More
    More

      Tom Clancy’s The Division – Aperçu de la Bêta

      Ayant eu lieu le week end dernier, la bêta de Tom Clancy’s The Division a permis à bon nombre de joueurs de se faire une idée de la version finale. Comme la bêta était naturellement pauvre en contenu scénaristique, l’aperçu qui suivra évoquera énormément le gameplay qui y figurait et les possibilités qui en découlaient.

      La bêta a été réalisée sur la version PlayStation 4, le jeu sera cependant disponible sur PlayStation 4, PC et Xbox One.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 02Jeu installé et manette en main, The Division nous propose directement de créer un avatar. Si à l’heure de la bêta, seule l’option de choisir son avatar de manière totalement aléatoire était possible, des onglets de personnalisations étaient pourtant visibles. On peut imaginer par la suite une personnalisation plus ou moins poussée de son héros (qui par ailleurs peut être aussi bien un homme qu’une femme). Suite à cela, vous êtes directement expédiés à New York en quête d’un QG que vous devrez aider à se reconstruire dans le but de reprendre le contrôle de la ville de New York récemment dévastée.

      Si la bêta nous laisse découvrir à quoi peut ressembler une mission, on aurait souhaité en parcourir deux ou trois pour pouvoir comparer, mais passons, dans un mois cela sera chose faite. La mission nous donnait pour objectif de sauver une médecin afin de commencer la reconstruction du secteur médical du QG. Cet objectif laisse penser que bon nombre de missions du mode scénario auront pour but de finaliser la reconstruction et l’évolution de cette base, permettant par la suite de débloquer de nouvelles compétences pour son héros, et probablement de nouveaux équipements en magasin.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 06Nous reviendrons sur tout cela le mois prochain, lorsque le jeu complet sera disponible (pour rappel le 8 mars), passons donc rapidement aux graphismes. Si le jeu est relativement joli et bien fait, même s’il ne paraît pas si transcendant que cela. Après, comme évoqué précédemment, il s’agit d’une bêta de la version PlayStation 4, il y a donc fort à parier que la version PC sera plus aboutie graphiquement, mais au prix d’un équipement performant. Pendant mes explorations, j’ai ressenti un certain vide, probablement dû au scénario post apocalyptique, de temps à autre l’IA est présente et par moments c’est désertique. Quant aux rencontres avec les joueurs, j’y reviendrai dans le paragraphe suivant. Certains bâtiments étaient visitables, mais malheureusement bien moins que ce qu’on aurait pu imaginer au vu des nombreuses vidéos montrées jusque-là, cependant la mission nous invitait dans un énorme bâtiment, ce qui pourrait potentiellement compenser ce manque d’intérieur.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 03Le terme open world est aussi exagéré, car sauf modification ultérieure, la carte du jeu est divisée en plusieurs zones, et vous ne croiserez pas de joueurs en dehors des campements si vous jouez sans groupe (à la manière d’un Guild Wars premier du nom). En clair, si vous souhaitez jouer avec des amis, il faudra impérativement vous grouper avant de quitter ces campements en question. Niveau bande-son, on était dans l’ambiance, le doublage était correct, une fois encore, c’est un point à approfondir dans la version finale.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 01Parlons gameplay maintenant. Adoptant le style TPS (jeu de tir à la troisième personne), Tom Clancy’s The Division fera penser à Watch Dogs ou The Last of Us. Ce système permet de mieux visualiser l’environnement post apocalyptique mais également de profiter d’un système de couverture. Dans ce jeu de tir, vous apprendrez très rapidement à vous mettre à couvert, sans quoi votre héros se reconvertira en passoire en moins de deux. Dans The Division il faudra aussi faire attention au point de vie de vos adversaires, mais également à leur niveau. Optant pour un mélange TPS-RPG, mieux vaut éviter d’affronter des adversaires supérieurs à votre niveau, sans quoi vous risqueriez de galérer énormément (si ce n’est de mourir).

      Vous pourrez équiper 3 armes (dont une de poing), mais également personnaliser chacune d’entre elles, avec des silencieux, des lunettes, ou encore des chargeurs modifiés. De quoi faire le bonheur de tous. Niveau équipement, la bêta a pu me faire découvrir les différents pistolets, mais également la mitrailleuse, le fusil d’assaut, et également le fusil de sniper. Des grenades étaient également au rendez-vous, 6 types différents allant de la fragmentation à l’incendiaire tout en passant par la fumigène, ensuite des consommables pouvaient être utilisés, comme de l’eau ou de la nourriture vous rendant de la vie ou améliorant certaines de vos compétences, ou encore la possibilité d’avoir des balles incendiaires temporairement.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 05L’armement est pour le moins complet et varié. La liste des compétences semble être elle aussi variée (bombe collante, kit de soin…), mais la bêta ne permettait d’en utiliser que quatre différentes (en sachant que deux seulement peuvent être équipés à la fois). Une personnalisation du skin du héros est également de la partie, avec des habits différents, histoire de ne pas ressembler à tous les autres joueurs que vous croiserez. La carte permettant de se repérer et servant de GPS est très bien réalisée (au point qu’on aimerait la même dans la vraie vie), et un système de voyage éclair permet à votre héros d’économiser un peu ses jambes.

      Tom Clancy's The Division - Bêta 04Enfin, voici, la Dark Zone, véritable attraction de cette bêta. La Dark Zone est une zone JcJ permettant d’obtenir de meilleurs équipements qu’en mode scénario, mais le risque de se faire trouer par le premier venu est omniprésent. La raison est simple, si vous transportez du matériel contaminé (trouvé dans la Dark Zone, car cette dernière est sous quarantaine), vous risquez d’attirer sur vous de nombreux viseurs, car si vous mourrez, ce que vous transportez peut-être récupérable par d’autres joueurs. Ceci marche également dans l’autre sens, et vous pouvez jouer les profiteurs de première. Si cette idée fera rager beaucoup de joueurs, les récompenses en valent la chandelle, mais y aller en solitaire est tout bonnement du suicide, car face à une escouade de quatre, vous ne ferez pas long feu s’ils ont décidé d’être mauvais avec autrui. Une fois de l’équipement en poche, il faudra en plus vous extraire à des points stratégiques donnés, permettant d’utiliser par la suite cet équipement (nécessitant d’être décontaminé). Et c’est lors de l’attente de l’extraction, 1 minute 30, que le temps vous paraîtra long, car tous les joueurs de la zone seront alertés de votre demande d’extraction, et pourront potentiellement venir pour vous aider ou vous voler votre équipement (et votre vie par la même occasion). Bref, un très bon mode de jeu, qui connaîtra énormément de rageux, mais qui nécessite d’avoir quelques amis sous peine de mourir non stop selon les joueurs rencontrés.

      Voilà dans les grandes lignes l’aperçu de Tom Clancy’s The Division. Le jeu tient bon nombre de ses promesses, et on espère que la version finale aura un scénario captivant, et que les prochaines zones seront variées et réussies. On peut même espérer que des donjons ou des raids soient disponibles à la sortie du jeu afin d’avoir le plus de contenu possible, contenu qui reste pour l’heure un mystère, et une crainte pour beaucoup de joueurs.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.