Le manga Ningyo, one-shot folklorique de Glénat

0
135

Le manga Ningyo est un one-shot des Éditions Glénat, écrit par Mr Tan et illustré par Mato, un duo qui avait déjà proposé la réécriture du conte bouddhique Juzo. L’intrigue de Ningyo, se concentre sur les aventures de Kai, un jeune homme décidant de se rendre dans la forêt d’Aokigahara où son frère s’est suicidé afin de comprendre ce drame.

Un synopsis intriguant

Si l’histoire du manga Ningyo en elle-même s’ouvre sur l’intérêt que Kai porte au suicide de son grand frère, ce n’est en fait qu’un prétexte pour explorer la légende urbaine de la forêt. Cette dernière est en effet tristement réputée pour le nombre de japonais qui s’y sont donnés la mort. 

Alors qu’il s’enfonce dans ce lieu envoutant mais sinistre, Kai découvre qu’une sirène s’y cache. Une Ningyo, pour être exacte. C’est une espèce de créature des mers similaires au sirène du folklore nord-européen. Cette dernière conte le récit de son existence, que l’on peut facilement voir comme une métaphore de la société actuelle. 

Les sujets abordés dans le manga Ningyo sont durs ; des vague de suicides, l’extinction d’une ethnie, la pollution, le capitalisme… La rencontre de Kai et de la sirène pourra-t-elle influencer l’avenir du monde ? 

Une plume originale

L’histoire en elle-même est poignante, envoutante. Notre attention est prise par la voix de la sirène au même titre que Kai. Nous voulons toujours en savoir plus, ce qui nous mène à lire le one-shot d’une seule traite. Les dessins sont fins et agréables à regarder et les mots, simples à comprendre.

Ce qui est intéressant aussi, c’est la subtilité des propos. L’histoire du manga Ningyo est ouverte à l’interprétation. À l’issue de la lecture, chaque lecteur peut s’interroger sur l’évolution de la société et sur les crises qui la bouleversent. Certains y voient un avertissement relatif à la crise écologique, d’autres une critique du capitalisme… Le tout, sans jamais abandonner cette lueur d’espoir pour la possibilité d’un monde meilleur.

Enfin, de la même manière que Juzo, ce nouveau one-shot nous en apprend plus sur la culture japonaise; le mythe des ningyos, celui de la forêt de Aokigahara, l’évolution de la société japonaise… De quoi s’amuser en s’instruisant !

Ningyo de Mr Tan et Mato, c’est disponible depuis le 18 mai chez Glénat, alors n’attendez plus !