More
    More

      Scalebound annulé : PlatinumGames s’exprime !

      Après le choc de l’annulation officielle de Scalebound, la grosse exclusivité Microsoft, c’est au tour du studio PlatinumGames de faire sa déclaration.

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que Microsoft débute mal l’année 2017, après 3 ans de financement pour ce qui devait être l’exclusivité incontournable de la One (et de Windows 10 avec le PC) avec un RPG made in Platinum, le couperet est tombé pour Scalebound. D’abord à l’état de rumeur qui a embrasé la toile le 9 janvier au soir, l’annulation a été confirmée par Microsoft en personne peu de temps après :  » Après une délibération approfondie, Microsoft Studios a pris la décision de mettre fin à la production de Scalebound. Nous travaillons dur pour offrir un incroyable line-up à nos fans cette année, incluant « Halo Wars 2, » « Crackdown 3, » « State of Decay 2, » « Sea of Thieves » et d’autres grandes expériences. »

      Sur les réseaux sociaux, c’est Phil Spencer qui a pris les choses en main pour confirmer l’inévitable : « Ceci a été une décision difficile à prendre, nous pensons que le résultat sera meilleur pour les joueurs Xbox qui sont encore déçus. Je suis confiant sur les 17 jeux de notre line-up sur lesquels nous nous focalisons. » Fidèle à lui-même, Spencer n’a pas fait de vagues sur le pourquoi du comment, préférant se focaliser sur le positif.

      scalebound-screen

      Difficile de savoir de qui vient cette décision. Est-ce la direction de la branche Xbox ? Est-ce un conflit plus profond entre ceux qui poussent à l’union du PC / Xbox (W10) et ceux qui ne veulent pas ? Est-ce que PlatinumGames n’arrivait pas à suivre ? Y a-t-il eu mésentente entre l’éditeur et le développeur ? Nous ne saurons sans doute jamais les tenants et les aboutissants de toute cette histoire. Presque 24h après, c’est au tour de PlatinumGames de s’exprimer sur cette annulation. C’est donc le président Kenichi Sato qui s’y colle  :  

      « Nous sommes désolés de vous dire que le 9 janvier 2017, Microsoft Studios a annoncé l’annulation de Scalebound. Nous sommes très déçus que les choses se soient terminées de cette façon, d’autant plus que nous savons que beaucoup de nos fans étaient impatients de jouer au jeu, autant que nous l’étions.

      Dans le futur, nous nous efforcerons de continuer à vous offrir des jeux de haute qualité, à commencer par NieR : Automata en mars, ainsi que des produits tels que GRANBLUE FANTASY Project Re:Link et LOST ORDER à l’avenir.

      Nous continuerons à travailler dur pour répondre à vos attentes et nous nous réjouissons de votre soutien continu ! »

      scalebound-screen-2

      En tant que possesseur de la One, intéressé par Scalebound, je ne vous cache pas que cette annulation me fait l’effet d’un coup de massue. Qui aurait pu croire qu’un jeu en alpha, présenté à l’e3 puis à la Gamescom serait tout bonnement annulé ? J’avais eu la chance d’être là, à la Gamescom 2015, et de voir la présentation du jeu avec notamment son système de personnalisation. A mesure que les heures passent, tout ce qui existait officiellement du jeu est minutieusement effacé de la toile. C’est un peu comme une rupture douloureuse, où on se convainc que tout enlever nous persuadera que rien n’a jamais existé. Il me restera néanmoins les goodies de cette Gamescom, un T-Shirt, des cartes et une attache, maigre lot de consolations d’une existence avortée. Doit-on trembler pour les autres projets One ? Que nous réservera-t-on pour 2017 ? Est-ce la fin de la division console de Microsoft ?

      D’autres médias comme Le Monde rappelle de son côté que Platinum n’est pas non plus au beau fixe, évoquant un « développeur en difficulté » dont les derniers jeux n’ont pas toujours convaincu.

      L’année 2017 devrait nous réserver son lot de surprises, puissent-elles ne pas toutes être mauvaises pour Microsoft !  

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.