More
    More

      Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire : notre avis sur le premier tome de Doki-Doki !

      Aujourd’hui, on revient sur le premier volume  du manga Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire, sorti en mai 2017 chez Doki-Doki !

      Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire

       

      1489075527922_imageTitre original : Sennen Meikyuu no Nana Ouji /  千年迷宮の七王子

      Titre alternatif : Seven Princes of the Thousand Years Labyrinth 

      Auteurs : Aikawa Yu et Atori Haruno

      Éditeur français : Doki-Doki

      Éditeur japonais : Ichijinsha

      Date de sortie : 03 / 05 / 2017

      Nombre de tomes : 4 (Japon) et 1 (France)

      Statut : terminée
      Prix : 7.50 €

      Synopsis

       

      Un beau jour, une poignée de jeunes gens triés sur le volet se retrouvent enfermés dans un château et sont invités à choisir parmi eux le prochain empereur, une tradition en place depuis 400 ans dans cet empire. Mais ce qui semblait n’être qu’un processus classique de nomination du souverain dégénère très vite en sanglante machination ourdie par une main invisible. Nos valeureux prétendants au trône pourront-ils sortir vivants de ce château maudit ?

       

      Un survival atypique, rafraîchissant et surprenant !

       

      1489075453283_imageTout d’abord, ce qui intrigue dans ce premier volume c’est le personnage se trouvant sur la couverture. Le design ne peut que nous faire penser à Pandora Heart ou encore Black Butler. Les détails du costume sont vraiment superbes. Ensuite, le titre fait très conte de fées pourtant, l’intrigue est loin d’être ce que l’on peut imaginer. Détrompez-vous. Nous avons à faire ici à une bande de huit hommes tous bien bâtis et il y en aura pour tous les goûts. Ils sont pour la plupart issus de bonne famille et se retrouvent du jour au lendemain à se disputer le tire d’empereur dans un château maudit rempli de pièges !

       

      Nous sommes ici, dans un survival se déroulant à huit clos car nos candidats se sont tous retrouvés enfermés dans un château afin de préserver une ancienne tradition datant de quatre cent ans. Dans ce premier volume, nous découvrons les huit dominés et parmi eux le futur monarque. Tout d’abord, le jeune Yuan Juno qui vient d’un coin paumé. Lawrence Ackroyd célèbre champion de la coupe impériale, Titas Ram chef d’un gang de voleur, Messiah Reed un grand détective. Gideon Redfield militant pour les droits civiques, Zan Audubon chanteur adul, August Morgan alias Catherine le maître actuel du château maudit. Quant au dernier candidat, on n’a pas vraiment le temps de le connaitre puisqu’il a le droit à une mort prématurée… Un casting varié donc, qui permettra à chacun de trouver son favori.

       

      1489075454512_imageTout ce petit monde va aller de surprises en surprises dans ce lieu hostile qui n’a pas fini de les étonner. Evidemment, chaque protagoniste va devoir suivre son instinct et réfléchir à ce qu’il doit faire. Comment être couronné empereur tout en sortant vivant de ce fameux labyrinthe? Vous vous en doutez, rien ne va être facile pour eux et c’est ce que l’on apprécie dans ce premier volume. En plus de ses designs soignés, il nous offre une histoire digne d’intérêt. Le scénario ne nous laisse que peu de temps mort et nous rend impatient de découvrir la suite dans le prochain volume qui a encore bien des secrets à nous dévoiler puisqu’on ne sait pas qui les a enfermés dans le château.

       

       

       

       

      Une intrigue passionnante accompagnée d’un design de toute beauté, qui permet au survival de prendre une tout autre dimension tout en nous proposant une pléiade de personnages charismatiques et mystérieux à la fois ! Un premier tome qui n’a pas fini de nous surprendre avec encore plus de révélations à venir…disponible chez Doki-Doki !

      Découvrez un extrait.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité