More
    More

      Dry January, Veganuary et Januhairy, 3 challenges pour commencer 2021 du bon pied

      Nouvelle année, nouvelles résolutions et nouveaux défis ! Stars des réseaux sociaux, les challenges mensuels vont vous mettre au défi de bousculer vos habitudes. Découvrez le Dry January, le Veganuary et le Januhairy, ces trois challenges qui vont rythmer le mois de Janvier.

      Après l’excès des fêtes de fin d’année, nombreux sont ceux qui veulent retrouver un certain équilibre. Entre champagne, foie gras et bûche glacée, c’est vrai qu’il y a de quoi frôler l’indigestion. Alors, si vous voulez faire une pause, c’est parti pour 31 jours sans alcool, sans viande et… sans rasoir !

      Dry January

      C’est le plus connu. Pendant un mois, dites non à l’alcool. Faire le point sur sa consommation, éponger l’excès des fêtes, se mettre au défi ou par simple curiosité, nombreux sont les arguments qui vous amèneront à suivre le DryJanuary. Venu tout droit d’outre-Manche, le Dry January (ou Le Défi de Janvier en français) est suivi chaque année par des millions de personnes à travers le monde. Le but ? Ne pas boire une seule goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier. Alors, est-ce un simple effet de mode ou y-a-t ‘il un réel intérêt ? Ce challenge se veut bénéfique pour votre santé. Même si vous priver de votre petit verre de vin du week-end peut paraître insurmontable, vous remarquerez vite les effets positifs de l’arrêt de l’alcool sur votre corps. Amélioration du sommeil et de la qualité de la peau, plus d’énergie, perte de poids, économie d’argent… les bienfaits sont nombreux. Pour aller plus loin, Claire Touzard parle dans son livre Sans Alcool de la place trop importante qu’avait la boisson dans sa vie et comment l’alcool lui était néfaste. De quoi faire le point sur sa relation avec l’alcool après avoir bien célébré la nouvelle année.

      DryJanuary, le challenge anti-alcool

      Januhairy

      Non, ce challenge ne va pas vous inciter à manger moins de sucre ou plus de légumes mais si vous voulez renouer avec la nature et votre corps, ce défi tombe… au poil. Le but ? Ne pas s’épiler pendant un mois pour prôner l’acceptation de soi et mettre fin aux diktats de la beauté. Grâce au #januhairy et le compte Instagram du même nom, des milliers de femmes exposent fièrement leurs poils. Ainsi, elles peuvent s’exprimer librement sur le rapport qu’elle entretient avec son corps. Au-delà du simple fait d’arrêter de s’épiler, le mouvement incite chaque femme à se réapproprier son corps indépendamment des injonctions de la société. Laura Jackson, l’instigatrice de January décrit d’ailleurs le mouvement comme simplement « être gentil avec soi-même ».

      januhairy
      Laura Jackson vous invite à vous réconcilier avec vos poils grâce au challenge Januhairy !

      Veganuary

      Ni viande, ni lait, ni œuf au menu ce mois-ci, voilà ce que prône le Veganuary. Depuis quelques années, de plus en plus de personnes tendent vers ce mode de vie. Si les pratiques alimentaires se rapprochent du végétalisme, le veganisme s’oppose à toutes formes de produits issues des animaux comme le cuir, la fourrure, les cosmétiques ou médicaments testés sur les animaux. Mais pourquoi se tourner vers le veganisme ? Tout d’abord, nous ne pouvons parler du veganisme sans évoquer la condition animale. Le bien-être des animaux est au coeur de la pensée vegan. Par conséquent, fini les abattoirs et les élevages intensifs, les vegans militent pour le respect de la vie animale. Arrêter de consommer de la viande est également bénéfique pour l’environnement. En effet, des millions de litres d’eau sont nécessaires à l’élevage et cette agriculture produit plusieurs tonnes de CO² chaque année. Ainsi, produire des aliments végétaux est beaucoup moins polluant que produire de la viande. Même si ce changement peut vous paraître difficile, vous pourrez retrouver sur le site de Veganuary tous leurs conseils pour relever le défi avec brio. Sur JustFocus, on vous propose de tester de délicieuses crêpes vegans. Tant de raisons pour tester l’alimentation vegan, même pour quelques jours.

      Même si chacun de ces challenges a pour but de faire bouger les choses et initier le dialogue sur les causes qu’ils défendent, chacun est libre de les suivre… ou non. Dry January, Veganuary ou Januhairy… par quel défi allez-vous vous laisser tenter ce mois-ci ?

      +4

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.