Adventure Update pour Moonlighter : ajout de contenus et new game +

0
66

Ce jeudi 11 octobre, une mise à jour –gratuite- assez significative est sortie concernant le jeu indé Moonlighter des développeurs espagnols Digital Sun. Disponible depuis 29 mai 2018, il est disponible pour l’occasion à -25% sur Steam jusqu’au 15 octobre, soit 14.99€.

Pour rappel, Moonlighter est une jolie expérience proposant un mélange des genres dungeon crawler et jeu de gestion (avec une couche de rogue-like). La nuit, vous vous aventurez dans les donjons en quête de butins de toutes sortes… Et le jour vous tenez le comptoir de votre échoppe, dans laquelle vous proposez vos trésors à la vente.

Si le principe, ainsi que les chatoyants graphismes pixel, avaient de quoi séduire, la fraîcheur se laissait hélas rapidement balayer par une certaine redondance. En effet, le perpétuel cycle jour-nuit nous donnait parfois l’impression de stagner.

 

Les nouveautés de la mise à jour

Mais bonne nouvelle, l’Adventure Update apporte de quoi prolonger le charme du jeu ! Son changement le plus important réside dans l’ajout d’un New game + plutôt intéressant ; en effet, il ne se contente pas d’augmenter la difficulté des ennemis. Il ajoute ainsi deux nouveaux types d’objets : les armes pirates et les amulettes ! Les premières sont craftables tandis que les secondes se trouvent au gré des donjons. Elles se déclinent dans toute une gamme :

 

moonlighter Adventure Update amulettes rings donjons

 

Autre ajout réclamé par les joueurs et exaucé : le jeu propose désormais plusieurs slots de sauvegarde.

Et si cette mise à jour ne suffit pas tout à fait à vous faire relancer le jeu, sachez que les développeurs ont annoncé dans leur feuille de route d’autres updates séduisantes à venir, notamment l’ajout de familiers et de mini-bosses ! On sait aussi que d’autres annonces, teasées mais gardées secrètes, arriveront en 2019.

Enfin, dernière info glissée dans ce patch note, la sortie sur Nintendo Switch est prévue pour Novembre 2018 ! De quoi enfin contenter les détenteurs de la console nomade, qui n’en finit plus d’étoffer son catalogue de jeux indés.