More
    More

      [Critique] Boku, Unmei no Hito desu – Quand le duo se reforme douze ans après !

      Nous continuons sur notre lancée avec une nouvelle romance japonaise, histoire de varier les plaisirs. Un J-Drama qui avait d’ailleurs beaucoup fait parler de lui lors de l’annonce de sa sortie et à sa sortie l’an dernier. Et ce, grâce à son duo d’acteur-chanteur Kame et Yamapi qui signe ici leur grand retour dans : Boku, Unmei no Hito desu !

       

      Boku, Unmei no Hito desu

       

      Titre original : ボク、運命の人です。- Boku, Unmei no Hito desu

      Titre alternatif : I’m Your Destiny

      Genre : comédie – romance – fantastique

      Pays : Japon

      Épisodes : 10

      Chaîne : NTV

      Période de diffusion : du 15 avril au 17 juin 2017

      Réalisateur : Noriyoshi Sakuma (The Last Cop)

      Scénariste : Shigeki Kaneko (Sekai Ichi Muzukashii Koi)

       

      Synopsis

      Masaki Makoto et Kogetsu Haruko, trentenaires ont vu leurs chemins se croiser à plusieurs reprises. Mais, ils restent de parfaits inconnus. Un jour, un mystérieux individu auto-proclamé Dieu apparaît devant Makoto et lui annonce qu’il est lié par le destin à Haruko. Lors de sa rencontre avec Haruko, Makoto prend son courage à deux mains et lui dit être l’homme de sa vie…

       

      Casting principal

       

      Kazuya Kamenashi

      [Kat-Tun]

      Makoto Masaki

      (Yamaneko) 

      Fumino Kimura

       


      Haruko Kogetsu

      (Ito-kun A to E)

      Tomohisa Yamashita

       


      Dieu

      (Flowers for Algernon)

      Seiichi Tanabe

      Sadaoka Mitsukuni

      (Toge)

       

      Nanao

      Yotsuya Mie

      (Onna Joshu Naotora)

       

       

       

       

      Un mariage arrangé

      (risque de spoil)

       

      L’intrigue tourne autour d’un couple principal qui malgré que le cours de la vie ne cesse de les réunir, n’arrive pourtant pas à s’unir. Le héros Makoto est un homme dans la trentaine qui a du succès auprès de la gente féminine mais souffre d’une sacré malchance en amour. D’un autre côté, il en va de même pour sa prétendante Haruko qui ne trouve pas non plus l’homme de sa vie. L’arrivée de Dieu devant Makoto (plus précisément dans son appartement) va pourtant ouvrir un nouvel avenir pour nos futurs tourtereaux. Un personnage qui est pour le moins étrange puisqu’il semble tout connaitre d’eux tout en étant prêt à les aider. Et pour cause, il se trouve que dans trente ans, le fils issu de leur amour mutuel sauvera le monde… d’une météorite !

      Dans le genre loufoque, les Japonais trouvent toujours matière à nous étonner en plus de nous amuser, et ce, malgré le sérieux de la dite chose en question. Et cela nous prouve encore une fois que nous sommes bien dans une comédie romantique. En effet, sous ses airs de mariage arrangé, l’histoire aborde des sujets sérieux comme le mariage, la carrière professionnelle, l’avenir ou encore les relations humaines.

       

      L’entremetteur

       

       Kazuya Kamenashi (Makoto) dans son rôle de futur mari est plutôt bien mais nous n’avons cependant pas ressenti une grande alchimie avec sa partenaire. Pourtant, quand on le retrouve en compagnie de Tomohisa Yamashita (Dieu) la magie opère et on est tout de suite plongé dans une ambiance conviviale et on s’amuse beaucoup à les voir évoluer ensemble. Surtout quand celui-ci (Dieu) nous sort une de ses mimiques dont il a le secret ; un vrai régal… Et qui ne manquera pas non plus de vous donner quelques bonnes crises de fous rires. Notamment lors de ses apparitions inattendues voir surprenantes pour certaines dans l’appartement de notre célibataire et par téléportation s’il vous plait !

      Fumino Kimura (Haruko) est une bonne actrice mais là encore, comme nous le disions plus haut, nous n’avons pas ressenti la magie de leur amour trop froid voir distant lors de leurs prestations communes. Cela est fort dommage ! Nous citerons aussi le couple secondaire (Sadaoka et Yotsuya) qui au final s’avère servir quelque peu de faire valoir au principal, mais qui là encore peine à nous offrir les sentiments qu’on attend d’une relation amoureuse. Mais nous avons toutefois apprécié les efforts que fait Makoto pour séduire Haruko même s’il aurait été intéressant qu’elle aussi soit au courant du futur tout comme lui.

       

      Vers le futur

       

      Boku, Unmei no Hito desu est un drama japonais où la comédie et la romance sauront séduire les amateurs du genre de manière légère et plaisante. Ne vous attendez cependant pas à voir des révélations surprenantes car cela reste avant tout assez classique et loin d’être d’une grande originalité. Les collègues de Makoto n’étant pas vraiment d’une aide précieuse ou d’un quelconque réconfort bien au contraire. Mais la découverte de la véritable identité cachée derrière le personnage de Dieu, les nombreux aléas et autres détours qui viendront s’accrocher à Makoto vous amuseront néanmoins.

      De plus, l’exploitation de la musique classique plaira aux mélomanes tout en apportant une atmosphère de romantisme autour de nos amoureux. Toutefois, le final est assez décevant n’étant pas vraiment concret et nous laissant dans un certain flou bien qu’il ne tienne qu’à nous de se l’imaginer. L’histoire s’adresse à un public peu exigeant et aux fans qui seront comblés par la pseudo bromance de leurs deux acteurs fétiches !

       

      Pour célébrer ce mois de fête, nous ne pouvions passer devant le drama Boku, Unmei no Hito desu qui avait tout pour plaire. Une romance qui reste fade mais nous a tout de même fait passer un agréable moment tout en nous faisant rire !

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité