More
    More

      Dragon Ball Super épisode 1, notre avis

      Comme prévu, les premières versions du premier épisode de Dragon Ball Super ont été diffusées sur le web dans la journée. Il faudra malheureusement attendre pour une traduction professionnelle. D’après Le Monde, la Toei diffusera les premiers épisodes à la fin de l’année 2016. En ce qui concerne l’épisode en lui-même, que peut-on en dire?

      Un retour aux sources: Qui a dit Dragon Ball?

      Akira Toriyama plonge son public dans le quotidien de ses héros quelques temps après la bataille avec Boo. L’introduction démarre par un rapide résumé et on enchaîne sur Son Goku en train de labourer un champ. Un début tout ce qu’il y a de plus classique pour le héros, contraint par sa femme de travailler pour le bien-être des siens. La légèreté des séquences qui s’offre à nous rappelle ce qui faisait le charme de la toute première série qui narrait la jeunesse insouciante du jeune guerrier. L’humour est présent à maintes reprises, bien utilisé par le scénariste. Le plaisir réside surtout dans le fait de retrouver les personnages que l’on avait perdu de vue depuis plusieurs années (Exit Dragon ball GT) tandis que l’histoire démarre très (très) doucement.

      Dès le départ, on s’aperçoit que Toriyama essaie de retranscrire l’univers des premiers Dragon Ball parus à une époque où le manga n’était pas aussi développé qu’à l’heure actuelle. Est-ce la meilleure manière d’assurer le succès à cette renaissance de la saga? On peut se demander si le fait d’utiliser les codes du Dragon Ball des origines permettra à l’anime de gagner le coeur du public normalement déjà acquis à sa cause. Eh oui, il y a tellement de productions de qualité aujourd’hui que ce ne sera pas une tâche aisée pour le mangaka que de réussir à se mettre au diapason, à se renouveler tout en s’adaptant à l’époque moderne et à l’évolution des mangas sur les 15 dernières années.

      Dragon Ball Super au niveau des productions actuelles?

      Certains médias ont annoncé près de 100 épisodes pour cette nouvelle mouture. C’est un risque qui signifie que tous les épisodes ne seront pas d’un haut niveau technique. Le premier épisode ne se démarque pas de par son animation qui est correcte mais qui n’est aucunement au niveau de l’adaptation d’un des meilleurs shonen de ces dernières années, Hunter X. Il aurait peut-être mieux fallu privilégier un format d’une vingtaine d’épisodes pour être sûr d’avoir un produit de qualité. Le design des personnages et le point fort de l’épisode. Akira Toriyama a su adapter ses personnages de manières à ce qu’ils soient bien inscrits dans notre continuité. Par contre, cela aurait été un plus de travailler un peu plus les décors afin de se rapprocher des meilleures séries.

      Les fans de la première heure ont connu les voix françaises de Son Goku, Végéta et les autres. Ils risquent d’être quel que peu déconcertés par les voix japonaises tant qu’il n’y a pas de traduction française officielle.

      On va s’efforcer de rester positifs et se dire que Toriyama nous a concoctés de belles surprises pour la suite. Il parlait récemment dans une interview d’un univers parallèle. Il sera intéressant de voir sa gestion de cet élément peu anodin. Ce qui pourrait être vraiment original, ce serait de changer le statut-quo en faisant de Vegeta ou d’un autre protagoniste, le héros d’une des nouvelles intrigues.

      Le second épisode de la série sera centré sur Vegeta et ses proches, il sera diffusé le dimanche 12 juillet.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.