More
    More

      IndieCade Europe : quelques jeux du line-up dévoilés !

      IndieCade, le premier festival international des jeux indépendants, révèle une partie des jeux présents lors de sa première édition européenne.

      IndieCade Europe se tiendra à Paris les 18 et 19 novembre 2016 aux anciens halls de l’illustre Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Pendant deux jours, les jeux indépendants et leurs studios sont mis à l’honneur avec des tables rondes, des débats, des expositions, workshops et bien entendu des jeux à tester. Le line-up a été choisi par la communauté de designers, joueurs d’IndieCade et d’intellectuels.  

      Les titres sélectionnés offrent une expérience de jeu riche, innovante et fraîche et représentent toute la diversité de la culture gaming du monde entier. IndieCade Europe c’est avant tout une forte demande avec pas moins de 900 candidatures de toute l’Europe et au-delà avec des jeux venant de Palestine, d’Inde, d’Australie et bien plus encore. Au cours des deux dernières années, les salons IndieCade aux États-Unis ont révélé des jeux tels que Her Story, Hyperlight Drifter, Axiom Verge, Armello, Nidhogg et Shovel Knight.

      Les derniers annoncés :

      • Liyla & the Shadows of War – Rasheed Abueideh (Palestine, Jordanie et EAU)
        Ce jeu mobile s’appuie sur des évènements réels, relatés du point de vue d’une petite fille habitant la bande de Gaza durant la guerre en 2014. Les joueurs devront aider la petite, ainsi que sa famille, à fuir leur maison et à faire des choix qui affecteront leur destin.

      • Old Man’s Journey – Broken Rules (Autriche)
        Dans ce puzzle d’aventure aux couleurs chatoyantes et au rythme lent, les joueurs modèlent les paysages pour guider un vieil homme dans son dernier grand voyage à travers un monde richement illustré, dans le but de se rabibocher avec sa famille.

      • Black The Fall – Sand Sailor Studio (Roumanie)
        Un jeu d’aventure atmosphérique en 2,5D qui prend place dans une ère communiste dystopique. Le joueur incarne Black, un ouvrier d’usine obéissant, qui devra s’émanciper d’un système oppressif. Mais le chemin vers la liberté est jonché de pièges, puzzles et manipulations.

      • Killing Time at Lightspeed – Gritfish (Australie)
        Killing Time at Lightspeed est un récit de science-fiction novateur story sur la technologie, les voyages, l’amitié et le futur de la société. Il est raconté par le biais d’interactions avec des amis virtuels sur un réseau social futuriste.

      • Vanishing Stars – NINPO (France)
        Vanishing Stars est un jeu de Cartes à collectionner dans lequel les joueurs incarnent un commandant de flotte qui tente de survivre dans l’espace. Mêlant jeu d’échecs et de TCG, Vanishing Stars donne une vision unique des batailles spatiales. Les développeurs comptent ajouter des jetons NFC aux cartes et créer un tapis électronique qui donnera vie à celles-ci.

      Les autres jeux annoncés sont autant peuplés de néophytes que de titres indépendants déjà connus, comme Metrico+ (Pays-Bas), 2Dark (France), Jhulo (Inde), Winter (Belgique) and Anarcute (France). Voici d’ailleurs la liste des 17 jeux déjà révélés :

      • 2Dark (France)
      • AER Memories Old (Suède)
      • Anarcute (France)
      • Bikss (Danemark)
      • Black The Fall (Roumanie)
      • Dungeon Mini (France)
      • Fabric (Turquie)
      • Jhulo (Inde)
      • Killing Time at Lightspeed (Australie)
      • Lyla & the Shadows of War (Palestine)
      • Masquerada: Songs and Shadows (Singapoure)
      • Metrico+ (Pays-Bas)
      • My Mom is a Witch (Serbie)
      • Old Man’s Journey (Autriche)
      • The Delusions of Von Sottendorf (Espagne)
      • Vanishing Stars (France)
      • Winter (Belgique)

      Le line-up complet des jeux, le programme dont les sessions, les workshops, les keynotes, les cérémonies de récompenses et des opportunités de networking, seront annoncés prochainement.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.