More
    More

      Reprise et recyclage des produits high-tech : un geste simple et écologique qui peut rapporter

      Nous avons tous au fond de nos placards quelques téléphones qui dorment « au cas où », en attendant de trouver une quelconque utilité ou tout simplement parce que nous ne savons pas quoi en faire. Et pourtant dans ces vieux portables se trouvent autant de matériaux polluants qui peuvent être recyclés pour que ces derniers puissent être reconditionnés et revendus, créant ainsi une économie circulaire vertueuse. Et les prix de reprise de vos téléphones vous surprendront peut-être ! Focus sur le marché de la reprise mobile et high-tech indispensable au bon recyclage avec CompaRecycle, le comparateur de prix de reprise qui favorise l’économie locale et circulaire pour un reconditionnement plus responsable.

      Le recyclage des produits high-tech, un réflexe encore trop peu adopté

      Avec la crise sanitaire actuelle et les confinements, nous sommes nombreux à avoir opté pour de nouveaux matériels plus aptes au télétravail et à la communication : smartphones, ordinateurs et tablettes ne se sont jamais aussi bien vendus, et une grande part de ces achats se sont fait via des plateformes de matériels reconditionnés.

      Et qui dit reconditionné dit forcément reprise. Alors que les plateformes de mobiles, consoles et autres produits remis en état pour être revendus fleurissent, déposer ou revendre son ancien portable n’est pas encore un réflexe pour tout le monde.

      Photo by Eirik Solheim on Unsplash
      Photo by Eirik Solheim on Unsplash

      D’après des études récentes, entre 54 et 113 millions de téléphones portables inutilisés attendraient de trouver une nouvelle utilité : ce sont autant de mobiles qui, la plupart étant encore utilisables, pourraient rentrer dans le cercle vertueux du recyclage. Cela ne représente que 16 % à 25 % des téléphones portables actuellement. Et pourtant, ces appareils électroniques (auxquels on peut rajouter les consoles, écouteurs, tablettes et autres) finissent bien souvent aux ordures, avec tous les matériaux polluants et rares qui vont avec : cobalt, mercure, lithium, nickel, étain, plomb… 

      Ces matériaux limités, issus de mines dévastatrices pour l’environnement qui polluant les eaux et les sols, peuvent heureusement être réutilisés dans de nouveaux appareils, à condition bien sûr d’être déposés aux bons endroits, voire d’être revendus : car oui, il est possible de se faire racheter ses anciens appareils, de telle sorte à ce que chacun y gagne ; et l’échange peut même permettre de financer son nouveau smartphone. Et les matières polluantes qui ne peuvent pas être réutilisées seront dépolluées au lieu d’être incinérées, le but étant qu’aucun déchet ne porte préjudice à l’environnement.

      Mais aujourd’hui encore trop d’entreprises de reconditionnement, même si elles soutiennent l’économie circulaire, ne passent pas encore par des circuits courts : plus de 50 % des produits revendus en France sont encore achetés ou récupérés trop loin, aux États-Unis ou en Chine, entraînant des pollutions de transports qui alourdissent une nouvelle fois le bilan carbone.

      Attention donc à privilégier les circuits courts, essentiels à un bon recyclage des appareils tout en restant respectueux de la planète.

      CompaRecycle, la solution pour trouver la meilleure offre de reprise mobile

      Pour recycler votre portable, plusieurs solutions s’offrent à vous : le faire reprendre chez votre opérateur, sur les sites de reconditionnement, les donner, etc. Mais pour trouver la meilleure solution, CompaRecycle est là : il s’agit du premier comparateur « green », qui cherche pour vous la meilleure offre de reprise pour vos portables, consoles, tablettes et autres produits high-tech. 

      Le fonctionnement de CompaRecycle se résume à quelques étapes, qui permettent la reprise mobile de manière simple, rapide et au meilleur prix : 

      • Vous recherchez la marque et le modèle de votre produit. La plupart des appareils électroniques que vous avez chez vous peuvent être repris : smartphones, tablettes, ordinateurs, écouteurs, consoles, liseuse, montre connectée, appareil photo, lecteur mp3, et plein d’autres. 
      • Vous répondez à quatre questions rapides qui permettent de définir l’état de votre produit.
      • Vous avez ensuite accès aux meilleures offres pour la reprise de l’appareil, avec deux solutions : l’envoi du produit grâce à un formulaire rempli en ligne, avec réception du paiement sous 7 jours, ou la présentation en magasin en échange de paiement direct ou de bon d’achat. Avec 10 000 points de vente en France, dont de grandes enseignes comme Orange, Fnac-Darty, Auchan, Leclerc, Carrefour ou encore CIC, vous n’aurez pas de mal à trouver près de chez vous où faire reprendre votre portable. Un fonctionnement hybride qui conviendra donc à tous !

      Concernant le respect de la sécurité privée et de la cybersécurité, si vous ne pensez pas ou n’arrivez pas à effacer toutes vos données personnelles, CompaRecycle s’engage à l’effacement de celles-ci sur tous les produits reconditionnés.

      Un dispositif le plus simple possible et totalement sécurisé, qui vous permet de faire un geste pour la planète en donnant une seconde vie à votre appareil, tout en gagnant de l’argent selon son état : le prix moyen à la revente étant de 121 €, cela permet un apport considérable à l’achat d’un nouveau smartphone ou ordinateur. Et à une époque où le gaspillage se généralise, avec tous les débats que cela entraîne autour de l’obsolescence programmée, la reprise de son iPhone ou de sa PS4 n’aura jamais été aussi indispensable.

      Autre point fort qui, comme on vous le disait précédemment, n’est pas à négliger pour une économie circulaire toujours plus propre : CompaRecycle ne vous proposera que des recycleurs qui travaillent en circuit court, avec des reprises mobiles et reventes qui restent en France pour une empreinte carbone la plus limitée possible. Si l’on rajoute à cela le fait que leurs partenaires sont des professionnels ecolabellisées et certifiés DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques), CompaRecycle se place comme le meilleur comparateur Green actuel, faisant du local un angle d’attaque idéal pour réduire au maximum l’empreinte écologique des appareils électroniques. 

      Sans jamais oublier que les ressources de notre planète ne sont pas illimitées, il est important d’apprendre à consommer avec de moins en moins de ressources ; voici la conviction de CompaRecycle, qui, en plus de vous garantir le meilleur prix de reprise, vous permettra de faire un geste indispensable pour la planète. Alors il est temps de sortir des placards vos vieux portables, et de leur offrir une seconde vie ! 

       

      *article sponsorisé

      +3

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.