More
    More

      Les fleurs du mal : un nouvel OVNI signé Shuzo Oshimi ?

      Les fleurs du mal de Shuzo Oshimi sortait en janvier 2017. Avec la commercialisation des deux premiers volumes, Ki-oon compte frapper un grand coup, comme c’est le cas à chaque début d’année. Après A Silent Voice en 2015, Kasane – la voleuse de visages en 2016, c’est donc au tour du manga Les fleurs du mal de capter l’attention des lecteurs francophones de manga !

       

      Les fleurs du mal

       

      les-fleurs-du-mal-manga-volume-1-simple-267965

      Titre original : Aku no hana – 惡の華

      Titre alternatif : Les fleurs du mal

      Auteur :  Shuzo Oshimi 

      Éditeur : Ki-oon

      Date de sortie : 12/01/2017 – sortie simultanée des deux premiers tomes 

      Nombre de tomes VF : 2 tomes

      Nombre de tomes VO : 11 volumes, série terminée au Japon

      Prix : 6,60 €

       

      Synopsis

      Une ville de province banale, un collège banal, un quotidien banal. Takao, élève moyen et timide, se sent enfermé dans ce monde étroit. Il n’a qu’une échappatoire : la lecture. Il est surtout fasciné par l’étrangeté des « Fleurs du mal » de Baudelaire. Ce recueil est devenu son livre de chevet, tout autant que son moyen de se différencier dans un monde gris où tout le monde se ressemble.
      Il existe pourtant un élément de surprise incontrôlable dans son univers : Sawa, assise derrière lui en classe, refuse toute autorité en bloc. “Cafards !”, “Larves !” : elle ne rate pas une occasion d’exprimer sa haine et son mépris, même envers ses professeurs. Crainte de tous, elle est l’élément déviant de la classe.
      Mais Takao préfère se concentrer sur la populaire Nanako. Il ne lui a jamais parlé et se contente de la regarder de loin. Alors quand il trouve abandonnés dans la salle de classe, les vêtements de sport de l’objet de ses fantasmes, il ne peut s’empêcher de les ramasser… et de s’enfuir en les emportant, sur un coup de tête ! Pas de chance pour lui, Sawa l’a surpris en plein forfait… Avec un grand sourire, elle commence à le faire chanter : s’il ne veut pas qu’elle le dénonce, il doit obéir à ses ordres, même les plus fous !

       

       

      les fleurs du mal 1
      AKU NO HANA © Shuzo OSHIMI / Kodansha Ltd.

      Les fleurs du mal : version Oshimi 

       

      Véritable livre de chevet pour Shuzo Oshimi durant son adolescence, Les fleurs du mal l’ont marqué par son  obscénité ambiante. Ce livre est autant représenté physiquement, il est le « compagnon » de tous les jours  de Takao notre protagoniste central, que par sa thématique. Car les fleurs du mal sont souvent comparées à la descente au enfers de l’âme, or c’est exactement ce qui arrive à Takao, lors de sa rencontre avec Sawa ! La perversion est l’un des thèmes principaux de l’œuvre et Shuzo Oshimi ne cesse de le rappeler par les multiples interactions de ses personnages. Ces derniers ont une vision propre de cette notion, qui est à la fois si abstraite et si personnelle. 

       

      Des personnages un peu particuliers….

       

      Les fleurs du mal est un manga centré sur un duo étrange. D’un côté, on trouve Takao, qui est un adolescent lambda, timide, introverti, qui s’imagine spécial à cause de ses lectures. En tête de liste de sa bibliothèque, se trouve le recueil Les fleurs du mal de Charles Baudelaire. Amoureux de la populaire Nanako, il n’ose pas vraiment lui parler. De l’autre coté, on retrouve Sawa, une anti-conformiste qui refuse, aussi bien l’autorité professorale, que de se mêler à ses camarades qu’elle trouve inintéressants. Cependant, elle va trouver un intérêt pour Takao, qui sort de ce moule imposé par la société japonaise.

      les fleurs du mal 2
      AKU NO HANA © Shuzo OSHIMI / Kodansha Ltd.

      Le fait de voir le forfait dont est coupable Takao sera une aubaine pour la jeune fille, puisqu’elle l’obligera à devenir son sujet d’expérimentation. Intriguée par ce camarade de classe un peu à part, Sawa souhaite le mettre à nu afin qu’il révèle sa vraie nature. Le caractère agressif de Sawa prend le pas sur le frêle Takao, qui au mieux, fuit les directives de son maître chanteur, et au pire se soumet totalement. 

       

      Dans l’intimité de Shuzo 

      les fleurs du mal 3
      AKU NO HANA © Shuzo OSHIMI / Kodansha Ltd.

      Les fleurs du mal est un titre attrayant, puisqu’il permet au lecteur d’avoir un échange  intimiste avec son auteur. Shuzo Oshimi révèle régulièrement durant les inter-chapitres de son titre des informations sur  les origines de  certains points de son œuvre. Par exemple, la ville qui fait office de décors a vraiment existé, puisqu’il y a passé son adolescence. Il nous parle de l’abandon qu’a subit cette cité ou nous présente des endroits insolites qui ont une réelle histoire pour lui, comme son lycée ou  un bouquiniste. Il explique aussi que certains protagonistes sont très inspirés  de certaines personnes qu’il a connu quelques années auparavant.  Tous ces détails en font une œuvre dans laquelle il est facile de se plonger.

       

      Les fleurs du mal est la deuxième œuvre de Shuzo Oshimi publiée en France. Après le succès critique du manga Dans l’intimité de Marie édité chez Akata, il semble attendu au tournant par les fans du genre. Pour moi c’est un véritable coup de cœur, et je vous invite à vous laisser tenter par les fleurs du mal si les titres dérangeants vous attirent.

       

       

      Pour découvrir un avant-goût du manga Les Fleurs du mal de Shuzo Oshimi, vous pouvez lire un extrait du premier tome par ici ! Un manga dérangeant et attrayant !

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.