More
    More

      Les tournois dans les shonen : Entre tradition et lassitude

      Véritable institution dans le manga, le tournoi représente un passage obligé dans l’œuvre. De Dragon Ball, Naruto, Fairy Tail ou encore très récemment Jujutsu Kaisen, on en retrouve partout. En effet, le tournoi est un bon moyen pour l’auteur de donner du rythme à son œuvre et permet aux lecteurs d’en prendre pleins les yeux car, souvent, les tournois proposent des combats épiques et mémorables. Cependant, à force de trop en voir , les tournois ne seraient-ils pas en train de perdre de leur valeur au point de devenir…lassant ? 

      Le tournoi : Allégorie parfaite de l’esprit Nekketsu !

      Se présentant sous différentes formes, toutes plus élaborées (ou pas) les unes que les autres, le tournoi demeure simple dans son déroulé. Pour rendre les tournois plus excitants, les mangakas n’hésitent pas à triturer les règles. Le fond reste identique, seule la forme diffère. Le plus courant reste le tournoi d’affrontement en 1 contre 1 classique, avec une issue parfois mortelle, comme dans Dragon Ball par exemple. Le tournoi des arts martiaux  de Dragon Ball a d’ailleurs fortement popularisé le système de tournoi dans les shônen.

      De plus , le tournoi est le meilleur moyen de montrer l’évolution d’un personnage, son dévouement et sa volonté d’atteindre son rêve. Utiliser le levier de la compétition est donc le procédé le plus parlant car le personnage principal va donc se battre au sens propre du terme pour ses idéaux. Cela permet, d’une part, de renforcer l’affecte que l’on porte au personnage principal mais aussi de montrer sa détermination.

      Le tournoi : Élément moteur de l’intrigue

      Deuxième point important dans les tournois, c’est que l’on découvre une multitude de personnages en un temps record. De plus, étant dans le cadre d’une compétition, il n’est pas nécessaire pour l’auteur de rentrer dans les détails et de développer tous les nouveaux  personnages. Par exemple, dans le manga Naruto c’est dans l’arc de l’examen des Chunin que l’on découvre le personnage de Gaara.

      Outre les nouvelles que l’on peut découvrir, les tournois proposent généralement de très beaux combats, devenus cultes par la suite. On peut citer en vrac, le combat Rock Lee contre Gaara , Naruto contre Neji , Gohan contre Cell lors du Cell Game ou encore Izuku contre Shoto.

      Un procédé qui comporte son lot de défaut !

      Néanmoins, malgré toutes les qualités que présentent les tournois, on est en droit de se demander si cette formule ne tend pas à l’usure et à la répétition. En effet, nous avons évoqué la capacité qu’a le tournoi d’introduire plusieurs personnages. Cette faculté peut aussi apparaître comme un défaut car le lecteur se retrouve face une flopée de nouveaux arrivants, c’est le cas par exemple de Fairy Tail et son tournoi de guilde.

      Ensuite, c’est un gimmick assez répétitif qui démontre un manque d’originalité dans les mangas du genre. Bien qu’il n’existe pas qu’une seule manière de faire un tournoi, retrouver un tournoi ou une compétition similaire peut paraître quelque peu redondant si on consomme beaucoup de nekketsu. Surtout si ce dernier n’est pas bien réalisé… Tout compte fait, on ne peut pas demander à chaque mangaka de réinventer la roue à chaque œuvre surtout si la formule de base est efficace !

      En définitive, le tournoi est un procédé récurrent dans le shonen. Souvent épique et porteur de scène culte, ces compétitions permettent de mettre en exergue la volonté du personnage principal le tout saupoudré de combats intenses. Cependant, c’est un procédé peu innovant et qui peut vite tourner à la défaveur de l’œuvre !  

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité