More
    More

      Statistiques : La France troisième acteur majeur de l’eSport européen

      Une étude présentée par SuperData et PayPal met en évidence les tendances de dépenses et de consommation dans l’industrie de l’eDport. Les pays nordiques sont toujours en tête.

      Pas d’Allemagne, pas d’Angleterre, c’est en effet le public français qui se présente sur le podium. Par ailleurs l’agence estime le marché continental de l’eSport à plus de 300 millions d’euros pour l’année 2018. La France, elle, représente une part de 20 millions d’euros. Cela ne surprendra personne mais la génération des 90-2000 représentent  62% des joueurs d’eSport. 

       

      Un continent qui rattrape ses rivaux

      Historiquement, l’Asie de l’est est la région du monde où la pratique de l’eSport est la plus développée. Car le nombre d’utilisateurs y est plus élevé. Mais aujourd’hui, l’Europe rattrape nettement son retard dans ce secteur. L’industrie de l’eSport est en effet en pleine expansion en Europe. Cette popularité s’explique notamment par un large accès à internet et aux réseaux sociaux. Trois pays se démarquent cependant de leurs voisins européens : la Suède, avec des recettes estimées à plus de 49 millions de dollars. La Russie avec plus de 40 millions de dollars de recettes et la France, marché estimé à plus de 24 millions de dollars en 2018. 

      La France occupe une bonne place mais progresse lentement

      Depuis 2016, on constate que la France se classe en bonne position sur le marché du eSport, avec des recettes en constante évolution : 22,4 millions de dollars en 2016, 23,5 millions de dollars en 2017 et ce montant devrait atteindre 24,7 millions de dollars en 2018. Ces résultats encourageants font donc de l’hexagone un des principaux acteurs de ce marché.

      L’eSport, un véritable phénomène culturel chez les millénnials

      Sur l’ensemble du marché européen, seulement 10% des fans d’eSport ont plus de 45 ans. L’industrie du jeu numérique est d’ailleurs presque entièrement détenue par la génération Y. Les deux groupes d’âge les plus intéressés par l’eSport sont les générations 18-24 ans et 25-34 ans. Le profil des spectateurs d’eSport est majoritairement représenté par le genre masculin. En Europe, il attire 84% des spectateurs contre 16% de spectatrices. L’étude nous montre qu’il en va de même pour les téléspectateurs français, aussi avides d’eSport que leurs voisins Outre-Atlantique. La part des millénnials en France qui consomment de l’eSport s’élève à 57%. En 2016, l’audience eSport représentait plus de 1,4 million de téléspectateurs uniques, un chiffre qui culminerait à 1,6 million en 2017. A titre d’exemple, ce chiffre correspond à l’audience d’émissions « d’access prime time » très populaires en France telle que Quotidien sur TMC2.  Un chiffre honorable pour ce nouveau divertissement.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.