More
    More

      Star Wars Battlefront, Bon ou Mauvais ? – Le Test en Co-op

      Star Wars Battlefront était attendu par beaucoup de joueurs et de fans, que ça soit de la licence Star Wars ou même celle de Battlefield, Star Wars Battlefront est finalement arrivé à l’approche de Noël, quelques semaines avant la sortie du septième opus au cinéma. On ne va pas tourner autour du pot, le jeu n’est pas aussi bon que l’espéraient les joueurs, mais nous allons faire la lumière sur le pourquoi de cette raison.

      Ce test a été réalisé sur la version PC, en coopération avec Arya, de temps à autre je rajouterais directement ses diverses opinions sur le jeu avec un joli texte bleuté !

      Tout d’abord, le contenu du jeu, on ne reviendra pas sur l’univers, tout le monde le connaît ou en au moins déjà entendu parler. Le jeu comporte donc un mode mission, ainsi qu’un mode multijoueur. Nous allons donc commencer par le mode mission, dont il faut avouer, on aura vite fait le tour. Ce mode mission comporte trois options : Formation, Batailles et Survie. Sachez que ces trois modes de jeu peuvent se faire en solo, en coop ou compétition avec un ami, mais pas un joueur aléatoire (avoir un joueur dans votre liste d’amis est donc OBLIGATOIRE pour cette option). Le premier est un mode didacticiel, vous expliquant les bases du jeu sur cinq niveaux différents, faisable en coopération. Le deuxième mode est un deathmatch contre l’IA ou contre votre ami, sur quatre niveaux différents, décliné en deux versions chacun (pas de mode coopération ici, uniquement affrontement). Enfin, le troisième mode est simplement un enchaînement de vagues d’ennemis (15 maximum) faisable en coopération également, sur quatre niveaux différents.

      starwarsbattlefront 2015-12-04 16-19-46-61starwars battlefrontstarwarsbattlefront 2015-12-04 16-00-11-61starwarsbattlefront 2015-12-04 16-08-06-60starwarsbattlefront 2015-12-03 18-34-41-86starwarsbattlefront 2015-12-04 16-13-31-60C’est tout. Ceux qui attendaient un mode scénario peuvent passer leur chemin, celui-ci n’existe nullement dans Star Wars Battlefront (et pourtant, au nombre de films existants, ce n’est pas bien difficile). Pour ceux qui s’inquiètent du faible nombre de niveaux… Ceci est tout à fait normal, Star Wars Battlefront propose 4 maps différentes, et c’est tout ! Oui, seulement quatre, alors oui elles sont « relativement » grandes, mais au final elles ne semblent pas forcément plus grandes qu’une map de Battlefield, et surtout relativement vide, exception fait d’Endor et de sa végétation. Concernant Endor, certains diront que la carte est réussie, mais pour moi, si elle est réaliste avec sa végétation fournie, ses arbres et bosquets, dans les faits, elle reste plus une contrainte qu’autre chose. Vous vous ferez sans doute sniper par un mec en hauteur, sans avoir la possibilité de le contrer ou tout simplement parce que certains feront cache cache dans la végétation… D’autant qu’il est toujours compliqué de savoir où sont ses ennemis avec la mini-map en bas qui fait office de détecteur inutile, tout en montrant l’inexistence de la carte, parce que oui, la carte n’est pas affichée clairement. A vous de deviner où aller et si vous vous faites tirer dans le dos, c’est que vous n’alliez pas dans le bon sens. Mais nous en reparlerons plus attentivement plus tard, histoire que vous compreniez à quel point se déplacer est parfois mission impossible.

      Le contenu du mode mission est donc somme toute très médiocre, et relativement monotone, d’où les critiques assez appuyées sur ce point. Le solo et la coop en rajoutent une couche, puisqu’ils sont aussi inintéressants qu’ennuyeux

      starwarsbattlefront 2015-12-03 18-27-36-86starwarsbattlefront 2015-12-03 18-30-06-85starwarsbattlefront 2015-12-03 16-02-51-57starwarsbattlefront 2015-12-03 16-39-36-14starwarsbattlefront 2015-12-03 18-36-21-85starwarsbattlefront 2015-12-03 16-26-43-25Mais passons ce mode mission, et concentrons-nous sur le gros du jeu, le mode multijoueur, car c’est avant tout ce qu’attendaient principalement les joueurs. Toujours limité aux quatre seules maps disponibles (bien qu’à l’heure du test, une cinquième est disponible en DLC gratuit, miracle !), le jeu propose cependant un assez grand nombre de modes de jeu. En voici d’ailleurs la liste : Escarmouche (une team deathmatch des plus classiques, 20 joueurs), Cargaison (une capture the flag, 12 joueurs), Zone de Largage (une capture de point, 16 joueurs), Course au Droïde (les joueurs doivent escorter des droïdes, 12 joueurs), Traque du Héros (un héros seul contre tous, 8 joueurs), Affrontement Héroïque (héros et soldat, 12 joueurs), Escadron de Chasseurs (bataille aérienne bien que sympa, uniquement 2 vaisseaux à choisir quel que soit le côté et aucune différence entre les deux si ce n’est la maniabilité, 20 joueurs), Attaque des Marcheurs (une capture de point et protection de marcheurs, 40 joueurs) et Suprématie (capture de point, 40 joueurs). Autant dire qu’il y en aura pour tous les goûts.

      starwarsbattlefront 2015-12-04 15-59-46-60starwarsbattlefront 2015-12-03 18-22-36-85starwarsbattlefront 2015-12-04 16-34-21-60starwarsbattlefront 2015-12-03 16-00-21-56starwarsbattlefront 2015-12-03 16-17-33-25starwarsbattlefront 2015-12-04 16-51-26-58 Si la variété a du bon, l’inconvénient majeur dans Star Wars Battlefront c’est que certains modes sont un peu moins joués que d’autres, du coup la recherche de parties peut prendre quelques minutes par moments, mais cela est peut-être du au fait que le jeu est encore assez récent. Mais on peut aussi noter des déconnexions abusives de la part d’Origin, pendant vos parties en ligne, qui feront planter le jeu, vous vous retrouverez alors sur l’écran du menu… Et bien sûr, vous aurez perdu les points que vous aurez durement gagnés. Parlons maintenant du gameplay, en prenant pour modèle le mode de jeu Suprématie, qui de mon point de vue reflète au mieux la variété de Star Wars Battlefront. Dans ce mode de jeu, deux équipes de 20 s’affrontent pour capturer des points de contrôle (cinq au total). La première équipe à contrôler les cinq, ou à en contrôler plus que l’équipe adverse à la fin du décompte est victorieuse. Dans ce mode, les héros ainsi que les véhicules sont disponibles (d’où mon choix pour ce mode là). Si au départ tous les joueurs incarnent des rebelles et des stormtroopers lambda, des bonus sont disponibles sur le terrain, vous permettant de contrôler différents véhicules, allant du TR-TT bipède, jusqu’au mythique X-Wing survolant les troupes adverses.

      starwarsbattlefront 2015-12-04 15-51-51-61starwarsbattlefront 2015-12-04 16-09-21-61starwarsbattlefront 2015-12-03 18-25-06-85starwarsbattlefront 2015-12-03 16-35-53-26starwarsbattlefront 2015-12-03 16-01-11-57starwarsbattlefront 2015-12-03 16-07-33-24De temps à autre, un joueur sera sélectionné au hasard, ou en récupérant un objet au sol (en réalité c’est assez flou, donc nous ne sommes pas vraiment sûrs, puisqu’on se retrouve parfois héros, sans comprendre pourquoi…Ou parce que l’on a ramassé un item au sol) dans une équipe afin d’incarner l’un des six héros (trois par faction), permettant de renverser aisément la situation, sous réserve de ne pas être un manche avec. Si ce système est assez bien pensé et varié, le côté aléatoire est parfois frustrant, tant on aimerait pouvoir incarner l’un de ces héros pour combattre les assaillants, mais c’est le jeu, et cela vaut mieux que de l’offrir au premier de chaque équipe. Maintenant le soldat classique que vous incarnerez sera assez limité en armement, je m’explique. Équipé d’un blaster, vous aurez accès à une main de trois cartes, offrant au choix des grenades, jetpack, ou autre fusil sniper. Si l’idée des mains est bien pensée, la limitation d’un seul et unique blaster est un peu légère, mais les munitions étant infinies, nul besoin d’avoir une arme secondaire. Par ailleurs, à chaque respawn, la possibilité de changer d’arme vous sera proposée, palliant cette « unique » arme.

      starwarsbattlefront 2015-12-04 15-56-26-60starwarsbattlefront 2015-12-03 16-24-13-25starwarsbattlefront 2015-12-04 16-57-16-59starwarsbattlefront 2015-12-03 16-06-43-25starwarsbattlefront 2015-12-04 16-38-31-59starwarsbattlefront 2015-12-03 18-33-51-85Revenons rapidement sur les munitions infinies, le jeu fonctionne avec un système de surchauffe. En clair, à chaque tir, votre arme chauffera, et elle refroidira lorsque vous arrêterez vos tirs. Un bon moyen d’avoir des munitions infinies dans un univers rempli de blaster, ce qui est assez cohérent dans le fond. Cependant, sur les 13 armes différentes disponibles, passer de l’une à l’autre ne procure pas vraiment une sensation de changement. La cadence de tir change, les dégâts varient en fonction de cette dernière, mais on ne ressent pas toujours une différence notable. La frustration est d’autant plus intense quand on se retrouve à avoir quasi tous les mêmes équipements. Il y a peu d’armes différentes, et elles sont pareilles quel que soit le coté, rebelle ou empire. Aucune arme ne se démarque réellement, tout dépend de la portée de celle-ci. Cependant, ça sera difficile de déloger un sniper, les campeurs adorent ce jeu, difficile d’aller les chercher, surtout quand on a aucune carte, et qu’on n’a pas la possibilité d’aller chercher quelqu’un en haut d’une falaise. Ajouté à cela, l’absence de personnalisation des armes (des lunettes de visée par exemple) et la sensation d’avoir reculé de plusieurs années est saisissante. Cela est d’autant plus dommage que le jeu est assez réussi graphiquement (même si la distance de visibilité pèche par moments), les musiques réussies, mais le jeu manque réellement d’âme parce que ce n’est ni les graphismes,, ni les musiques qui feront de Battlefront un jeu réussi. Dans le fond, on dirait que le jeu à clairement manqué de temps pour s’offrir davantage de contenu. 

      starwarsbattlefront 2015-12-03 16-32-08-23starwarsbattlefront 2015-12-03 16-22-33-24starwarsbattlefront 2015-12-03 18-28-01-85starwarsbattlefront 2015-12-04 16-15-36-60starwarsbattlefront 2015-12-03 16-27-33-24starwarsbattlefront 2015-12-03 16-20-03-25L’évolution de l’équipement se fait via des achats in game. Les crédits utilisés sont remportés en fin de partie, ou dans le mode mission, bien que le multijoueur soit la source principale de revenu. Avec ces crédits, vous pourrez acheter des armes, des cartes pour votre main, ou des skins, qui sont, avouons le, peu variés, car seule la tête changera dans 99% des cas, et non la tenue du personnage. Une autre possibilité pour obtenir des crédits, c’est les objectifs, mais certains sont tout simplement impossibles à avoir quand vous débutez. Exemple, on nous demande de tuer 75 joueurs avec un blaster longue portée qui ne peut s’acheter qu’à partir du niveau 21. Mais, vous débutez, vous êtes niveau 1 (comme tout le monde vous me direz), donc il faudra m’expliquer comment on est censé pouvoir remplir cet objectif ? Ils sont donnés de façon aléatoire et pas selon votre niveau, ainsi, vous vous retrouvez bloqués avec 3 objectifs que vous ne pourrez peut-être pas remplir avant un certain niveau. Frustrant. Dans ce genre de cas, l’option « changer d’objectif » est possible, mais contre 500 crédits. Précisons que la réussite d’un objectif peut aussi bien vous donner 850 crédits comme seulement 200… L’option de changement devient donc rapidement onéreuse !

      starwarsbattlefront 2015-12-03 18-24-16-85starwarsbattlefront 2015-12-04 16-07-41-59starwarsbattlefront 2015-12-04 15-58-31-61starwarsbattlefront 2015-12-04 16-34-46-60starwarsbattlefront 2015-12-03 16-33-48-24starwarsbattlefront 2015-12-04 16-38-06-59La mini-carte n’en a que le nom, aucune possibilité de voir la taille de la carte, ou de savoir où on va. Il s’agit à peine d’un détecteur d’ennemi… Et encore, bien souvent on se retrouve dans une situation où on se fait constamment tirer dans le dos. Ou le fait de se retrouver là où il ne faudrait pas… Puisque oui, aucune possibilité de connaitre les limites et différents chemins que la carte nous apporte. On se fit uniquement à nos coéquipiers qui connaissent sans doute mieux le chemin au fur et à mesure d’y avoir passé des heures. Le must, ce sont les réapparitions dans certaines parties. Vous vous retrouvez en plein spawnkill, vous ferez deux mètres, et vous pourrez de nouveau réapparaître puisque vous avez été tué. Donc oui, vous pourrez passer des parties à 0/10 sans aucun problème, Battlefront pourrait même créer un succès pour vous encourager à ce compte-là. Le délai de réapparition est instantané, donc die and retry pourrait s’appliquer à Star Wars Battlefront. Aucune possibilité de choisir son partenaire… Donc si vous jouez à plusieurs aucune possibilité réelle de vous suivre, vous finirez par vous perdre de vue. Le seul bon point est de pouvoir jouer la main de son partenaire. Donc si vous n’avez pas grand-chose puisque vous débutez, au lieu d’avoir une pauvre grenade, vous aurez « peut-être » 3 atouts sympas.

      starwarsbattlefront 2015-12-03 16-10-28-24starwarsbattlefront 2015-12-04 16-46-26-59starwarsbattlefront 2015-12-04 16-40-36-60starwarsbattlefront 2015-12-03 16-14-13-25 starwarsbattlefront 2015-12-04 16-53-31-59starwarsbattlefront 2015-12-03 16-55-21-18starwarsbattlefront 2015-12-03 18-36-46-85starwarsbattlefront 2015-12-03 16-13-48-25starwarsbattlefront 2015-12-04 16-04-46-61Bref, si le jeu offre de nombreux modes de jeu multijoueur, le faible nombre d’armes et de cartes ainsi que le contenu solo ridicule laissera beaucoup de joueurs sur leur faim. Si on prend en compte l’absence de mélange des équipes entre deux matchs, les tirs de blaster qui révèlent la présence de n’importe quels joueurs, ainsi que les tirs alliés et ennemis de même couleur rendant parfois la détection de ses alliés délicate (heureusement, il n’y a pas de friend fire, bien que vous puissiez vous tuer avec vos propres grenades ou tir orbital, coucou la faucheuse !), et on se retrouve devant un Star Wars qui divisera la foule. Oui, on s’y amuse bien, mais l’expérience n’est pas celle attendue, et DICE a su faire mieux, ce qui laisse penser qu’ils n’ont juste pas su exploiter la licence Star Wars. Ah si, sachez bien entendu que dès la sortie du jeu, les menus permettant d’admirer le futur season pass qui offrira 4 DLC (à 49,99€ SEULEMENT, limite plus cher que le jeu de base)… Peut-être finalement qu’ils ont trouvé comment exploiter la licence ou les joueurs, choisissez votre camp !

      0

      6 Commentaires

      1. J’aurais mis 40% tellement il est nul.

        Et les cartes sont tellement petites que c’est plus à comparer à call of…
        Bref super déçu.

        0
        • Bonjour Torme ^^

          Je comprends, on a été très déçu nous aussi. Je suis plus une fan de Battlefield concernant le multi qu’au call of…
          Mais là il faut avouer que le jeu en lui même est décevant sur tous les points. Le multi en soit n’est pas mauvais, mais il souffre vraiment de défauts qu’on ne peut pas pardonner. En faite, c’est un jeu vide. Et c’est dommage vu la licence. Il a un 12 sur 20, ce qui est déjà très bien même si oui, il ne mérite à mon avis pas plus de 10-12 sur 20.

          0
        • J’avouerai ne pas avoir posé la main sur un Call of depuis des années alors j’ai pas la taille de leur carte en tête, mais faut être objectif un minimum, le jeu n’est pas complètement à jeter, mais j’admets que 60% peut être gentil pour certains lecteurs ^^

          0
      2. Etant fan de Sw et des Battlefield , j espérait que dice nous avais pondu un jeu digne de ce nom avec des cartes aussi grande que dans les BF et avec toutes les panoplie d armes qui vont avec . Et bien non . Des cartes de type couloir avec un choix d arme ridicule . Mais bon en tant que fan j ai fait l effort d essayer de prendre plaisir . Ca n a durer que 5h maximum ( le temps de faire le tour des different mode de jeu ) et la cerise sur le gâteau , le jeu a peine sorti il y a déjà une pléiade de tricheurs ( sur pc en tous cas ) et malgré. Les plaintes de plusieurs joueurs les réponses des community manager d EA ont été très frustrantes . Je cite : Il est normal que dans un jeu certains logiciel tiers aidant a la triche passe entre les mailles de leur surveillance . En gros subissez en silence ou ne jouez plus . Bref je ne recommande pas ce jeu , en toi cas pas maintenant pas a ce prix avec le peu de contenu .
        Zamhal

        0
        • Je n’ai personnellement pas rencontré ce soucis de cheater, j’ai du avoir de la chance, mais j’avoue avoir eu des doutes sur certains joueurs (après, certains sont tellement pro-FPS…), et la réaction d’EA est assez déplorable oui, bien qu’elle ne m’étonne guère quand on observe leur évolution ces dernières années, qui tende davantage vers plus de DLC et un jeu de chaque licence par année que vers la qualité et le suivit de leur jeu (les DLC étant prévu « avant » la sortie du jeu, je ne considère pas cela comme un suivi).

          0
        • Bonjour Zamhal ^^
          On pouvait espérer de DICE quelque chose de bien mieux. Je n’ai pas aimé BF 4 mais je l’ai eu sur OLD GEN et clairement le jeu n’a pas été conçu pour. Mais Bad co 2 et BF3 étaient excellents. Donc au lieu de décevoir les joueurs, il aurait été mieux que DICE ne pense pas qu’à l’argent et ne le sorte pas sur les anciennes générations. Les cartes de BF n’étaient pas toutes grandes, mais au moins, elles avaient le mérite d’être fait de façon à ce qu’on puisse se repérer. Là le réel problème c’est qu’on ne connait pas les proportions des maps, qu’on ne sait jamais vraiment où aller, ni vraiment où sont les respawns ennemis. Le problème majeur c’est qu’on a aucune conscience de ce qu’il y a autour de nous. Et c’est un peu honteux quand on est dans un jeu multijoueurs, de devoir se fier aux autres pour ne pas se faire tuer. En plus de ça, il n’y a pas de teamplay, c’est chacun pour sa peau, et même en étant avec des amis, ça reste compliqué de rester ensemble pendant toute la partie. Au moins dans BF on avait les escouades, et c’était très satisfaisant de jouer en équipe.
          Perso, j’ai pas eu de tricheurs, ou alors, je ne m’en suis pas rendu compte, mais c’est vrai que certaines choses sont frustrantes, quand on a un joueur qui nous met une balle avec son petit pistolet merdique et qu’on meurt en étant full life….

          Pour EA, je ne me fais plus d’illusions, c’est pas le seul jeu qu’ils ont bousillés, je pense notamment à ce pauvre Mass Effect 3 qui est aux antipodes de ce qu’était son ainée premier du nom. Ils ont tendance à juste penser aux frics, ça s’appellera Star Wars, ça sera du Battlefront. Et ça sera beau, la musique sera présente, le contenu on s’en fiche, les gens achèteront parce que c’est SW. Et je trouve bien ça malheureux que ça se termine souvent par « c’est beau, mais le jeu est vide et n’a aucune âme ». C’est un peu le The Order, et Ryse : Son of Rome du PC.
          A ne pas acheter vu son prix actuel, à voir surtout si les DLC rehausseront le contenu ou non mais j’ai des doutes.

          0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.