More
    More

      My Hero Academia, acte II : Le championnat de Yuei !

      Après une chronique portant sur les deux premiers tomes de My Hero Academia, on passe en revue les arcs suivants, en commençant par le second : le championnat de Yuei !

       

      My Hero Academia

       

      my hero academia jaq 1

       

      Titre original : 僕のヒーローアカデミア

      Titre alternatif : Boku no Hero Academia

      Auteur : Kohei Horikoshi

      Éditeur français : Ki-oon

      Éditeur original: Shueisha au Japon

      Date de sortie : 14/04/2016

      Nombre de tomes : 16 volumes au Japon, 11 tomes en France

      Statut : série en cours 

      Prix : 6,60 €

       

       

      Synopsis

      Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partis de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. 
      Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…  Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

       

      MHA le championnat de Yuei 1
      BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

      Après une première chronique sur les deux premiers tomes de My Hero Academia lors de son lancement en 2016, on prend le temps d’approfondir les tomes suivants par des articles qui reprendront les parties suivantes. Aujourd’hui, je vous propose donc de passer en revue le deuxième arc, celui qui suit l’introduction, je veux bien sûr parler du championnat de Yuei.

       

      Commencé dans le tome 3 pour se conclure à la fin du volume 5, cette manifestation pourrait être comparée à la fête sportive que l’on trouve régulièrement dans les établissements d’enseignement au pays du soleil levant. A ceci dit que qu’à l’inverse des collèges et lycées japonais qui favorisent la cohésion d’une classe en rassemblant les élèves sous une même bannière, le championnat de Yuei est plutôt tourné vers une mise en avant individuelle, puisque cette fête est l’occasion pour les héros de demain de faire de l’œil aux agences de héros présentes.

      MHA le championnat de Yuei 2

       

      Bien que ce nouvel arc soit concentré sur l’action, pour Kohei Horikoshi c’est aussi l’occasion de mettre en avant un nouveau personnage. Si dans les premiers tomes c’est la relation entre Izuku Midoriya et All Might qui est sur les devants de la scène, la logique aurait été de développer maintenant le rival numéro 1 de notre héros : Katsuki Bakugo ! Pourtant, il n’en est rien, puisque finalement c’est Shoto Todoroki qui est le plus mis en valeur. Se présentant tout d’abord comme un nouveau rival d’Izuku, plus les pages défilent et plus nous nous rendons compte qu’il n’est pas vraiment intéressé par notre protagoniste principal en tant qu’individu, mais plutôt en tant que protégé d’All Might. En effet, la relation entre notre héros et son mentor transparaît aux yeux des élèves de la seconde A. Pour autant, ces derniers ne comprennent pas exactement le lien qui unit les deux personnages. Mais pour Shoto, cela suffit pour désigner Izuku comme objectif, parce que son paternel, le héros des flammes Endeavor est connu publiquement pour être l’éternel second derrière le symbole de paix. De ce fait, son fils biologique subit depuis son enfance une pression incroyable pour devenir le numéro 1 que son paternel n’a jamais pu incarner. Pourtant, Shoto est loin de porter son géniteur dans son cœur. Du coup, qu’est-ce qui le pousse à se mesurer à notre héros ? 

      MHA le championat de Yuei 3

      Derrière ce titre orienté shonen d’aventures et d’action avec de nombreuses références aux héros de comics américains, Kohei Horikoshi propose des niveaux supplémentaires de lecture pour ceux qui en sont friands. Elle développe son univers en réservant à son lectorat certaines bonnes surprises, ainsi qu’un univers qui semble riche et cohérent pour l’autrice. Elle distille au fur et à mesure des informations sur de nouveaux protagonistes pour donner plus de profondeur à ces derniers, d’une façon claire et bien amenée. 

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.