher
      • ¼ cuillère à café de flocons de piment coréen
        une pincée de poivre noir moulu
      • 1 cuillère à café de graines de sésame grillées

      Pour l’accompagnement :

      Radis mariné (acheter en magasin asiatique ou coréen)

      Préparer le poulet, la pâte et la trempette :

      Avec un couteau de cuisine ou des ciseaux bien aiguisés, coupez la chair entre la cuisse et le corps et autour de l’aile de chaque moitié de poulet. Assaisonner uniformément avec ¾ cuillère à café de sel casher et ½ cuillère à café de poivre. Réfrigérer 1 à 2 heures ou toute la nuit. Mais si vous êtes occupé, vous pouvez passer à l’étape suivante tout de suite. Enrober uniformément de ¼ tasse de farine.
      Mélanger les ingrédients de la pâte dans un grand bol. Fouetter ou bien mélanger avec une cuillère jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux.
      Ajouter tous les ingrédients de la trempette dans un petit bol peu profond. Mettre de côté.

      Première partie à frire :

      Faire chauffer 2 pouces d’huile de cuisson dans une poêle à frire ou une casserole jusqu’à ce qu’elle atteigne 175° C (utiliser ma casserole en fonte de 5 pintes). Ajouter les morceaux d’oignon et faire revenir jusqu’à coloration. Retirer l’oignon avec des pinces ou une écumoire.
      Fouetter à nouveau la pâte pour qu’elle soit bien mélangée, puis plongez une moitié de poulet pour qu’elle soit uniformément enrobée. Soulever le poulet et laissez la pâte s’égoutter, puis mettez-la dans l’huile chaude. Laisser cuire 2 minutes puis retourner avec des pinces.
      Cuire encore 10 minutes en retournant de temps en temps. Le sortir et le placer sur une passoire en treillis métallique au-dessus d’un bol en acier inoxydable.
      Répéter avec l’autre moitié de poulet.

      Deuxième partie à frire :

      Chauffer à nouveau l’huile à 175° C (environ 30 secondes à 1 minute) et ajouter une moitié de poulet. Lorsque l’huile commence à bouillonner vigoureusement, saisir le poulet avec vos pinces dans une main et avec vos ciseaux de cuisine dans l’autre main, couper quelques entailles dans la cuisse et la poitrine épaisses. Cela aidera le poulet à bien cuire, le rendra plus croustillant et croustillant et le rendra plus appétissant.

      Faire revenir le poulet 10 à 11 minutes de plus, en le retournant de temps en temps. Le sortir et le mettre dans une passoire recouverte de papier absorbant et faites frire l’autre moitié de poulet.

      Servir immédiatement avec du poulet-mu et l’assaisonnement. Pour utiliser l’assaisonnement, vous touchez un bord du poulet dans le sel, puis vous le mordez. Mangez un morceau de poulet-mu entre deux bouchées de poulet. Servir avec de la bière ou du Coca si vous aimez mangé avec le poulet!

       

      Quelle recette avez-vous prévu d’essayer en premier ? Et pour vous mettre dans l’ambiance pendant que vous cuisinez, voici deux groupes de Kpop à découvrir !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité