More
    More

      Nos conseils manga Glénat, Kana, Delcourt pour l’automne 2020

      Après un été ensoleillé, place à l’automne qui débute sous la grisaille. Cette période est propice pour lire des sorties manga récentes ou anciennes. Au programme de cet article, retrouvez nos conseils manga: le dernier bijou de Naoki Urasawa publié chez Kana (le label Big Kana) et d’autres perles disponibles chez Glénat, Panini Comics… 

      Avis sur Hikari-Man, le nerd électrique

      Delcourt possède un catalogue manga plutôt varié. Il contient de grosses licences comme Food Wars, Jojo’s ou encore Fruits Basket. Quelques trouvailles intéressantes ne bénéficient pas de la même exposition. C’est le cas d’Hikari-man, une création  du mangaka Hideo Yamamoto.

      Le récit se concentre sur un jeune Nerd, victime de harcèlement scolaire. Il va recevoir des pouvoirs accidentellement. Un concept des plus classiques que l’on retrouve dans de nombreux récits héroïques. Un hommage de l’auteur aux super-héros?

      Quels sont les points forts du manga? La retranscription des pouvoirs électriques est particulièrement réussie. Yamamoto rivalise d’ingéniosité pour nous donner un descriptif complet des nouvelles compétences du personnage principal. Les décors urbains sont bien exploités et servent au mieux l’histoire. Ils nous permettent de nous immerger au mieux au coeur de l’intrigue.

      Les scènes d’action sont aussi efficaces et font la part belle aux arts martiaux.

      Le défaut principal du manga est dans les émotions véhiculées par les personnages. Elles demeurent figées la plupart du temps. On peine à s’identifier aux protagonistes à cause de cela

      Les férus de super-héros préféreront la fougue et l’insouciance des héros de My Hero Academia. Toutefois, la force d’Hikari-man réside dans ce coté intimiste et réaliste qui nous met au plus près des protagonistes. Le héros fait coeur avec les réseaux électriques de la ville et cette symbiose sera intéressante à voir dans la suite des tomes.

      Wonderland, nouvelle variation d’Alice au pays des Merveilles

      Panini manga a une certaine aisance à nous dénicher quelques perles. Wonderland de Yugo Ishikawa semble être aux premiers abords comme une nouvelle variation du livre de Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.

      On suit le quotidien de Yukko, une lycéenne des plus ordinaires. Sa vie bascule du jour au lendemain lorsque tous les habitants de la villes sont rapetissés. On part ensuite dans un récit survival où l’héroïne va faire la rencontre d’Alice, un personnage bien atypique.

      Tous les ingrédients sont réunis pour faire de Wonderland, un récit apocalyptique. Une ville qui se délite, le gouvernement qui utilise tous les moyens possibles pour garder le contrôle.. Des sacrifices, des rencontres particulières…

      Ce premier tome est une belle introduction à une histoire courte publiée en six tomes. Les mystères sont nombreux dans ce premier volume et il est difficile de savoir où le mangaka va nous entraîner.

      Wonderland est le manga idéal pour tous ceux qui sont orientés fantasy et récit mystérieux. L’auteur fait de plus référence à un ouvrage incontournable de la culture japonaise, Akira.

      Tokyo Revengers, un voyage dans le temps classique mais efficace

      Glénat est l’un des pionniers dans le monde de l’édition des manga en France. One Piece, Dragon Ball… Ce ne sont que quelques exemples des franchises qu’ils détiennent.

      Parmi les titres à découvrir d’urgence, citons Tokyo Revengers. On plonge dans le milieu des Furyo, ces voyous japonais mis en scène régulièrement par de nombreux auteurs.

      Takemichi est le protagoniste principal. Il fait un bon dans le passé, à l’époque où il était encore adolescent. Il va devoir changer des choses pour empêcher que des évènements dramatiques se déroulent dans son présent.

      Les voyous japonais, c’est un thème régulièrement utilisé. Toutefois, on prend plaisir à suivre les pérégrinations de cet apprenti-héros qui ne possède pas d’aptitudes particulières. Son point fort, sa détermination à ne jamais laisser tomber face à l’adversité.

      L’auteur nous délivre une histoire réaliste puisqu’il connaît parfaitement ce monde. Il l’a côtoyé pendant 10 ans. Il nous clame son amour pour cette époque « bénie » où les voyous ne s’attaquaient pas aux innocents.

      Une série d’animation pour Tokyo Revengers est en préparation. On comprend pourquoi tant on s’attache à ses personnages. Les amateurs d’amitiés fortes, de codes d’honneur, d’affrontements entre jeunes écervelés apprécieront ce shonen classique mais percutant.

      Vous pouvez vous procurer l’intégralité des tomes de la série chez Glénat.

      Coup de coeur pour Blue Giant, l’ascension d’un jazzman

      On poursuit notre sélection de manga pour cet automne avec un autre titre de Glénat, le seinen Blue Giant. Shinichi Ishizuka en est l’auteur.Il s’est fait connaître au Japon avec le manga Gaku (nommé en France Vertical). Grâce à son vécu, il a pu livrer une oeuvre documentée qui révèle avec une certaine minutie les techniques d’alpinisme. Un récit pertinent qui ne laisse pas insensible le Syndicat National des Guides de Montagne de France.

      Revenons à Blue Giant qui nous parle de Dai Miyamoto, ce lycéen qui se prend de passion pour le jazz, cette musique intemporelle. Ce n’est pas le registre musical qui parle le plus aux nouvelles générations. Et c’est regrettable puisque ce monde est celui qui laisse une grande liberté aux musiciens. C’est aussi l’occasion de briser les codes habituels. Le génie Jacob Collier le fait régulièrement dans ses créations où il laisse parler sa folie artistique..

      Point de folie par contre dans Blue Giant, mais on se prend d’affection assez facilement pour cet amoureux de la musique qui part de zéro pour dompter son saxophone. La détermination de Dai à jouer pour s’améliorer et devenir le meilleur jazzman du monde se fait de manière réaliste.

      Le challenge qu’il tente de relever ne se fait pas sans heurts. Il trébuche même à plusieurs reprises ce qui permet d’apporter une touche de réalisme bienvenue. Dai séduit grâce à son obstination, au fait qu’il ne s’arrête pas de jouer et montre à tous les rêveurs qu’il faut sans cesse se remettre en question pour évoluer.

      Dans une société qui ne laisse que peut de place aux créatifs, on se laisse facilement transporter par Blue Giant.

      Une seconde série qui est la suite directe de la première conte l’arrivée de Dai en Europe, il s’agit de Blue Giant Supreme.

      Nos conseils manga : Asadadora, le titre explosif de Big Kana.

      Naoki Usasawa est probablement l’un des plus grands maîtres dans le domaine des seinen. Qui n’a pas tremblé en lisant Monster? Lequel d’entre vous n’a pas rêvé avoir une bande de copains similaire à celle de 20 th Century Boys?

      Ce mangaka maîtrise avec brio les codes du suspense. Mais ce serait une erreur de le limiter à ce registre et il le montre clairement avec Yawara qui est réédité chez Kana. Son recueil de nouvelles Atchoum montre aussi qu’il peut jongler entre différents registres.

      Toutefois, attardons-nous quelques instants sur Asadora, son dernier bijou dont les deux premiers tomes sont en vente dans le label Big Kana.

      En dehors de Yawara, la plupart de ses oeuvres traitent de sujets sombres.  Bien que l’héroïne Asadora se retrouve face au typhon Véra (une véritable catastrophe naturelle que le Japon a rencontré), on sent la volonté de l’auteur a garder une note positive tout au long des deux premiers volumes sorties en France.

      Un peu à la manière de Pixar, Urasawa réussit à aborder certaines thématiques sous d’autres angles. Citons par exemple l’amitié qui se crée entre la petite fille et son kidnappeur. L’humour est l’une des cartes du manga. Elle ne dessert pas l’intrigue qui est plus simple que les autres histoires développées par l’auteur.

      Au bout de deux tomes, on suit avec plaisir cette gamine, véritable tête brûlée qui devrait nous faire vivre des évènements extraordinaires.

      Voici la fin de cette sélection automnale de manga récents et anciens que l’on vous recommande. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, mais elle vous donnera un aperçu de titres que vous pouvez vous procurer. Ce ne sont pas des critiques manga, mais de courts avis. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.