L’enquête se poursuit avec Ron Kamonohashi

0
1094

Mangetsu prolonge l’enquête du Deranged Detective dans le quatrième tome de Ron Kamonohashi. Arriverez-vous à trouver le coupable avant qu’il le dévoile ?

D’une fontaine magique à une explosion urbaine

Comme les précédents, ce nouveau volume de Ron Kamonohashi commence par la solution de l’enquête du tome précédent. Ron et son assistant Totto recherchent grand frère de Spitz dans le village de Yada. Cependant, à leur arrivée, un fonctionnaire préparant la construction d’un barrage est retrouvé mort. Le folklore magique local brouille la recherche d’indices. Des témoins ont vu un serpent géant Yadagami tuer cet étranger ne respectant pas les traditions. Son corps tombé d’une falaise porte des traces d’étouffement par un serpent. Cet épisode porte également une dimension écologique. La victime est un fonctionnaire éloigné imposant des transformations refusées par les villageois au nom du paysage et du respect d’un lieu sacré. Une jeune fille Mii refuse l’enquête pour préserver les lieux. Opposant le surnaturel à la logique, Ron démontre que la légende est entretenue par les humains. Hélas, le coupable déçoit contrairement aux précédentes enquêtes.

La deuxième enquête de Ron Kamonohashi remonte dans le temps tout en voyageant dans l’espace. Le lecteur découvre plus en profondeur l’académie de détectives au Royaume-Uni où Ron a étudié. Reconnaissant des efforts de Ron dans une affaire familiale, un professeur de filature Spitz et la directrice de l’académie aident Ron à prouver son innocence. Dans la dernière partie, un meurtre dans une mise en scène gore débouche sur une explosive course-poursuite dans le centre de Tokyo.

La situation a évolué depuis le premier tome de Ron Kamonohashi. Au-delà des différentes enquêtes, un schéma global apparaît. La série décrit d’une part le chemin d’un traumatisé vers la guérison. Ron se remet d’une dépression par les enquêtes. Résoudre une crise est un moyen philosophique de rétablir l’équilibre D’autre part, le point de départ de cette crise n’est pas dû un hasard. Une mystérieuse organisation a provoqué une mort ayant traumatisée Ron et continue à vouloir le rabaisser. On peut le voir dans la fin du volume où un conflit débuté il y a un siècle devient public : la famille M surveille tous les crimes du monde et permet à certains coupables de ne jamais être découverts. Elle s’est infiltrée dans la police et même dans l’académie de détectives. Cette organisation cherche à tuer Ron Kamonohashi. Loin d’être effrayé, Ron est galvanisé par cette nouvelle. Il n’est plus coupable et a trouvé un adversaire à sa mesure.

Le choc de Ron Kamonohashi
Le choc de Ron Kamonohashi

Ron Kamonohashi, presque aussi grand que Conan

On peut dresser un parallèle avec Détective Conan. Ron Kamonohashi est une série d’enquêtes parasitée par les problèmes du détective. On retrouve un meurtre impossible, la recherche d’indices, l’interrogatoire des suspects et la révélation théâtralisée. Si Ron n’est pas piégé dans le corps d’un enfant, il a des attitudes puériles. Il ne peut dévoiler ses déductions en raison d’une erreur du passé. Son acolyte est dépassé par le génie du détective.

Cependant, le scénariste et dessinateur Akira Amano se démarque de la série de Gōshō Aoyama par sa noirceur. La maladie mentale change la donne. Ron Kamonohashi porte une pulsion de mort pour lui et les coupables. Il menaçait de se tuer dans le tome un et ressent un besoin irrépressible de pousser les coupables à se suicider. L’humour désamorce en partie cette noirceur. Ron choisit des déguisements ridicules. Comme Sherlock, Ron a des pratiques inhabituelles rompant avec les habitudes d’un policier. Il s’allonge contre un cadavre et lui parle. Par le nom de ce groupe et d’autres secrets que l’on peut révéler ici, Ron Kamonohashi se révèle être une série familiale. Seul, le détective sombrait dans la dépression mais en se créant une famille d’amis, il remonte la pente.

Ce quatrième tome de Ron Kamonohashi pousse le mystère à un niveau supérieur. Le lecteur s’amuse des différentes enquêtes mais suit désormais une lutte ancestrale entre deux familles. Dans la dernière aventure, la médecin ayant trouvé un remède à la maladie de Ron arrive chez lui offrant une nouvelle piste à la série.

Retrouvez les chroniques des deux premiers tomes et une critiques de l’animé Detective Conan.