More
    More

      Star Citizen : Le rêve ultime partie 2

      Cet article fait suite à une chronique lancée pour la couverture de la mise à jour 3.0 du jeu de science-fiction de Cloud Imperium Games : Star Citizen. Retrouvez la première partie ici.

      Cargo-main2

       

      La mise à jour 3.0 n’est cependant qu’une étape de plus dans le développement final de Star Citizen. Malgré le fait que les 4/5ème du contenu du jeu resteront encore absents, cette version propose une initiation en douceur. Il faudra donc, cet été, découvrir et se perfectionner d’abord dans des métiers utilitaires. Minage pour les uns grâce au petit MISC Prospector (image tout à gauche). Transport de cargaisons et revente pour les autres (grande image ci-dessus). Ainsi que des missions de combat soit en vaisseau soit en escouades au sol. Tout le monde devrait y trouver son compte. Le tout jouable soit entre amis soit avec des personnages contrôlés par IA. C’est tout de même une avancée considérable face à ce que les joueurs peuvent expérimenter aujourd’hui. Le jeu étant à l’état actuel en ce mois de juin 2017 lent et très vide. Nous nous intéresserons ici à l’aspect humain qui vit dans et autour de ce projet. Et du potentiel, il en a même s’il reste tant à prouver !

      Minagephotogif

      Tunnel

       

       

       

       

      Des retards répétés qui inquiètent et une production à la stratégie surprenante

      Le jeu en mutation permanente empêche sa sortie. Initialement prévu pour 2014-2015, le jeu repousse donc constamment sa date pour la version officielle. Les joueurs étant plutôt habitués à voir la majorité des jeux sortir deux ans après leurs annonces, ils s’interpellent sur ce mystérieux Star Citizen qui tarde à se déployer. D’autre part, le développeur affiche publiquement la somme récoltée par ses ventes. Passés d’un budget de 40 millions de dollars US en 2014, les voilà aujourd’hui avec une trésorerie de 150 millions. Atteint très récemment ce qui en fait, alors, le jeu le plus cher de la scène indépendante. Et bientôt toutes catégories confondues. Les développeurs ont fait le choix de continuellement améliorer leur jeu artistiquement et techniquement proportionnellement à leur budget, ce qui explique donc les reports interminables. Le Star Citizen prévu demain n’a plus grand-chose à voir avec celui de la campagne initiée en 2012. Il y a à présent beaucoup plus de contenu et de technologies.

       

      Un système de vente qui repousse les limites de l’éthique pour un but commun ?

      Star citizen prix polémique
      Des options à prix d’or, des retards, un peu d’opacité et de la décontraction. Star Citizen a trouvé la formule parfaite pour crisper les curieux.

      Bien que le ticket d’entrée standard soit à 50€, le studio a une idée pour augmenter son budget. S’agissant d’un jeu multijoueur persistant, ils osent donc mettre en vente directe les divers véhicules et accessoires du jeu. Ce qui signifie que les joueurs sont actuellement capables d’acheter soit des petits monoplaces supplémentaires pour leur confort, soit de carrément s’emparer d’un gigantesque vaisseau de combat ou de support pouvant accueillir des dizaines d’équipiers avant même de pouvoir le piloter d’ici plusieurs années. Certains joueurs se retrouvent donc encore à attendre la disponibilité d’un vaisseau qu’ils ont payé il y a trois ans. Cela peut même atteindre des joueurs ayant déboursé plusieurs milliers d’euros pour investir dans leurs futures aventures mais leurs hangars restent toujours désespérément vides. Le studio montre quand même signe de vie et publie de temps à autre l’avancée de ces vaisseaux pour rassurer son public. 

      Un studio indépendant qui tente la transparence auprès de son public

      star citizen calendrier

      Gamescom starcitizen
      La CitizenCon. Le rendez-vous incontournable de quelques centaines de milliers des supporters de Star Citizen

      Conscient de manquer d’excuses ou d’en avoir trop fait auprès de son public. Le développeur propose un état d’avancement précis des différents stades de la production. Certains fans sont si pressés qu’ils étanchent donc leur soif de contenu en lisant ces longs rapports. Il y a également un journal vidéo hebdomadaire publié sur Youtube dévoilant quelques nouveaux éléments avant leur arrivée dans la version jouable. Star Citizen dispose également de sa propre convention, la CitizenCon. Il y a aussi une conférence en Allemagne pendant la Gamescom où du nouveau contenu important s’y montre.

      Une communauté de passionnés

      Des médias faits par les joueurs pour les joueurs

      Étant uniquement un jeu PC, Star Citizen a un public très majoritairement anglophone, puis une part moindre de germanophones. Le tout dans une tranche d’âge entre 18 et 40 ans qui s’explique par un prix d’entrée élevé et la complexité du jeu. La communauté francophone est relativement restreinte en comparaison. Ce qui du coup, n’incite pas le studio à disposer d’une version française immédiatement mais qui sera tout de même intégrée à la sortie officielle du jeu. Du coup, différentes bonnes volontés proposent de servir de relais pour les joueurs intéressés mais allergiques à l’anglais. Il y a notamment starcitizen.fr site bénévole qui se charge de retranscrire en français des articles provenant du site officiel. Les chroniqueurs très bavards et passionnés de Starpiratesnews qui font le point sur les actualités de la semaine tous les samedis soirs sur Twitch. Ou encore le canal Discord de la communauté Star Citizen France avec son tchat vocal.

       

      Des groupes déjà prêts (Équipes, Organisations, Associations) : certains vous proposeront même d’embarquer à bord des plus gros vaisseaux du jeu

      Star citizen organisations1
      Wabon ? On tient quelques têtes connues par ici.

      Les organisations, la forme des guildes de Star Citizen ont un rôle très important dans ce jeu multijoueur. Que ce soit pour participer à des raids contre les bases ennemies, pour embarquer dans un très gros vaisseau, le défendre ou même en prendre un d’assaut afin de le dérober. Le tout sans risquer de se faire arnaquer par des partenaires aux motivations obscures. Les groupes dans Star Citizen sont le moyen le plus sûr de pouvoir jouer dans les meilleures conditions. Cependant, pour rejoindre l’un d’entre eux il vous faudra montrer patte blanche et avoir des affinités communes. Rien ne vous empêche, si vous êtes déjà une bande d’amis très nombreux d’ouvrir votre propre organisation. On notera également la possibilité ultérieure de faire des comptes communs avec l’argent du jeu afin de se cotiser pour des vaisseaux attachés à l’organisation. On n’oublie pas non plus le grand point fort de ce jeu, les missions créées par les joueurs eux-mêmes. En effet, vous pourrez vous-même proposer des contrats à des joueurs étrangers selon vos besoins. Que ce soit pour embarquer à bord d’un vaisseau en sous-effectif, chasser quelqu’un ou transporter du matériel voire des joueurs.

      Des vaisseaux conçus pour la coopération massive jusque dans leurs entrailles

      sc capital 1
      Vaisseaux capturés in-game depuis une version du jeu en développement. La colorimétrie a été volontairement modifiée.

      Voici par exemple l’Idris en bas à gauche de l’image. C’est une PETITE frégate couvrant quand même trois terrains de foot… Elle héberge plusieurs monoplaces de chasse que les membres de votre organisation peuvent apporter et sortir pendant que vous vous occupez de réparer les armes de l’escouade militaire FPS qui attend sagement son transport de troupes. Ce genre de vaisseau est parfait pour les organisations de 20-30 personnes qui peuvent ainsi se relayer à l’intérieur d’un vaisseau qui les transférera aux confins de l’univers de Star Citizen. Et bien entendu, le monstre de droite, un Bengal dépassant le kilomètre de long joue dans une toute autre catégorie. Lui aussi occupant le rôle de transporteur de troupes et de vaisseaux de combat plus gros. Il est également équipé de canons beaucoup plus gros que l’Idris pour venir à bout des croiseurs ennemis et des races aliens, menaces constantes dans l’univers de Star Citizen… Menaces qui inciteront les joueurs à se tenir prêts dans de nombreuses missions PVE allant d’une poignée de joueurs à plusieurs douzaines, voire centaines… Oui, le mot est lâché. 

      Flexibilité, richesse et profondeur des vaisseaux de Star Citizen

      intérieur persos star citizen
      Dans le futur ils ont finalement autorisé le port de lunettes de soleil en intérieur ?

      Les vaisseaux, du plus petit au plus gros se comportent comme des véritables niveaux multijoueur mobiles. On peut se balader librement à l’intérieur. Couloirs, salles de réunion, casernes, pont de commandement, infirmerie, chambres, salles de douches, soutes, salle des machines, laboratoire, armurerie… Vous devinez qu’on ne manquera pas d’activités pendant les voyages. Suivant vos affinités, vous et vos amis pourrez donc vaquer à des occupations bien différentes ou complémentaires. Cela va être particulièrement utile en cas d’abordage que cela soit du coté attaque ou défense, le vaisseau deviendra une carte FPS d’un instant à l’autre. Vous connaissez mieux votre vaisseau que personne alors montrez à ces pirates qu’on ne vous prend pas votre machine comme ça. Et pareil côté assaillant, prouvez votre courage et vos compétences en échange de primes affolantes.

      Jouez aux postes que vous aimez. Pas de restrictions. Pas de classes.

      Star Citizen escouades fusils

      Comme précisé ultérieurement, Star Citizen ne se résume pas du-tout à un jeu de pilotage enrichi, et il n’est même pas dépendant de ses vaisseaux. A l’image de notre monde, à chacun sa spécialité. On se doute bien que tout le monde n’appréciera pas le pilotage, ni de rester des heures et des heures dans les couloirs d’une carcasse flottante. Vous n’avez aucune obligation d’être propriétaire d’un vaisseau. Cela signifie que vous pouvez approcher Star Citizen selon votre affect. Soit à la manière d’un Destiny avec son concentré d’armes et de mécaniques FPS. Elles vous emmèneront, vous et vos amis à la découverte de stations et de planètes mystérieuses avec des ennemis variés. Ou bien vous pourrez tout à fait rester dans votre siège de pilote et remplir des missions similaires à ce que l’on voit dans Elite Dangerous. Le pilotage et l’entretien du vaisseau prennent suffisamment de temps pour en faire une spécialité et même plusieurs métiers.

      1984984 Station minage star citizen

       

      Une jouabilité aussi abondante sur les planètes que dans l’espace

       

      Des environnements variés

      Si la capture des vaisseaux n’est pas un facteur attirant, vous pourrez carrément prendre le contrôle de stations spatiales ou même des avant-postes pour votre propre usage. On connait déjà l’hydroponie, les kiosques de vente et les chambres d’habitation. Même s’ils ne sont pas présents dans la prochaine mise à jour 3.0, vous l’aurez compris. Ce jeu ne compte pas s’arrêter à quelques lunes rocailleuses, des gros vaisseaux et quelques avant-postes de fortune à occuper. Il y a bel et bien de nombreuses planètes actuellement en conception qui viendront un jour s’installer dans l’univers jouable. Des villes gigantesques explorables un peu comme un Mass effect seront de la partie dans les mises à jour qui suivront cette année. 
      Star Citizen Capture9

       

      Chacun dans son élément

      Les aventures à moto ou en véhicule tout terrain seront le paradis des joueurs FPS. Que cela soit pour des missions de recherche et sauvetage, des sièges sur des bases ennemies ou du vol de cargaison, les activités sont très nombreuses. Vous vous douterez qu’avec toutes ces occupations ces joueurs-là pourraient ne passer que très peu de temps dans l’espace et inversement. Tous les joueurs sont reliés avec un système de communication central très novateur appelé le Spectrum. Mélange surprenant entre Discord, Reddit et Facebook du futur. Ce dernier vous accompagnera vous et votre organisation dans vos canaux de communication privés. La grande innovation revient ici à la dimension multiplateforme de Spectrum, quasiment tous les services de votre organisation seront utilisables soit depuis le jeu lui-même, soit depuis un site web voire une application mobile plus tard. Beaucoup d’échanges d’information comme les radars et les objectifs de missions seront ainsi partagés à travers toute l’organisation selon les besoins des joueurs et selon les grades.

      Star Citizen Bar Star Citizen moto
      La partie 3 de cette chronique sur JustFocus : Star Citizen sur le long terme

      Après avoir illustré le contenu présent et à court terme, nous aurons l’occasion dans la prochaine partie de découvrir ce qui se prépare pour Star Citizen dans le long terme. Au vu des mécaniques citées précédemment vous avez déja une idée du potentiel réalisable sur ce jeu. Il y a, en outre pas mal d’autres métiers qui devraient enfin arriver à la suite des prochaines mises à jour, nous en saurons plus sur ces nombreuses villes et sur les politiques locales. Nous n’oublions pas non plus de parler des populations aliens de l’univers ni des autres véhicules qui vont radicalement changer les occupations des joueurs. 

      Star Citizen ville uno

      Concept Star Citizen 1

      Vaisseau de récupération et recyclage de carcasses. Un métier à venir qui peut être très lucratif pour la revente de ressources.
      Vaisseau de récupération et recyclage de carcasses. Un métier à venir qui peut être très lucratif pour la revente de ressources.

      On se donne rendez-vous pendant tout le mois de juin ! A bientôt sur Justfocus pour le reste de cette chronique récapitulative d’un des jeux les plus prometteurs du siècle, succès d’une communauté ou puit sans fond ? À vous de juger !

      0

      3 Commentaires

      1. Salutations, la partie 3 de cette chronique a été repoussée suite aux reports de la mise à jour du jeu initialement prévue pour cet été mais qui devrait arriver pour la rentrée scolaire. Je rédigerai donc la suite après la conférence annuelle de fin Août.

        0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.