La malédiction de Tecumseh : Le funeste sort qui frappe les présidents américains

0
358

Durant son histoire, les Etats-Unis ont vu défiler beaucoup de présidents. Le dernier en date, Joe Biden, vient tout juste d’être élu en ce début de mois d’octobre. Il prend la place de Donald Trump. Si ce dernier à eu la chance de mener son mandat à terme en 2020, nombre de ses prédécesseurs n’ont pas eu cette chance. En effet, Abraham Lincoln ou encore John Fitzgerald Kennedy font partie de cette funeste liste de présidents morts pendant leur fonction. Et si ce destin tragique n’était pas dû au hasard mais bien à la malédiction de Tecumseh ? 

Le contexte : La guerre de la Tippicanoe

Cette guerre prend place dans l’état de l’Indiana et ses environs. Le gouverneur de l’époque, William Henry Harrison, cherche à étendre son territoire. Une problématique se dresse face à lui : Il se heurte aux autochtones, les tribus indiennes déjà présentes sur ce territoire. Il faut savoir que les colons américains et les indiens d’Amérique se sont déjà affrontés à maintes reprises et les autochtones ont toujours résisté aux américains.  Le contexte est bien entendu des plus électriques entre les deux clans. Cependant, la guerre est officiellement lancée quand le chef de la tribu des Shawnee, Tecumseh, souhaite créer une union entre les « premières nations ». Cela implique un élargissement de son territoire et un empiètement sur les terres d’Harrison.

Une issue tragique

Cette vision a naturellement déplu au gouverneur de l’Indiana, qui lança l’assaut sur les troupes de Tecumseh. 3h d’affrontements et 50 guerriers tués plus tard, les troupes de « l’étoile filante » Tecumseh rendent les armes et abandonnent leur village. Cela aurait pu être la fin de l’histoire, sauf que le chef indien décide de lancer une malédiction contre le peuple ayant humilié les siens. Une attaque visant directement le symbole des Etats-Unis : Le président des Etats-Unis !

« Chaque président élu dans une année qui se finit par le chiffre zéro mourra de façon brutale avant la fin de son mandat. »

tecumseh La malédiction de Tecumseh : Le funeste sort qui frappe les présidents américains

Les présidents touchés

William Henry Harrison : 1840 

Le premier président frappé par la  malédiction de Tecumseh  n’est autre que … Harris lui-même ! En effet, l’ancien gouverneur de l’Indiana sera élu en 1840. Il mourra 1 mois après sa prise de fonction d’une pneumonie. Cela ne présage rien de bon pour la suite …

Abraham Lincoln : 1860

Elu en 1860, le président Lincoln , connu notamment pour son implication dans la fin de l’esclavage sur le territoire américain ( et son chapeau reconnaissable) se fera assassiné par un partisan sudiste au cours de son deuxième mandat, en 1865.

James A. Garfield : 1880 

Le troisième président frappé par la malédiction est James Garfield. Il se fera tirer dessus à deux reprises par un homme politique du nom de Charles Guiteau, contrarié par le rejet de sa candidature au consulat. Il succombera de ses blessures en 1881.

William McKinley : 1900

On dirait que la mort par arme à feu est monnaie courante chez les POTUS ! McKinley, lui aussi, mourra par balles durant son second mandat.

Warren G. Harding : 1920 

La mort de Harding reste un mystère. Certains pensent qu’il s’agit d’un empoisonnement, d’autres affirment qu’il a succombé à une pneumonie… La malédiction de Tecmuseh a peut-être encore frappé !

Franklin D. Roosvelt : 1940

Président des Etat-Unis lors de la Seconde Guerre mondiale, Roosvelt succombera d’une hémorragie cérébrale lors de son troisième mandat.

John F. Kennedy : 1960

Sûrement la mort la plus connue et la plus tragique. Le président Kennedy se fera assassiné d’une balle dans la tête en 1963 à Dallas. La mort du président a terriblement choqué les Etats-Unis.

kennedy La malédiction de Tecumseh : Le funeste sort qui frappe les présidents américains

Ronald Reagan : 1980 

Ce dernier président trompera la mort en 1981 en résistant à une tentative d’assassinat. De ce fait, il brise la malédiction de Tecumseh. Il succombera de la maladie d’Alzheimer en 2004.

Diffusion médiatique

La malédiction a été fortement relayée à la suite d’un article dans le magazine Ripley’s Believe it or not, une franchise américaine centrée sur des évènements bizarres ou controversés qui se passent dans le monde. Le peuple américain se penche ainsi un peu plus sur tous ces faits tragiques qui frappent ses représentants. De fil en aiguille, à chaque élection, le spectre de la malédiction « planait » dans tous les esprits. En 1980, lorsque on a questionné le président Jimmy Carter à ce sujet , il répondit ceci : « Je n’ai pas peur. Si j’étais persuadé que cela allait arriver, je persisterais à vouloir rester président et ferais de mon mieux dans les derniers jours qu’il me resterait à vivre » . Badass !

ripleys La malédiction de Tecumseh : Le funeste sort qui frappe les présidents américains

En résumé , cette prétendue malédiction de Tecumseh aura quand même hanté tous les esprits pendant un long moment jusqu’à ce que Reagan la brise. On ne saura donc jamais s’il s’agit d’un simple concours de circonstances ou bien les résultats d’une réelle malédiction jetée par le chef indien pour embêter jusqu’au bout ses pires ennemis. On vous laissera juger ! 

Si vous voulez découvrir d’autres anecdotes, nous vous invitons à lire notre dossier sur Alice Guy, la première femme réalisatrice juste ici !