More
    More

      Le test de NBA 2K16

      Comme vous le savez, chaque année connait, entre septembre et novembre son lot de sortie de jeux à licences annuelles, comme les impots locaux ou fonciers. Et comme ces dits impôts, il y a parfois de bonnes surprises et parfois des plutôt mauvaises. Au milieu de ces éditions de FIFA, NHL, PES, Assassin’s Creed et consorts, nous allons aujourd’hui nous attarder sur NBA 2K16. Soyons d’abord très clair, ma culture sur le basket est limitée. Elle se résume même à Space Jam, Lebron James et Tony Parker. Je découvre donc le jeu en tant que néophyte et sans aucun a priori et sans comparaison avec d’autres jeux de basket. Vous me pardonnerez donc les approximations techniques, mais cela donnera surement un test plus objectif et centré sur le jeu en lui-même, pas sur son évolution par rapport à l’opus précédent ni vis-à-vis de la concurrence. Je tiens à préciser cependant que j’ai donc pris des consultants pour juger de la ressemblance des joueurs ainsi que de la richesse du contenu proposé par rapport à la réalité. Ceci étant dit, tous dans la raquette pour le test NBA 2K16.

      Screenshot-Original

      Une fois n’est pas coutume, j’ai testé le jeu NBA 2K16 sur Xbox One, moi qui suis majoritairement joueur Playstation. Première impression, c’est très beau. Les graphismes sont vraiment travaillés, les joueurs sont très bien modélisés et les animations sont fluides et réalistes. D’ailleurs, en se baladant dans le making of disponibles, on comprend mieux ce quasi photo-réalisme avec les vidéos motion capture. En ce qui concerne le public, le rendu est plus mitigé. C’est plus joli que ce qui se fait dans d’autres jeux de sports, le public ne semble pas en carton, plutôt indépendant, on voit bien des mouvements différents pour chaque membre, mais cela semble faire un dégradé. Comprenez par là que le banc des remplaçants est somptueux, très détaillé puisque du même niveau que les protagonistes. De même, leur réaction est très crédible et bien modélisée ( par exemple quand un de vos joueurs vient s’écraser sur le banc de touche pour éviter une sortie de balle, les joueurs remplaçants se poussent ou amortissent sa chute). Les premiers rangs de spectateurs sont eux aussi plutôt bien faits et correctement animés, et plus on remonte dans les gradins, moins cela se ressent. Cela donne un résultat perturbant sur les scènes de joie collective mais cela relève néanmoins du détail et du chipotage.

      public 2

      Niveau gameplay, c’est plutôt intuitif et agréable. Pour un novice des jeux de basket, je trouve la prise en main de ce NBA 2K16 rapide et le jeu plutôt facile d’accès. Même s’il faudra de nombreuses parties pour saisir toutes les subtilités du gameplay, quelques minutes suffiront pour jouer un match de manière basique. En attaque du moins. En effet, pour attaquer, basiquement vous n’aurez qu’à apprendre à jauger votre tir : une pression sur le bouton X vous permet de sauter, et le relâcher au meilleur moment du saut vous permet de shooter au panier. En fonction du joueur que vous prenez et de ses statistiques, ce dosage sera plus ou moins facile à trouver ou plus ou moins permissif ( signaler par une jauge sous votre joueur). La défense étant légèrement plus technique, vos premiers matchs risquent de ressembler à une stratégie du Réal Madrid : marquer plus que vous n’encaissez. Concernant la défense dans ce NBA 2K16 donc pour résumer, chaque bouton correspond à une action défensive. Par exemple avec B le joueur tentera un block, avec X il tentera de prendre la balle lors des dribbles. Les bases se prennent très vites, et au bout de 2-3 matchs, on prend réellement plaisir à jouer. Pour les joueurs occasionnels, cela suffira amplement pour passer un agréable moment sur NBA2K16, mais pour les joueurs plus exigeants (et plus connaisseurs), chaque joueur à ses stats bien précises et ses particularités, voire son style de jeu. Certains seront bons en shoot en pivot, d’autres aux 3 points et connaître les statistiques de chacune de vos recrues vous rendra le jeu plus plaisant et vous évitera la honte de rater le panier sur un shoot à 3 points. (non, ça ne sent pas le vécu). L’IA  de ce NBA 2K16 est elle aussi très bonne, les joueurs adverses défendent bien, interceptent régulièrement vos passes et attaquent de manière construite et logique. C’est aussi pour ça que la défense est plus technique à assimiler, jamais un adversaire ne viendra s’empaler sur votre défense, 2K Games sait visiblement comment programmer une IA. En résumé, un gameplay de base très facilement assimilable pour les joueurs occasionnels mais avec aussi nombres de subtilités pour les plus exigeants.

      personnalisation

      Parlons un peu de la bande-son. Là aussi j’ai été agréablement surpris, car je n’ai pas été très honnête avec vous en introduction, je partais quand même avec quelques clichés et a priori en tête. Étant plutôt joueur de FIFA, ou l’ambiance du public et les commentaires sportifs (aussi nuls qu’inutiles, comme en vrai) font toute l’ambiance du match, je m’attendais un peu à la même chose ici, et ce n’est pas le cas. En effet, même si les commentaires sont bien présents, mais pas omniprésents (cela se limite à annoncer la faute, se réjouir d’un shoot à 3 points ou d’un dunk), on pourra ici réellement parler de bande-son car la musique passe pendant les matchs. Découvrant cela, j’avais encore un autre cliché en tête : c’est la NBA, c’est américain, je vais avoir du rap et R&B non stop. Là encore, bonne surprise : la playlist est variée, contenant des classiques du rock, du R&B, du rap et de la pop. Mine de rien, mettre un trois points sur un solo de guitare électrique et entendre le public s’enflammer pendant que le commentateur s’époumone, ça fait quelque chose. NBA 2K16 a su trouver le savant dosage pour que tout ceci se marie bien et nous sorte un cocktail agréable aux oreilles.

      entrainement

      Parlons maintenant du contenu puisque c’est surtout de cela que dépend la non-répétitivité d’un jeu de sport et sa durée de vie en dehors de nos placards. Sur ce point encore, NBA 2K16 s’en sort honorablement. Pas moins d’une trentaine d’équipes de la NBA sont disponibles pour s’affronter autour de « la raquette » avec les légendes de la NBA comme les Lakers, les Coyotes, les Hornets et bien d’autres encore. Au niveau des modes de jeu, vous en trouverez 7 en plus de la 2K TV, à savoir : PlayNow, Ma carrière, Mon Parc, Pro-AM 2K, Mon MG, Mon Equipe et Ma ligue. Nous ne nous attarderons pas sur les modes classiques et allons plutôt nous pencher sur le mode carrière. Le mode carrière de NBA 2K16 s’est offert Spike Lee pour la réalisation ( Malcom X, Inside Man entre autres) et nous plonge dans la montée en puissance d’un jeune espoir de la NBA. Vous démarrerez donc avec vos derniers matchs de la saison au Lycée. Vous serez donc remarqué par des recruteurs des universités les plus prestigieuses des États-Unis, vous proposant des bourses d’études pour les rejoindre. Une fois votre choix fait, vous jouerez donc le championnat des universités avant d’être remarqué par des recruteurs professionnels. Et ensuite, à vous la belle vie de sportif de haut niveau de la NBA. Cela donne une durée de vie plus que conséquente  pour ce NBA 2K16 sachant que les premiers matchs seront plutôt faciles et vous permettront d’assimiler les commandes de base. Vous pourrez aussi vous entraîner aux tirs libres dans le gymnase, personnaliser votre joueur avec le style de jeu (shoot en pivot, shoot en extension etc) que vous préférez et bien sûr améliorer les capacités de ce joueur afin de le façonner à votre style de jeu.

      modes de jeux

      En conclusion, ce NBA 2K16 est un très bon cru, facilement accessible aux néophytes, assez poussé pour les connaisseurs, il permettra à tout le monde de prendre plaisir sur le jeu. Le contenu proposé est plus qu’honorable et la durée de vie en est donc conséquente. Le tout saupoudré d’une bande-son riche et variée, on tient là un titre intéressant pour les amateurs de basket.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.