More
    More

      StarCraft II accueille le commandant Dehaka !

      Un nouveau commandant en coop arrive dans le RTS StarCraft II : Legacy of the Void ! Il s’agit du redoutable Dehaka !

      Les Zergs sont redoutés pour leur capacité à survivre et s’adapter. Et Dehaka ne déroge pas à la règle ! Il devient de plus en puis puissant à mesure que le combat dure. Il s’ajustera à vos ennemis : vous pourrez le personnaliser selon vos adversaires. L’illustre Dehaka dirige sa meute avec férocité et des capacités variées !

      Capacités de Dehaka

      • Régénération primordiale : Dehaka soigne passivement les unités alliées proches
      • Sens affutés : le commandant détecte les unités camouflés, enfouies et les hallucinations
      • Armure chitineuse : augmente l’armure de Dehaka de 3
      • Portée fatale : le commandant peut attaquer les unités aériennes
      • Bond : le zerg saute vers l’endroit sélectionné et inflige des dégâts à toutes les unités terrestres se trouvant dans la zone
      • Grognement d’intimidation : Dehaka intimide les ennemis proches et réduit temporairement leur vitesse de déplacement et d’attaque
      • Assimiler : le Zerg tue en un coup sa cible pour récupérer des points de vie et gagner des capacités passives en fonction du type d’ennemi tué
      • Souffle infernal : le souffle infernal de Dehaka brûle le sol et fait subir des dégâts à toutes les unités terrestres dans la zone

      Dehaka peut aussi invoquer des vers primordiaux, traversant la carte pour renforcer ses défenses. Il peut compter sur 3 chefs de meute aux capacités uniques qu’il a le pouvoir d’appeler pendant les combats. Pour en savoir plus à son sujet, rendez-vous sur la page officielle. A noter qu’il sera achetable à la sortie de la prochaine mise à jour 3.17.0. !

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.