More
    More

      Nintendo : 300.000 comptes hackés depuis début avril

      Fin avril, des pirates avaient réussi à se connecter a 160 000 comptes clients. Le bilan s’est même alourdi, puisque que le pionnier japonais des jeux-vidéo a révélé que 140 000 autres comptes ont été hackés. Nintendo n’est pas au courant de comment cela a pu arriver. 

      En piratant ces comptes, les hackers ont eu accès aux informations personnelles des joueurs, comme l’adresse mail, la date de naissance ou encore les données bancaires (si elles étaient liées au compte). Ils ne pouvaient heureusement pas les extraire. Toutefois, seules les personnes qui avaient lié un moyen de paiement à leur compte Nintendo ont pu être victimes d’achats non autorisés.

      Selon la firme, moins de 1 % des 300 000 comptes ont connu des achats frauduleux ces derniers mois. L’entreprise nippone assure que la plupart des utilisateurs ont déjà reçu des remboursements.

      Nintendo conseille aux utilisateurs d’activer la double authentification sur leur compte.

      Nintendo fait tout pour que ça cesse

      « Nous sommes profondément désolés des ennuis et inquiétudes causés aux personnes concernées. Nous nous efforcerons d’améliorer la sécurité afin de nous assurer que cela ne se reproduise pas », a déclaré l’entreprise dans son communiqué.

      Il semblerait que les cybercriminels se soient introduits dans le système Nintendo Network ID. Ce système permet aux joueurs de gérer leurs comptes pour les anciennes consoles Wii U et 3DS, pour atteindre Nintendo Accounts, le système utilisé par les joueurs pour réaliser leurs achats sur la boutique en ligne du groupe.

      A l’heure actuelle, personne ne sait comment ces pirates sont parvenus à s’introduire dans certains comptes. Il semblerait cependant que ces hackers aient fait cela “par des moyens indépendants des services de Nintendo”. Il s’agirait donc de manquements individuels, avec des joueurs qui auraient sécurisé leur compte de façon laxiste avec un mot de passe trop simple notamment.

      On espère que Nintendo parviendra à faire la lumière sur cette affaire et que le groupe communiquera en toute transparence sur les raisons de ces dysfonctionnements. 

      A lire aussi : Nintendo poursuit en justice les pirates de la Switch ! 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.