More
    More

      Les J-Drama les plus attendus du mois d’octobre 2017 [3/3]

      Après les sorties K-Drama, nous n’avions pas encore fait le tour des J-Drama. Nous vous invitons donc à découvrir avec nous huit J-Drama et il y en a pour tous les goûts. Bonne lecture !

       

      Warotenka

      わろてんか

       

      Nous commençons avec le 97ième Asadora Drama de la chaîne NHK, fait réel et vie quotidienne au programme.

      Durant la fin de la période Meiji (1868-1912), la famille Fujioka dirige un magasin de vente en gros de médicaments depuis des générations à Kyoto. Fujioka Ten a été élevé sous l’autorité stricte de son père, Gihee Fujioka. Un jour, elle rencontre Tokichi Kitamura et décide de l’épouser. Ses parents s’y opposent mais Ten se marie et part à Osaka.

       

      Le drama est une adaptation libre sur la vie de Yoshimoto Sei, fondatrice de la société de production Yoshimoto. Le nom Asadora définit un drama d’une quinzaine de minutes, débutant tous les matins à partir de huit heures ; il est exclusif à la chaîne de diffusion NHK. Si le côté biographie et le quotidien des Japonais vous passionnentà, on ne peut que vous recommander cette histoire. Nous retrouverons : Wakana Aoi (Assassination Classroom), Kenichi Endo (Aishite tatte, Himitsu wa Aru) et Tori Matsuzaka (Yutori Desu ga Nani ka). Pour les plus intéressés, tout se passe sur : NHK.

       

      Image du drama Warotenka


      Kangoku no Ohimesama

      監獄のお姫さま

       

      A présent, nous passons à toute autre chose puisque le thème sera sur la prison sous forme de comédie.

      Kayo Baba est emprisonné pour tentative de meurtre sur son mari qui avait une liaison. Elle va faire la connaissance de quatre femmes. Akemi Adachi, enfermée pour possession de drogues illégales, Chinatsu Katsuda, attrapée pour évasion fiscale, Yoko Daimon, qui a fraudé et détourné des fonds et Shinobu Edogawa, emprisonné pour meurtre. Chinatsu Katsuda se trouve être le chef. Pendant ce temps, Futaba Wakai, la gardienne de prison observe ses femmes et essaie de les aider. Au début, Kayo a du mal à s’adapter mais finit par se lier d’amitié avec ses compagnes de cellules. Elle apprend également que Shinobu Edogawa est emprisonné en raison d’une erreur judiciaire. Six ans plus tard, Kayo Baba est libéré de prison ainsi qu’ Akemi, Chinatsu et Yoko. Elles décident d’un commun accord de venger leur amie, Shinobu, avec l’aide de Futaba.

       

      Un sujet intéressant que de voir ce qui se passe dans ses prisons où nos héroïnes vont devoir tout faire pour se sortir de ce guêpier. Nos prisonnières seront interprétées par : Kyoko Koizumi vu cette année dans Super Salaryman Mr. Saenai, Aiko Morishita vu il y a trois dans Gomen ne Seishun! Miho Kanno qui était dans Beppin-san, Maki Sakai qui vient de terminer Ueki Hitoshi to Nobosemon, Kaho vu dans Ito-kun A to E et enfin, Hikari Mitsushima vu récemment dans Quartet. Le générique, lui, sera une bonne surprise puisque c’est la charismatique chanteuse Amuro Namie bien connue des fans d’anime (One Piece) et de drama (Haha ni Naru) qui le produira ! Le trailer vous donnera un petit aperçu riche en informations tout comme le site web de : TBS.

       

      https://youtu.be/2vRhmZXgLjY


      Rikuoh

      陸王

       

      Pour ce troisième drama, c’est une adaptation que l’on découvre dans le domaine du travail.

      Koichi Miyazawa est le dirigeant d’une petite entreprise, qui fabrique des tabi (ses chaussettes traditionnelles japonaises que l’on met dans les tongs). Il est le PDG de la quatrième génération et compte vingt employés. Mais en raison d’une diminution de la demande, sa société a du mal à rester à flot. Koichi pense alors à lancer une nouvelle gamme de produits en faisant des chaussures de course. Pour la survie de l’entreprise, il se lance le défi de développer son nouveau produit, le tout en utilisant ses connaissances accumulées pour faire les tabi.

       

      L’écrivain de roman Jun Ikeido est devenu une valeur sûre au Japon depuis l’adaptation en drama de Hanzawa Naoki sortie en 2013. C’est donc avec pas moins de neuf drama à son actif, que l’auteur nous revient après Akira to Akira une seconde fois. Nous y suivrons ce patron prêt à tout pour son entreprise et ses salariés. La société sera gérée par : Koji Yakusho apparu dans Byplayers, Kento Yamazaki vu dans JoJo’s Bizarre Adventure, Ryoma Takeuchi vu cette année dans Kahogo no Kahoko et Shunsuke Kazama qui était dans Gekokujo Juken. On vous laisse la preview plus bas et c’est toujours sur la même chaîne que vous pouvez le visionner : TBS.

       

      https://youtu.be/zFG_65Wp_Qc


      Otona Koukou

      オトナ高校

       

      On passe à un peu d’humour avec cette comédie où la romance ne devrait pas être bien loin.

      Pour résoudre le problème du faible taux de natalité du pays, le gouvernement japonais a mis en place : Otona Koukou (une école secondaire pour adultes). Tous les adultes de plus de trente ans et n’ayant aucune expérience sexuelle sont enrôlés de force dans cette école mystérieuse gérée par le gouvernement. Eito Arakawa est un célibataire dans la trentaine. Il est diplômé d’une prestigieuse université et travaille dans une banque. Eito est physiquement attirant mais est toujours puceau. Le voilà obligé de retourner en classe…

       

      Que dire de ce synopsis qui n’est pas sans nous rappeler quelque peu Love and Lies. L’intrigue est bien digne des Japonais, qui ne peuvent s’empêcher de nous proposer des drama sur des thèmes sérieux mais qui font néanmoins sourire. De plus, c’est un acteur bien connu des petits et grands écrans que l’on apprécie énormément. Il s’agit de l’acteur : Haruma Miura qui signe ici son second drama de l’année après Onna Joshu Naotora. Viendront se joindre à lui, Ryo Ryusei (Chiisana Kyojin), Meisa Kuroki (Haikei, Minpaku-sama) et Airi Matsui (Sannin no Papa). Nous sommes bien curieux de voir cette série mais en attendant, on vous donne rendez-vous sur : TV Asahi.

       

      Image du drama Otona Koukou


      Juyo Sankounin Tantei

      重要参考人探偵

       

      Nous vous proposons de nouveau une adaptation d’une comédie policière avec un « idol » en vedette.

      Kei Maneki est mannequin et souffre de malchance. En effet, à chaque fois qu’il va travailler, des cas de meurtres se produisent. Kei est alors le principal suspect et un témoin important dans ses affaires. Heureusement, il peut compter sur : Itsuki Suo et Toma Shimon, eux aussi mannequins et amis. Qui l’aident à laver son nom tout en résolvant les meurtres.

       

      L’histoire semble plutôt sympathique et plaisante tout en étant issue d’un manga de Murako Kinuta toujours en cours au Japon. On se demande comment nos trois mannequins vont pouvoir tenir tête à la police et résoudre ses enquêtes ! Nos trois stars ne sont autres que l’un des membres du groupe [Kis-My-Ft2] Yuta Tamamori, accompagné par Keiichiro Koyama (Lucky Seven), Yuko Araki (Code Blue 3) et Yuki Furukawa (Suisho no Kodo). Quant au générique, vous vous doutez bien qu’il sera joué par Kis-My-Ft2 ! Comme d’habitude, on vous joint l’adresse où le trouver qui se trouve être sur : TV Asahi.

       

      Image du drama Juyo Sankounin Tantei


      Shinjuku Seven

      新宿セブン

       

      C’est toujours dans les adaptations de manga que l’on poursuit notre sélection.

      Nanase gère un magasin de prêteur sur gages, dans le quartier chaud de Kabukicho à Shinjuku, Tokyo. C’est un génie lorsqu’il s’agit de distinguer le vrai du faux, que ce soit dans les objets ou les pensées des gens. Quand les clients viennent à son magasin, Nanase inspecte minutieusement leurs articles et essaie également de résoudre leurs soucis.

       

      Une trame qui devrait plaire aux fans de l’acteur principal mais aussi à ceux qui aiment bien quand ça bouge. L’idée de base est celle d’un manga de deux auteurs, Subaru Mizuki (scénariste) et Michinori Oku (illustrateur) sorti en 2015. Vous vous demandez qui tient le rôle du préteur sur gages, eh bien, nous y venons : ce n’est nul autre que Tatsuya Ueda du groupe [KAT-TUN] qui sera pour la première fois au premier plan. Ito Ono signera son deuxième drama cette année après Ani ni Aisaresugite Komattemasu, ainsi que Tomoya Nakamura (Million Yen Women) très actif avec pas loin de six drama pour 2017. Pour vous faire une idée, le teaser est à voir sur : TV Tokyo.

       

      Image du drama Shinjuku Seven


      Re: Mind

       

      On reste dans les idoles avec un brin de mystère tout de même, la saison s’y prêtant bien.

      Douze camarades de classe d’un même lycée se réveillent et découvrent qu’elles ont été enfermées dans un endroit qui leur est inconnu. Les jeunes filles essaient de réfléchir à comment elles sont arrivées ici. Pourquoi ont-elles été enfermées ? Et comment faire pour s’échapper ?

       

      Le mois d’octobre étant une période où l’on aime bien se faire peur et avoir des frissons. Voici une intrigue idéale, d’autant plus si vous êtes amoureux des idoles ou avez envie de voir leurs jeux d’actrices ! La tache a été confiée au groupe féminin [Hiragana Keyakizaka46] sous-unité de [Keyakizaka46]. Vous retrouverez donc : Mao Iguchi, Sarina Ushio, Memi Kakizaki, Yuuka Kageyama, Shiho Kato, Kyoko Saito, Kumi Sasaki, Mirei Sasaki, Mana Takase, Ayaka Takamoto, Neru Nagahama et Mei Higashimura. Si l’aventure vous tente, on vous laisse la bande-annonce et l’adresse ou le voir sur : TV Tokyo et Netflix.

       

       


      Kataomoi

      片想い

      Nous clôturons avec une dernière adaptation, ou crime et mal-être iront de pair.

      Mitsuki Hiura est l’ancienne manager d’une équipe de football américain universitaire. Lors d’une réunion pour l’équipe de football, Mitsuki y assiste ainsi que Tetsurou Nishiwaki, ancien membre de l’équipe et d’autres coéquipiers. Là elle avoue avoir tué une personne tout en affirmant également qu’en raison d’un trouble de dysphorie, celle-ci vit maintenant en tant qu’homme. Après avoir appris la nouvelle et une fois le choc passé, Tetsurou et d’autres collègues tentent de l’aider.

       

      Un sujet qui fait réfléchir sur la maladie qui touche cette manager, à savoir que la dysphorie est l’opposée de l’euphorie. C’est un trouble émotionnel et mental perçu chez un individu insatisfait ou mécontent. Nous devons cette intrigue au roman de Keigo Higashino publié en 2001. Le casting sera confié à : Miki Nakatani (Watashi Kekkon Dekinain Janakute Shinain desu) bien connu du public, Kenta Kiritani (Bakuman), Ryohei Otani (Ubai Ai, Fuyu), Masato Wada déjà présent dans Rikuo. Pour de plus amples détails, c’est sur le site officiel de : WOWOW qu’il faut cliquer.

       

      Image du drama Kataomoi

       

      Cette sélection a était riche en adaptation notamment mais aussi en action et en émotion. D’autres sont à venir, vous trouverez bien un ou deux J-Drama pouvant vous convenir. Et restez attentif car on vous a gardé quelques surprises. Bon visionnage !

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.