Critique « Chicago Typewriter » : un drama coréen sur une romance en deux temps !

Critique « Chicago Typewriter » : un drama coréen sur une romance en deux temps !

Critique « Chicago Typewriter » : un drama coréen sur une romance en deux temps !

Réalisation

Scénario

Acteurs

Bande son

Summary:
Un K-Drama qui ne se contente pas de nous faire vivre une romance. Il nous fait aussi voyager dans le temps à travers une Corée sous l'occupation Japonaise.

83%

Un savant mélange !

 

 

Il est l’heure pour nous de vous présenter comme chaque mois, notre premier K-Drama de mai. Et surtout, celui qui a particulièrement attiré notre attention. L’heureux élu n’est autre que, Chicago Typewriter de notre partenaire Dramapassion.

 

L’intrigue nous projette dans la vie de plusieurs protagonistes et surtout de leur passé commun des années trente !

 

 

Chicago Typewriter

 

 

Chicago TypewriterTitre original : 시카고 타자기 – Sikago Tajagi

Genre : comédie – romance – fantastique

Pays : Corée du Sud

Épisodes : 16

Chaîne : tvN

Plateforme de diffusion : Dramapassion

Période de diffusion : du 7 avril au 3 juin 2017

Réalisateur : KIM Cheol-Kyu (Mother)

Scénariste : JIN Soo-Wan (Kill Me, Heal Me)

 

Synopsis

Han Se-Ju est un jeune écrivain au succès planétaire. Un jour, il se retrouve propriétaire d’une mystérieuse machine à écrire, envoyée pour lui depuis Chicago. D’étranges visions commencent alors à le hanter, ce qui ne facilite pas sa vie déjà éprouvée par la folie de certains de ses fans et la menace imminente d’un burn-out. L’une de ses admiratrices de longue date, Jeon Seol, va bientôt se retrouver mêlée aux tribulations de son idole, mais aussi à ces fameuses visions… Ou serait-ce des souvenirs d’une vie passée ?

Catapultés au cœur de leur histoire et de l’Histoire avec un grand « H », nos héros devront osciller entre un présent ponctué de désillusions et un passé placé sous le signe de l’occupation japonaise des années 1930.

À eux d’écrire l’histoire. Littéralement.

Source : dramapassion

 

Casting principal

 

 

YOO Ah-In

Chicago Typewriter

Han Se-Ju

(Sungkyunkwan Scandal)

LIM Soo-Jung

Chicago Typewriter

Jeon Seol

(Sorry, I Love You)

KO Gyung-Pyo

Chicago Typewriter

Yoo Jin-Oh

(Jealousy Incarnate)

KWAK Si-Yang

Chicago TypewriterBaek Tae-Min

(Oh My Ghostess)

JO Woo-Jin

Chicago Typewriter

Gal Ji-Seok

(Police Unit 38)

YANG Jin-Sung

Chicago Typewriter

Ma Bang-Jin

(Secret)

OH Na-Ra

Chicago Typewriter

Secretaire Kang

(Hyde, Jekyll and Me)

JUNG Yun-Joo

Chicago Typewriter

Bang Jin Collègue

(Judge vs. Judge)

 

 

Cet avis contient des éléments importants issus du K-Drama et peut donc contenir des spoilers. A lire à vos risques et périls.

 

 

Entre deux rives

 

 

Chicago TypewriterL’histoire de ce drama débute à notre époque avec tout d’abord, Han Se-Ju et son quotidien d’écrivain à succès. Cet homme qui a tout dans la vie ou presque, est très imbu de lui-même. Au début du moins, vous aurez du mal à vous attacher au personnage. L’arrivée de Jeon Seol est donc bien venue, nous permettant de découvrir une autre facette de Se-Ju qui en devient attachant. On comprend rapidement qu’un lien invisible unit ce couple à quelque chose de bien plus grand. Ses deux personnages se retrouvent ainsi liés par un destin qu’ils ignoraient et pourtant, ils étaient destinés à se rencontrer.

 

D’un autre côté, Jeon Seol est sa première fan et la livreuse de la fameuse machine à écrire ; qui va faire remonter leurs souvenirs d’un passé oublié. Dans cette machine envoyée de Chicago (USA) par un restaurateur n’en pouvant plus des mystérieuses apparitions surnaturelles ; se trouve Yoo Jin-Oh un homme venant des années trente. Sur ce départ intriguant, Chicago Typewriter nous entraîne dans son sillon, avec un trio d’acteur complémentaire et attendrissant. Il vous faudra cependant, un certain temps avant de pouvoir complètement apprécier ce scénario qui navigue entre vie antérieure et présente.

 

 

Trio gagnant

 

Chicago Typewriter est une série qui fait la part belle à ses personnages, les exploitant et les développant avec justesse. Revenons donc, sur les héros qui nous ont le plus marqué et ont fait qu’on mérite de s’y intéresser. Pour commencer, donnons la parole à YOO Ah-In (Han Se-Ju) un acteur dont la carrière ne cesse de progresser et dont on apprécie le jeu. A travers cet écrivain nous apprenons beaucoup sur ce métier (comme dans It’s Ok, That’s love) mais, également sur les relations humaines.

 

Ensuite, nous avons LIM Soo-Jung (Jeon Seol) son personnage est celle qui relie tous les autres puisque la jeune femme a eu beaucoup de choses étrange dans sa vie. Elle a également, des souvenirs de sa vie passée qui l’empêchent de faire certaines choses (tirer avec une arme). Au contact de Se-Ju et plus tard de Jin-Oh tout deviendra clair. Enfin, l’acteur KO Gyung-Pyo (Yoo Jin-Oh) a été un véritable coup de cœur pour nous puisqu’il a tout de même passé quatre-vingts ans dans une machine à écrire attendant ses amis… Son histoire est vraiment touchante d’ailleurs, le gros plus de l’intrigue est justement les scènes où notre bande retourne dans les méandres du passé.

Chicago Typewriter

Cependant, nous nous devons aussi d’aborder brièvement les rôles secondaires notamment, KWAK Si-Yang (Baek Tae-Min) un personnage fort complexe qui se révèle petit à petit, ne pas être aussi parfait, qu’il n’y parait. On pourrait aisément le qualifier de fauteur de trouble n’ayant aucun remord, au vu de ce qu’il a fait par le passé et dans le cas présent. YANG Jin-Sung (Ma Bang-Jin) et sa mère sont deux femmes qui s’occupent de Jeon Seol et on a vraiment eu cette impression de chaleur et de famille entre elles.

 

 

L’histoire se reproduit

 

 

Chicago TypewriterLe drama a un rythme plutôt lent dans les premiers épisodes alors, il vous faudra de la patience pour vraiment l’apprécier et entrer dedans. Le scénario en lui-même et partagé en deux histoires bien distinctes, celle du présent très classique : l’héroïne tombe amoureuse de son idole qui finit lui aussi par l’aimer. Et la seconde, beaucoup plus intéressante nous révélant un pan de l’histoire de Corée en nous la contant à travers un groupe d’indépendantistes lors, de la colonisation japonaise. En ce sens les amoureux d’Histoire apprécieront cette partie dont la réalisation, les décors et l’intrigue en elle-même nous captivent.

 

Ce qui déçoit se trouve dans le monde moderne où au final tout est question de jalousie et d’envie pour Baek Tae-Min et sa famille. Alors, que le personnage aurait pu gagner en profondeur et en crédibilité si plus approfondi, notamment sa relation avec Se-Ju. Pourtant, le choix d’incorporer ses deux histoires remontent l’intérêt du spectateur, qui souhaite découvrir le passé des protagonistes et s’ils feront des choix identiques à leurs autres « moi« . De ce côté-là, c’est un constat fait précédemment, les héros du passé sont attachants et combatifs alors, que dans le présent on a du mal à les cerner et à les apprécier… Globalement, c’est une très bonne série que l’on a aimé suivre et qui plaira à un large public que ce soit pour sa romance, son histoire ou ses personnages !

 

dramapassion

 

Chicago Typewriter est un K-Drama qui vaut le détour pour ses deux intrigues complémentaires, qui vous projettent à travers deux époques différentes. La romance est belle mais, ne prend pas toute la place nous permettant d’y suivre également d’autres enjeux et notamment la réincarnation !

 

Trailer de Chicago Typewriter

 

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.