More
    More

      Noragami Aragoto : le retour du dieu miséreux en grandes pompes !

      Très attendue des fans du dieu miséreux et malchanceux, la seconde saison de Noragami, intitulée Noragami Aragoto a débarqué sur Wakanim ! Des retrouvailles avec Yato que j’attendais avec impatience ! Donc je vais en profiter pour vous dévoiler mes premières impressions quant à cette nouvelle saison qu’est Noragami Aragoto !


      Noragami Aragoto


      noragami_aragoto_4251Titre original : ノラガミ Aragoto

      Titre français : Noragami Aragoto

      Genre : Fantastique, Comédie, Action

      Type : Shonen

      Année de production : 2015

      Diffusion : Wakanim (03 octobre au ??? – en cours)

      Nombre d’épisodes : ??? (nombre total inconnu)

      Studio : Bones (Noragami, FMA/FMAB, Soul Eater)

      Réalisateur : Tamura Kotaro (Noragami, SAO, Blue Exorcist!)

      CharaDesigner : Kawamoto Toshihiro (OUT LIVE, Wonder Project J)




      Synopsis

      Après avoir affronté Rabô et Nora à la fin de la première saison, Yato pensait pouvoir revenir à son train-train quotidien et enfin réussir à collecter les fonds pour bâtir enfin son propre temple.
      Malheureusement, une tempête se prépare. Kazuma, un des shikis de Bishamon, est banni par cette dernière car suspecté de trahison. Mais la déesse ne sait pas qu’elle vient de rejeter le seul être qui la protégeait d’un terrible complot.


      Dieu Yato, à votre service – pour des révisions !



      Dieu Yato à votre service !
      © Wakanim/Adachitoka/Kodansha/Noragami Production Committee

      Quelle joie de revoir la tête joyeuse de Yato recevant son premier appel pour du boulot ! Dès les premières minutes, nous sommes déjà dans le bain et nous n’aurons pas le temps d’en ressortir avant le générique de fin ! Pour ceux d’entre vous qui aurait vu Noragami il y a bien longtemps et qui ont peur d’avoir oublié certaines pratiques ou détails, しんぱいするな ! (ne vous en faites pas !) Notre bon dieu Yato se fait un plaisir de nous entraîner (une fois de plus) avec lui en plein milieu de son travail. Vous pourrez y réviser les objectifs de Yato, les shinki, les frontières, les Ayakashi, la technique favorite de Hiyori et même y apprendre comment on change une couche ! Une bonne leçon de révision !

      Plus sérieusement… Pour ce premier épisode de Noragami Aragoto, la reprise se fait tout en douceur et – quasiment – sans heurts. On retrouve une Hiyori encore en pleine crise de sommeil à perdre son âme, un Yukine en forme, soudoyé par son maître pour écrire des tracts et un Yato, plus énergique et motivé que jamais. Les principaux protagonistes seront aussi rejoints par d’autres personnages que nous sommes ravis de retrouver : la pétillante déesse de la pauvreté Kofuku et son shinki Daikoku, mais également la principale intéressée de Noragami Aragoto, j’ai nommé la déesse de la guerre, Bishamon et ses nombreux shinki. D’autres personnages viennent également se greffer, mais ceux-ci restent pour le moment, mystérieux. Mais il n’est pas difficile de savoir qu’ils joueront un rôle plus ou moins important dans les épisodes à venir !



      Gag Noragami Aragoto
      © Wakanim/Adachitoka/Kodansha/Noragami Production Committee


      Quand déesse et shinki ne font pas toujours bon ménage…


      On le sent parfaitement bien tout du long de ce premier épisode… L’intrigue des épisodes à venir se portera sur les shinki de Bishamon. Et comme on a pu le constater, ceux-ci sont particulièrement nombreux ! On notera toutefois que l’une d’entre eux agit étrangement, affaire à suivre. L’autre point intéressant de cet épisode, outre les révisions et les retrouvailles avec les différents dieux et shinki, c’est le cauchemar de Bishamon. Nous le savions déjà grâce à la première saison, mais Bishamon et Yato n’ont pas ce qu’on peut appeler des relations amicales. On pourrait plutôt les qualifier de… Chat et souris ! Yato se cache et fuit quand Bishamon le fait traquer. Au travers du cauchemar de Bishamon, nous revoyons Yato plus jeune, découpant les corps et faisant couler le sang malgré les supplications de la déesse guerrière… Un fait tragique du passé les liant qui sera sans aucun doute dévoilé petit à petit au cours de cette saison de Noragami Aragoto. C’est à se demander dans quelle direction la rencontre des deux shinki de Bishamon et Yato pourra bien évoluer…

      © Wakanim/Adachitoka/Kodansha/Noragami Production Committee
      © Wakanim/Adachitoka/Kodansha/Noragami Production Committee


      Et n’oublions pas non plus l’avertissement de Kazuma : « Vous comptez encore sauver un fantôme ?« . Référence aux fantômes, des êtres humains qu’ils n’ont pas pu sauver et qui peuvent se transformer en Ayakashi, comme la jeune femme sauvée dans cet épisode lorsqu’elle reçoit son nom. « Rejeter son nom posthume« , titre de l’épisode premier du nom, illustre d’ailleurs très bien cette règle pour devenir shinki. Autre révision donnée ici : les shinki, par leur mauvaises pensées ou actions, blessent le maître qui leur a donné un nom, jusqu’à même parvenir à les tuer (cf saison 1). D’où l’inquiétude envahissant Kazuma, le plus fidèle shinki de Bishamon. Et vu le synopsis, il risquerait bien de lui arriver quelques mésaventures en tentant sûrement de protéger sa déesse…


      Noragami Aragoto, un titre pris au hasard ?

      Minute « culture japonaise »


      Le titre de cette nouvelle saison a surement été rondement étudié, comme beaucoup de titres d’épisodes ou d’anime. Noragami Aragoto, pour quelles raisons ? Il suffit de chercher un peu et on trouve très vite ! En japonais, aragoto (あらごと) est un mot abrégé signifiant « force rude ». En vérité, c’est l’abréviation du mot aramushagoto (あらむしゃごと) qui littéralement, se traduit par « affaire de guerrier téméraire ».

      Aragoto est en fait un style de jeu du théâtre Kabuki qui se manifeste par des masques aux couleurs rougeoyantes et visibles ainsi que des mouvements et paroles dynamiques. Ce style est opposé au style wagoto (style doux). Une nouvelle saison qui s’annonce peut-être rude et mouvementée pour nos protagonistes !


      Un premier épisode qui passe beaucoup trop vite à mon goût et qui nous replonge avec brio et entrain dans le monde du miséreux dieu Yato ! Avec toutefois, un bémol sur l’opening et l’ending auxquels j’accroche peu… Noragami Aragoto est une des séries que je suivrais avec envie cette saison, d’autant plus que cette reprise est une belle réussite ! Pour ceux qui se demande encore s’ils doivent le regarder ou non, rendez-vous sur Wakanim ou avec le trailer suivant !


      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité