More
    More

      #FocusOST 2 : le top des titres d’OST tristes de Machi

      Deuxième session pour #FocusOST ! Si vous avez loupé le premier topic de la catégorie, je vous invite à y jeter un œil – une oreille même – par ici. Pour l’épisode de ce jour, pas de trompettes violentes ni de tambours ravageurs. Mais toujours quelques frissons en perspective. Mais cette fois-ci, il ne sera pas question de frisson parcourant votre peau, mais plutôt votre âme. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mon top 10 côté titres d’OST tristes !


      Nota Bene : ce top OST est bien celui des OST tristes et non celui des OST dramatiques. Je tiens particulièrement à tracer une frontière entre ces deux types de musiques, en tout cas, pour réaliser mes articles. Je sais pertinemment que le genre dramatique engendre bien souvent des scènes tristes. Mais je vais prendre l’exemple des OST de D-Gray Man afin d’illustrer mes propos : côté OST, il y a pour moi une différence entre Lavi no Kunou (dramatique à souhait, mais pas nécessairement triste) et Healing Soul/Healing the Spirit. Vous voyez où je veux en venir ? Un top dramatique viendra dans les mois à venir, et peut-être qu’à ce moment, vous comprendrez mieux ce que je voulais dire aujourd’hui.




      Les violons pleurent et le piano qui l’accompagne parfois, se lamente. Chaque note semble peser lourd à nos oreilles, comme chargées d’un chagrin dont on ne peut se défaire facilement. Les sentiments nous gagnent, bien qu’on aimerait qu’ils restent caché au fond de nous, pour toujours. Ces accords retentissent en nous, comme s’ils jouaient avec la fragilité de notre âme et la mélancolie de notre cœur avec facilité. Maintenant, laissez-vous bercer par la douce tristesse de ces airs connus ou méconnus de vos oreilles et de votre cœur…


      – 十 –

      10 – Shigatsu wa Kimi no Uso : Uso to Honto ~ Piano Solo



      Shigatsu wa Kimi no Uso n’a plus sa réputation à faire, ni du côté de son animation et de son scénario, et encore moins du côté de ses OST. La douce mélodie du piano n’en finit pas de nous emmener, arrêtant le temps l’espace de quelques minutes si seulement vous prenez la peine de laisser vos yeux se fermer et vos oreilles s’abandonner. Le temps et l’espace s’offre à vous pour une rétrospective, une moment de calme ou de tristesse selon l’endroit où vous mènera votre esprit. Et pour ceux qui ont l’anime, je pense qu’il suffira de vous le rappeler pour que peut-être, une larme vient déjà perler sous vos yeux…


      – 九 –

      9 – D-Gray Man : Healing Soul/Healing the Spirit



      D-Gray Man, pour ceux qui le connaissent, n’est pas vraiment un anime triste. L’action est souvent omniprésente, tout comme les nombreux combats entre akuma et exorcistes. Mais si vous prenez la peine de tendre l’oreille, quelques musiques pourraient bien venir chatouiller la corde sensible de votre âme. C’est le cas de Lala’s Lullaby, Lavi no Kunou ou encore The Musician. Mais pour l’heure, celle qui a le plus fait vibrer mon coeur et l’a plongé dans la tristesse, c’est Healing Soul/Healing the Spirit, une musique peu connue, mais qui mériterait de l’être plus vu sa qualité.


      – 八 –

      8 – Bleach : Here to Stay



      Bleach, c’est aussi des OST très sensibles qu’on ne peut oublier, même des années après. Le piano et les violons sont d’une efficacité redoutable et forment un duo parfait déversant un torrent de larmes en musique. Notre cœur se laisse bien volontiers happer dans ce tourbillon de notes et de lamentations aux sonorités malheureuses. Here to Stay est celle qui m’a le plus touché, mais Will of the Heart n’était pas loin derrière avec son air triste entêtant…


      – 七 –

      7 – Fairy Tail : Charle no Kokuhaku



      Je l’avais déjà dit lors du premier top, mais j’affectionne les OST de Fairy Tail pour de multiples raisons. Aujourd’hui, c’est essentiellement parce que cet air mélancolique joué à la flûte reste gravé dans ma mémoire, faisant remonter à la surface des souvenirs plus ou moins heureux. Et que la harpe a cet effet magique d’arrêter le temps et de nous montrer les choses sous un nouveau jour. Un trio mené par la flûte et le violon qui fonctionne à merveille et me fait frémir.


      – 六 –

      6 – Katekyoushi Hitman Reborn : Into Sorrow



      Toshihiko Sahashi, on le connait. Compositeur extrêmement prolifique, on lui doit des OST comme celles de Hunter X Hunter, Full Metal Panic ou encore Gundam Seed, en collaboration avec Yuki Kajiura. Mais dans Into Sorrow, je dois bien avouer que le piano se suffit amplement et s’accorde parfaitement avec le vide qui l’entoure. Les quelques lamentions de violons viennent tout juste habiller les notes du piano et ajoutent une profondeur à la tristesse déversée.


      – 五 –

      5 – Fate Stay/Night : Kodoku na Junrei



      Triste avec quelques légères pointes d’espoir déguisé sous les traits du piano, Kodoku na Junrei est un chef-d’oeuvre de Kawai Kenji, connu pour Mobile Suit Gundam 00, Ghost in the Shell ou encore Gantz. Le piano n’est pas si triste quand il commence à chanter, mais bientôt, le violon fera pleuvoir sa tristesse sur lui et le final de cette musique s’en trouvera bouleversé. Un duo véritablement magique qui vous touchera au plus profond de vous-même.


      – 四 –

      4 – Psycho Pass : Hikari



      光 – Hikari. Piano et violon forment là aussi, un duo parfait, le piano enveloppant tantôt le violon, le violon donnant tantôt au piano un rendu sentimental exponentiel. Yugo Kanno fait preuve d’un doigté sensationnel qui nous fige avec notre pensée, rythmée par la lente mélodie décrite par les touches hautes du piano. Une musique du cœur qui ne saura vous laisser indifférent…


      – 三 –

      3 – Hunter X Hunter (2011) : Hyōri Ittai ~ Lamento for Piano


      Hyōri Ittai, c’est un énorme coup de cœur… Une chanson qui porte véritablement bien son nom tellement elle peut faire mal en surface et à l’intérieur. En l’écoutant, en la jouant au piano… Elle reste ancrée en vous comme une ventouse peut coller un mur sans qu’on parvienne à la retirer. D’une apparente douceur et d’une infinie tristesse, elle vous emporte dans son flot d’émotions, montant jusqu’à atteindre son paroxysme… Difficile de ne pas se sentir ému lorsqu’elle sonne à vos oreilles.


      – 二 –

      2 – Fullmetal Alchemist Brotherhood : Requiem for the Brigadier General


       

      L’une des chansons les plus tristes de Fullmetal Alchemist Brotherhood… L’une de celles où c’est le violon qui rendra vos yeux humides et non le piano. Que ceux qui, en repensant à l’enterrement du Brigadier Maes Hugues, ne sentent pas naître cette émotion triste et lancinante se dénoncent, ils ne seront pas bien nombreux. Fullmetal Alchemist Brotherhood, c’est l’anime par excellence, et ces pleurs de violons témoignent une fois de plus de sa capacité à toucher les gens profondément, et durablement.


      – 一 –

      1 – Chuunibyou demo Koi ga Shitai! – Surechigau Kokoro to Kokoro



      Surechigau Kokoro to Kokoro est la musique triste par excellence. La peine du violon, amplifiée par la tristesse du piano nous noie dans un déluge de sentiments tous plus tristes les uns que les autres. Peut-être en ressortirez-vous sans peines. La douceur du piano ne fait qu’accentuer ce sentiment qui se noue au fond de votre gorge depuis que vous écoutez ces OST tristes. Une fin en apothéose.


      Ces OST pourraient presque être qualifiées « d’épiques » à leur manière, tellement elle sont émotionnellement chargées, leur rythme éploré courant sur le piano et faisant pleurer les violons. J’espère que ces quelques musiques vont auront fait vibrer et vous auront touché… Des musiques à écouter avec modération sous peine de vider vos boîtes de mouchoirs ! On se retrouve le mois prochain pour un nouvel épisode, cette fois-ci beaucoup moins triste !


      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.