More
    More

      Dungeon Defenders II – Aperçu de la version Alpha

      Dungeon Defenders est aujourd’hui une licence connue en matière de Tower Defense. Le premier opus était sorti en octobre 2011 sur PC, PlayStation 3 et XBox 360, et s’il a rapidement eu un immense succès, il faut avouer que la version PC y a énormément contribué. Ce monde propice aux DLC a permis au jeu de Trendy Entertainment de perdurer pendant de nombreuses années, et aujourd’hui, c’est grâce à son remake Dungeon Defenders Eternity qu’il continue d’exister sur PC. Mais à présent, c’est Dungeon Defenders II qui nous intéresse, alors place à cette suite.

      Dungeon Defenders II - 01Dungeon Defenders II - 02Dungeon Defenders II - 03

      Disponible depuis quelques mois (4 décembre 2014) en Early Acces, Dungeon Defenders II continue d’évoluer durant ses phases d’Alpha Test. Pour ceux qui ne connaitraient pas du tout la licence, Dungeon Defenders est un Tower Defense mixant RPG et Action. Vous incarnez un des quatre héros disponibles, au choix l’écuyer, le sorcier, le moine et la chasseresse, et devez protéger un cristal contre une invasion de monstres en vous aidant des capacités de chacun. Chaque héros possède ses propres aptitudes de combat, mais également ses propres tours, permettant ainsi de mettre à mal les Orcs et autres gobelins. Ainsi, si l’écuyer était spécialisé dans des tours plutôt médiévales et défensives, le sorcier proposait des tours plus arcaniques et orientées sur les dégâts, alors que le moine posait des auras octroyant divers bonus ou infligeant des dégâts, enfin, la chasseresse pouvait poser des pièges aux divers effets sur les monstres. Un doux équilibre pour ce jeu jouable en coopération jusqu’à 4, et autant vous le dire, si le jeu est divertissant en solitaire, c’est véritablement en multijoueur qu’il dévoile tout son potentiel.

      Le pitch ou rappel étant établi, on va maintenant parler nouveautés. Ceux ayant joué au premier volet remarqueront rapidement que les héros ont grandi. Fini l’aspect enfantin/adolescent, nos quatre défenseurs de cristaux sont maintenant de jeunes adultes, et pour fêter ça, ils possèdent de nouvelles compétences. Là où les anciens proposaient 2 compétences, une troisième trouve maintenant sa place. Par ailleurs, elles sont relativement différentes du premier jeu, mais l’évolution est garantie. Le nombre de tours de chacun des héros passe de 5 à 4, cependant elles semblent avoir gagné en efficacité, au détriment d’une suppression d’utilité.

      Dungeon Defenders II - 04Dungeon Defenders II - 06 Dungeon Defenders II - 05La gestion de ces nouvelles compétences passe maintenant par deux barres de mana. Si dans le premier Dungeon Defenders une seule barre de mana remplissait à la fois le rôle de réserve pour construire des tours mais également de réserve pour l’utilisation des compétences, dorénavant chacune des deux barres permettra d’effectuer l’une ou l’autre action. Cet ajout limite d’une part l’abus d’utilisation de certaines compétences (bien qu’un temps de rechargement entre deux utilisations soit présent), mais incite également l’utilisation de l’autre barre pour construire, améliorer ou réparer ces tours ou ceux de ses alliés. Ces dernières actions évoquées sont d’ailleurs toujours aussi instantanées entre deux vagues de monstres, pendant les phases de construction, mais conservent un temps de chargement plus ou moins conséquent pendant les invasions.

      Dungeon Defenders II - 07Dungeon Defenders II - 08Dungeon Defenders II - 09 Dans les nouveautés agréables, on notera la possibilité de réparer tout en allant combattre. Le précédent Dungeon Defenders obligeait le joueur à rester à proximité de la tour en réparation, sans possibilités d’attaquer. Maintenant, vous pourrez vagabonder le temps de la réparation, une jauge vous indiquera la progression de votre dépannage. Cependant, une seule réparation à la fois est possible, il ne faudrait pas abuser de cette formidable option non plus. Autre détail notable, la compétence de soin ne consomme aucun point de mana, ce qui facilitera les conflits avec les monstres, car dans le précédent la consommation de mana pouvait parfois handicaper les constructions tant la vie descendait rapidement.

      Dungeon Defenders II - 11 Dungeon Defenders II - 10Dungeon Defenders II - 12 La taverne qui permettait autrement de gérer son inventaire et ses personnages s’est tout simplement énormément agrandie. De nombreux PNJ font également leur apparition, certains proposant des quêtes, une couveuse pour œuf, ou encore de l’équipement et des skins. Un des reproches de l’actuel Alpha est la difficulté de trouver certaines parties sans jouer entre amis. L’outil de recherche automatique de partie nous envoie très fréquemment dans une taverne, seul, avec la seule option de lancer un niveau et de croiser les doigts pour voir si quelqu’un va si joindre ou non. Une liste des différentes tavernes ouvertes serait une option bien utile afin de faciliter la formation des équipes. Mais, comme le jeu est actuellement en Alpha, on ne doute pas que cette option doive arriver dans le futur.

      Dungeon Defenders II - 13Dungeon Defenders II - 14Dungeon Defenders II - 15 Concernant l’équipement, il est toujours très varié, et tombe très souvent, si bien que l’inventaire a tendance à être rapidement rempli. Heureusement, celui-ci propose une assez grande capacité de stockage. Les familiers sont déjà présents, et nécessitent de passer par la case couvaison avant de pouvoir être emmené avec soi. Les niveaux quant à eux restent assez particuliers. Si les deux premiers sont très efficaces pour prendre le jeu en main, il se trouve qu’à partir du troisième, la difficulté se corse assez rapidement, à cause d’une architecture sur plusieurs niveaux de hauteur. Peut-être est-ce uniquement mon ressenti personnel, mais je n’ai pas eu ce souvenir lors du premier Dungeon Defenders, où l’évolution me semblait moins en dents de scie, ce qui donne la sensation que le jeu doit être joué uniquement après avoir bien rodé le premier volet.

      Dungeon Defenders II - 16Dungeon Defenders II - 17Dungeon Defenders II - 18 Graphiquement, le jeu propose quelque chose de bien supérieur à son premier volet, et c’est très agréable à l’œil. Les joueurs n’aimant pas le style cartoon auront énormément de mal avec, mais Trendy Entertainment ne comptait pas changer de style graphique, alors que celui-ci avait su conquérir énormément de joueurs. Côté sonore, on retrouve certains thèmes du précédent volet retravaillés pour l’occasion. Pour le reste, l’ambiance de Dungeon Defenders est plutôt bien reproduite, et les habitués du premier ne seront pas perdus.

      Tout ceci fait plutôt saliver, tant le premier Dungeon Defenders a su mettre assez rapidement tout le monde d’accord. Reste que Dungeon Defenders II doit d’abord finir sa phase d’Alpha avant de passer en bêta et enfin en version finale avant de vraiment nous convaincre. Car si pour l’heure, le tout semble prometteur, il y a encore de nombreux petits détails qui pèchent, ne serait-ce qu’en matière de contenu ou de difficulté disponible (bien que le 28 juillet prochain, de nouvelles difficultés vont voir le jour, avec une augmentation du niveau maximum). Bref, un bon wait and see comme souvent, mais plein de promesses et d’espoir, avec, si tout se passe bien, une version PlayStation 4 prévue !

      Dungeon Defenders II - 19 Dungeon Defenders II - 20 Dungeon Defenders II - 21 Dungeon Defenders II - 22 Dungeon Defenders II - 23 Dungeon Defenders II - 24

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.