More
    More

      Rainbow Six: Siege, la coopération à l’état brut

      Rainbow Six: Siege, le tout nouveau jeu de coopération d’Ubisoft sait se mettre en valeur. La série des Rainbow Six n’est plus à présenter, mais est-ce-que Siege est à la hauteur de la licence ?

      Tom Clancy’s Rainbow Six Siege est avant tout un jeu d’action tactique. Vous serez réuni en 2 équipes de 5 joueurs chacune, et il faudra coopérer pour réaliser les objectifs de vos missions. L’atout majeur de ce Rainbow Six est, vous l’aurez compris, le multijoueur et le jeu en équipe… Ainsi que les environnements variés et destructibles.

      On débute avec les bots, on évolue avec une équipe

      Votre première mission si vous voulez ne pas être un boulet pour votre équipe sera de réaliser les « Situations » proposées par le jeu. Cela vous permettra d’effectuer 11 missions (la 11ème étant spéciale), en solo contre des bots, qui vous feront découvrir non seulement les cartes du jeu, mais également les différents objectifs… Sans oublier le plus important : les personnages. Vous découvrirez les plus « importants », et ceux ayant un gameplay particulier.

      Ces situations vous permettront de récolter de l’expérience, mais également de la renommée en réalisant 3 objectifs subsidiaires à l’objectif principal de la mission. Cette renommée vous donnera accès aux personnages, et à la personnalisation d’armes, que ce soit pour acheter un nouveau viseur, un silencieux ou tout simplement ajouter un skin à votre arme, il s’agit de la monnaie « gratuite » du jeu. Les skins d’armes seront quant à eux en majorité disponible en renommée ou avec le season pass, pour les plus intéressants ils devront être payés avec votre porte-monnaie.

      Les différentes cartes :

      • Maison
      • Oregon
      • Base d’Hereford
      •  Club House
      •  Avion présidentiel
      • Consulat
      • Banque
      • Canal
      • Chalet
      • Café Dostoyevsky
      • Yacht (Ajoutée par la dernière maj du 2/02/16)

      Les différents modes de jeu :

      • Match à mort – Otage : les attaquants devront repérer et récupérer l’otage pour l’emmener à la zone d’extraction. S’il est impossible de récupérer l’otage, il faudra éliminer toute menace ennemie.
      • Match à mort – Sécurisation de zone : les attaquants devront rentrer dans la pièce pour sécuriser le conteneur bio-chimique, ou supprimer l’équipe adverse.
      • Match à mort – Bombe : les assaillants auront en leur possession un désamorceur qu’ils devront poser dans la pièce de l’une des deux bombes, à moins que vous ne choisissiez la seconde option qui sera de tuer toute l’équipe en face.

      Les différents agents :

      Helix_R6_MR_CTU_SAS_Final_217015

      Le SAS (Force spéciale Britannique) :

      Assaillants :

      • SLEDGE – Utilise une masse pour démolir les surfaces destructibles
      •  THATCHER – Utilise des grenades IEM pour neutraliser tout matériel électronique à portée

      Défenseurs :

      • SMOKE : Libère du gaz toxique à distance
      •  MUTE : Brouille les communications des gadgets télécommandés ou des drones à sa portée

      Helix_R6_MR_CTU_SWAT_Final_217037

      Le SWAT (Force spéciale des Etats-Unis)

      Assaillants :

      • ASH : Projette une charge dans une surface pour un maximum de destruction
      • THERMITE : Utilise une charge capable de détruire les parois renforcées

      Défenseurs :

      • CASTLE : Met en place des barricades plus résistantes
      • PULSE : Détecte les battements cardiaques à courte distance, à travers les obstacles

      Helix_R6_HR_CTU_GIGN_FINAL_217035

      Le GIGN (Force spéciale Française)

      Assaillants :

      • TWITCH : Utilise un drone à électrocution pour désactiver des pièges ou blesser des ennemis
      • MONTAGNE : Son bouclier extensible permet d’obtenir une protection complète en position debout

      Défenseurs :

      • DOC : Effectue une injection hypodermique qui le réanime ou réanime un équipier à distance
      • ROOK : Fournit un sac rempli de plaques de protection à l’équipe

      Helix_R6_HR_CTU_SPETSNAZ_FINAL_217030

      Le SPETSNAZ (Force spéciale Russe)

      Assaillants :

      • GLAZ : Active une lunette grossissante sur son arme principale, augmentant la précision de la visée à distance
      • FUZE : Charges murales à sous-munitions expédiant des mini-grenades au travers des parois

      Défenseurs :

      • KAPKAN : Place des pièges explosifs sur les encadrements de portes et de fenêtres
      • TACHANKA : Déploie une mitrailleuse statique utilisable par toute l’équipe

      Helix_R6_HR_CTU_GSG9_FINAL_217028

      Le GSG 9 (Force spéciale Allemande)

      Assaillants :

      • BLITZ : Déclenche un flash fixé sur le bouclier afin d’aveugler temporairement l’ennemi
      • IQ : Utilise un détecteur électronique pour localiser les appareils électroniques à portée

      Défenseurs :

      • JÄGER : Système de défense active neutralisant les grenades avant leur détonation
      • BANDIT : Place des fils électrifiés sur les gadgets métalliques, infligeant des dégâts aux ennemis

      1453337535-8050-card-communaute

      Le JTF 2 (Force spéciale Canadienne) (Ajoutée par la dernière maj du 2/02/16)

      Assaillant :

      • BUCK : Actionne une arme de calibre 12 fixée sous son arme principale

      Défenseur :

      • FROST : Utilise un piège mécanique pour neutraliser les ennemis

      Tom Clancy's Rainbow Six® Siege2016-2-6-17-3-51

      Attaquant ou défenseur, le maître mot est tactique !

      En tant qu’attaquant, après avoir choisi votre agent, vous vous retrouverez à piloter un drone. Il vous sera utile pour trouver l’objectif sur l’une des maps, et pour repérer où sont les défenseurs. En effet, certains resteront sur l’objectif, quand d’autres préféreront devenir des électrons libres. Ils tenteront alors de vous empêcher d’aller jusqu’à l’objectif, voire de profiter de leur statut mobile pour vous prendre à revers. C’est là que vous apprécierez d’avoir des coéquipiers qui surveilleront vos arrières. Bien que votre spwan soit aléatoire et généralement caché des fenêtres ou portes, certains joueurs n’hésiteront pas à faire des brèches pour vous tirer dessus après seulement 10 secondes de jeu… Certains ne trouvent pas cela fairplay, d’autres trouvent qu’étant donné qu’il est possible de le faire, pourquoi ne pas s’en servir ? Ici, on penche surtout du côté du manque de fairplay. A savoir que si un défenseur sort à l’extérieur, il sera rendu visible et marqué après plusieurs secondes passées à l’extérieur. Le jeu prend en compte que l’environnement des défenseurs est l’intérieur des bâtiments, tandis que l’extérieur appartient aux attaquants. A noter que les défenseurs auront en leur possession des caméras pour suivre votre progression, d’où l’intérêt de jouer en équipe pour assurer ses arrières et détruire les caméras au fur et à mesure de votre avancée.

      L'envol du C4 ! C'était moins une !
      L’envol du C4 ! C’était moins une !

      Vous aurez alors en fonction de l’endroit où se situe l’objectif, plusieurs chemins possibles. Certains la joueront directs, et se dirigeront au plus près de l’objectif, d’autres préféreront entrer loin de l’objectif, et faire le tour du bâtiment pour tuer éventuellement les électrons libres. Les deux tactiques se valent, la surprise et le côté rapide d’une attaque peuvent permettre de gagner certaines parties, puisque l’on surprend l’équipe adverse. Parfois trop attendre, permet aux autres de mieux s’organiser… Trop attendre sans avoir fait le tour du bâtiment, est un gros risque. Si vous vous faites tués par une balle dans le dos, vous comprendrez vite pourquoi. Vous vous rendrez compte dans tous les cas que les agents sont complémentaires, certains sont plus intéressants que d’autres mais la plupart des combinaisons se valent. De nombreux supports seront destructibles, portes, fenêtres, trappes, murs… Parfois de façon simple avec un coup de crosse ou couteau, d’autres fois il faudra user de l’artillerie lourde, C4, charges explosives, fusil à pompe, lance-grenade… A vous de choisir votre approche, et votre style de jeu en fonction de la situation.

      Les attaquants, auront la lourde de tâche de réaliser l’objectif, ou de tuer tous les défenseurs. Les objectifs ne sont pas toujours faciles à remplir, surtout lorsque le restant des défenseurs est dans la pièce à rejoindre. Beaucoup de matchs se soldent par une élimination complète de la team adverse. En ce soit, ce n’est pas un réel défaut, même si on apprécierait pouvoir réaliser plus d’extraction d’otage ou de désamorçage de bombe.

      carte tactique
      A vous de créer vos propres tactiques et de les partager à votre équipe !

      En tant que défenseur, vous aurez environ 30 secondes pour vous préparer à l’assaut ! Blindage individuel (armure), blindage des murs, des portes, pièges en tous genres, explosifs, gaz…Vous aurez une petite panoplie très sympathique pour recevoir l’équipe adverse. A vous de vous organiser pour que certains restent sur l’objectif, et couvrent les points stratégiques, tandis que d’autres iront se promener. Il faudra surveiller, portes, murs, et trappes. Ils pourront arriver de n’importe où… Perdre en défense, cela peut être dû à plusieurs choses, ne pas protéger efficacement la pièce de l’objectif, en ne protégeant pas certains murs par exemple, ou en s’enfermant totalement dans celle-ci. Vous serez alors pris de court face à un trop grand nombre de brèches vous empêchant de vous déplacer sans être vu…Tandis que d’un autre côté si vous êtes trop enfermé vous n’aurez aucun repli une fois l’ennemi entré. A savoir que votre seule mission est de défendre l’objectif, Il faudra soit éliminer toute l’équipe en face pour réussir, soit les empêcher d’atteindre leur objectif dans le temps imparti des 4 minutes.

      Mais avec une bonne organisation et coordination de votre équipe que vous soyez défenseurs ou attaquants, les objectifs resteront les mêmes. Travailler en équipe pour réussir la mission. Sachez que dans Rainbow Six: Siege, si l’on veut gagner, il faudra prendre des risques, une mort n’est pas toujours synonyme de défaite, surtout si cela peut permettre de donner une bonne information à votre équipe. En effet, vous aurez un replay de votre mort, cela permet de donner des indices précis à vos coéquipiers pour les orienter. Le chat vocal ou écrit vous permettra de donner les informations. Sachez en tout cas que certains ennemis bien cachés ont parfois des excellentes vue sur vous, tandis que vous, vous ne voyez strictement rien. On peut remercier d’ailleurs les excellents effets de lumière qui lorsque l’on regarde une fenêtre de l’intérieur vers l’extérieur, la luminosité sera très accentuée, à contrario l’intérieur de la pièce sera relativement sombre pour ceux venant de l’extérieur… De quoi rajouter du piment ! Il n’y a pas grand-chose à dire question graphismes, c’est plutôt beau, et bien réussi ! Quant aux effets sonores, ils sont relativement précis, assez pour qu’un casque de base vous dise d’où la menace arrive…Et ça, c’est un excellent point !

      S’il y a bien un point excellent que Rainbow Six: Siege manie avec brio, c’est la coopération.

      ash tête
      Une tête, une !

      Si votre arme ou votre pied dépasse à travers le mur, tout est normal. C’est un bug !

      Le gros point noir du jeu, restera les bugs en tous genres. Depuis sa sortie, il y avait déjà énormément de bugs serveur. Des difficultés à s’inviter, à débuter une partie, les chargements qui vous bloquent sur un écran noir, vous obligeant à faire le bon vieux Alt+F4, vous ne l’aurez jamais autant utilisé en une si courte période d’ailleurs… Les codes erreurs vous empêchent d’entrer en partie et vous expulsent en pleine partie également. Pendant près d’un mois, on peut le dire, tout ceci était une réelle catastrophe. Plusieurs mises à jour ont été effectuées depuis et aujourd’hui, c’est beaucoup mieux. Mais ce n’est pas encore parfait. Surtout lorsque la dernière mise à jour qui a ajouté une carte gratuite et deux nouveaux personnages déblocables en renommée ou gratuits pour ceux possédant le season pass…a au final réglé certains problèmes mais en a créé beaucoup d’autres ! Inadmissible pour un jeu de cette envergure…Il faut le dire.

      En ce moment, il y a glitch qui permet de rendre invisible un piège au fil rouge de Kapkan, ce qui est très problématique, puisque si vous ne le voyez pas, vous ne pouvez pas le désactiver, et dans ce cas-là…Vous êtes tout simplement mort. Deuxième problème, lorsque vous êtes proche d’un mur allongé, il se peut que votre pied ou autre partie de votre corps dépasse…Vous devenez alors visible, et si vous êtes près d’un mur non protégé…L’équipe adverse se fera un plaisir de vous tuer de la sorte. Si vous faites un trou dans un mur, et que vous êtes collé à celui-ci, il se peut que votre arme traverse elle-aussi le mur… Avec ce type de bugs, il faut être prudent, au risque de mourir bêtement.

      Rainbow Six: Siege n’est pas parfait, mais il a le mérite de proposer un gameplay intéressant, il ne vous dit ni comment jouer, ni par où vous devez passer. Cela sera votre choix et celui de votre équipe. Un point intéressant à noter, c’est que la communauté est loin d’être désagréable, on peut en quelques jours se trouver de nombreux joueurs avec qui faire équipe par la suite. Si vous aimez la coopération, vous serez servi, et vous allez clairement vous régaler. Il n’est jamais question de perdre forcément à cause de quelqu’un, si l’on perd, c’est souvent à l’équipe entière qu’il faut le reprocher. On oublie tous les bugs, et les quelques défauts qui nous énervent quand on se surprend à jouer des heures avec des personnes qu’on ne connaît pas, mais qui finissent par devenir de très bons copains de jeu. Rainbow Six: Siege n’est pas loin d’être le meilleur de la licence, si vous aimez la coopération, la tension lorsque vous n’êtes plus que le dernier survivant de votre équipe, les nombreux chemins que vous pouvez emprunter, ce jeu sera certainement votre coup de cœur. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.