More

    E3 2017 : Playstation, la force trop tranquille !

    Toujours là pour clore les conférences, Sony déversa pour cette année un flot continu de bande-annonces pendant une heure complète. Pas plus.

    Pas de nouvelles console pour contrer la puissante Xbox One X. Vraiment pas beaucoup de nouvelles annonces mais des séquences de gameplay peaufinées. Pas mal de jeux sont annoncés pour 2018. Sony s’est surtout décidé à appuyer là où ça fait mal. C’est-à-dire les exclusivités. À défaut d’avoir du nouveau à montrer on a pu plonger en profondeur dans les quelques jeux à venir. Et on rentre directement dans le dur avec Uncharted : The Lost Legacy. Le standalone de Naughty Dog se passant dans les contrées indiennes pour trouver une mystérieuse relique en la compagnie de Chloé et Nadine. Peu d’attente prévue puisqu’il sort en aout de cette année.

    C’est parti d’un coup pour Playstation !

    Le rythme ne ralenti pas et Sony enchaîne immédiatement avec une aventure en DLC pour Horizon Zero Dawn nommé : The Frozen Wilds. On retrouvera notre protagoniste plus puissante parcourant des terres gelées et d’impressionnants volcans.

    https://www.youtube.com/watch?v=J5xsS1WZA54

    Encore une exclu Playstation. c’est ensuite au tour de Days Gone de réapparaître. Encore plus impressionnant que l’année dernière, c’est une excursion dans un monde ouvert sauvage qui nous est offerte. L’atmosphère de survie et de sauvagerie est omniprésente au milieu des zombies et des différentes factions hostiles. C’est nettement plus impressionnant que l’année dernière. On notera aussi des cinématiques propres et un style de jeu qui se mélange entre action pure et infiltration.

    Quelques jeux japonais bienvenus : 

    Petite surprise, l’apparition de Monster Hunter World pour PS4, PC et Xbox One. Le jeu dont les graphismes ont été rehaussés par rapport aux consoles de Nintendo sans être impressionnants non plus. On sait tous que c’est la jouabilité qui compte ici. Et sur ce point-là, on n’est pas déçu ! Le système de chasse est très au point : des interactions avec l’environnement serviront à vaincre les plus gros monstres avec ruse. On a aussi eu l’agréable retour du légendaire Shadow of the Colossus dans une version remastérisée pour la console moderne. Mais aussi Marvel Vs Capcom infinite qui nous plongera à la recherche d’une puissante pierre. La bande-annonce pleine de protagonistes plus en forme que jamais promet du bon. Et on a même l’occasion d’essayer la démo dès maintenant. Ça claque moins que Resident Evil, c’est vrai. 

    Call of Duty revient avec le relais du studio Sledgehammer autrefois responsable de COD :Advanced Warfare pour nous emmener cette fois-ci à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. En partant de la manche jusqu’en Allemagne, la campagne traversera la France et la Belgique dans le shooter hollywoodien dont on connait déjà parfaitement la jouabilité et les cinématiques. En mer, dans les villes ou les forêts, la variété et l’intensité seront au rendez-vous pour le 3 novembre.

    Un petit détour vers des tas de nouveautés pour le Playstation VR

    Quelques titres déjà connus comme Skyrim, SuperHot et Fintal Fantasy 15 sont présentés. On a aussi pas mal de petits nouveaux comme Sparc, qui ressemble beaucoup au jeu de disque que l’on trouve dans le film Tron. Starchild, le platformer latéral dans un univers de science-fiction. The Impatient, jeu d’horreur en vue subjective. Et Moss, où l’on incarne une souris toute mignonne dans un jeu d’aventure/plateforme. Mais aussi le très sympa Bravo team qui vous lance dans un shooter tactique dans l’ère moderne, en plein cœur d’une escouade. Cela suffira-t-il ? C’est la catégorie qui a reçu toutes les nouvelles licences dans cette conférence Playstation.

    D’accord, on revient sur les gros triples A

    Sony garde toujours le plus gros pour la fin. Le public a pu découvrir l’impressionnante session de God of War. L’aventure se tournera donc autour du légendaire héros et son fils. Toujours autant d’action, de cinématiques et d’un style artistique de pointe avec un haut niveau de finition. On en prend plein les yeux. On passe de la douceur à l’intensité en un instant.

    Detroit fait lui aussi sa réapparition sans toujours aucune date. Quantic Dream, le studio parisien visionnaire nous propose une scène du point de vue des androïdes révolutionnaires. L’émotion est toujours aussi présente. Cette fois-ci on assiste à un assaut pour libérer des semblables et survivre contre les forces de l’ordre. Tout sera fait pour se venger des humains qui traitent ces individus artificiels comme des esclaves. Les scènes de choix ont l’air beaucoup plus intenses et oppressantes que dans les jeux précédents. Et que dire des graphismes qui sont là encore d’un très haut niveau. Vous voulez une date de sortie ? Eh bah non.

    Le fer de lance de cette année chez Playstation, c’est Spiderman. Et il a l’air vraiment, vraiment bon. Là encore on peut compter sur de sublimes graphismes et la possibilité de se balader partout de toiles en toiles. Que dire du fabuleux gameplay réactif ?! En plus d’avoir des animations stylées très proche du cinéma, les scènes d’action sont là encore dignes du film original. Le jeu rappelle fortement l’épisode sorti par Treyarch pendant la décennie passée. Mais on a ici vraiment l’impression d’avoir un jeu à l’équilibre parfaitement trouvé entre un film et un très bon jeu d’action. 

    Une conférence E3 splendide et frustrante à la fois

    Surprise, Hideo Kojima n’est pas venu donner des nouvelles de son jeu Death Stranding. On n’a pas non plus l’impression d’avoir assisté à un vrai E3. Tout simplement puisque la quasi-majorité des jeux était déjà connue. Cependant, ceux qui ont été présentés à nouveau témoignent d’une qualité très satisfaisante. La collection d’exclusivités triple A est bien plus consistante que Microsoft. Mais on ressentira quand même un manque, l’E3 étant surtout une fête de passion et de découverte. Sony a cette fois sorti le minimum syndical. Sony a-t-il sorti toutes ses cartes trop tôt pendant l’E3 dernier ? Rendez-vous donc en 2018 pour la sortie de tous ces jeux et de la revanche de Microsoft qui va devoir fournir beaucoup d’exclus pour rivaliser.

    0

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.