More

    Nina du royaume aux étoiles T01 : Un shojo mêlant princesse et complot !

    Que diriez-vous d’un bon shojo pour commencer l’année ? Grâce aux éditions Michel Lafon, plongez dans un récit mêlant princesse, mariage et complot. Découvrez sans plus tarder Nina du royaume aux étoiles.

     

    Nina du royaume aux étoiles

    Nina du royaume aux étoiles est un shojo de Rikachi, une mangaka Japonaise. Actuellement, la série compte 6 tomes au Japon. Le T01 sera disponible dès le 20 janvier 2022 dans l’hexagone.

    « Nina, jeune orpheline aux yeux d’un bleu profond, est enlevée et emmenée au palais royal pour remplacer la princesse Alisha, disparue dans un accident. Destinée à épouser le prince héritier du royaume de Galgada, elle a trois mois pour apprendre à se comporter comme une véritable princesse, tout en trompant l’ensemble des nobles de la Cour. Mais Nina ne s’attendait pas à trouver parmi eux l’amour de sa vie ! »

    Un premier tome intriguant

    Ce premier tome nous entraîne dans le quotidien de Nina, une orpheline. Cependant, ce n’est pas une orpheline comme les autres puisqu’elle possède des yeux « d’un bleu intense, comme un lapis-lazuli à la lumière de l’aube ». L’inconvénient est que Nina est une cible parfaite pour les marchands d’esclaves. Mais elle possède également un « avantage » puisqu’elle possède les mêmes yeux que la princesse du royaume. Son avenir change le jour où cette dernière va malheureusement décéder et que le Prince décide d’utiliser Nina comme sosie. La voilà donc partie pour une toute nouvelle vie ! En effet, notre princesse doit apprendre les rites et coutumes de l’aristocratie en moins de 3 mois, date limite à laquelle elle doit épouser le prince d’une contrée voisine.

    Le scénario, bien que peu original, reste tout de même très agréable à découvrir. En effet, le rythme de ce premier tome facilite la lecture. Aucun passage lent n’alourdit le scénario. Au contraire, les actions s’enchaînent correctement et donnent envie de découvrir la suite du récit avec impatience. De plus, bien que le suspens reste présent puisque personne en dehors des domestiques et d’Azur n’est censé savoir que Nina n’est pas la princesse, ce premier volume reste globalement léger et sans prise de tête.

    Du côté des personnages, nous avons eu le plaisir de découvrir Azur, le beau prince de l’histoire. Qui résisterait devant un beau jeune homme, doué dans tout ce qu’il entreprend et qui fait également partie de la famille royale ? On rencontre également le Roi et la Reine de Fortuna ainsi que l’héritier du trône, Muhulum. Ces derniers restent assez peu explorés pour l’instant, bien que Muhulum ait accompagné notre princesse dans une partie de ses aventures.

    Abordons maintenant les graphismes, qui sont, on doit l’avouer, vraiment très plaisants à découvrir. En effet, les personnages sont très bien représentés et très agréables à observer. Notre prince est très élégant et la princesse se métamorphose également une fois les portes du palais franchies. La mangaka nous offre un dessin riche en détails,ce qui est vraiment très appréciable. Quoi de mieux que des graphismes de qualité pour apprécier encore plus une œuvre avec un grand potentiel ?

    Un potentiel intéressant

    © Rikachi / Kodansha Ltd.

    En effet, du potentiel, Nina du royaume aux étoiles en possède. Tout d’abord, le scénario offre un certain nombre de possibilités. Grâce au suspense et au caractère des personnages, nous ne savons pas encore comment va évoluer l’histoire et c’est ce qui est très intriguant. Nina et Azur vont-ils réussir à berner tout le monde jusqu’au mariage ? Où vont-ils se faire démasquer assez rapidement ?

    De plus, Nina n’est pas une héroïne de shojo comme les autres.  En effet, nous sommes loin des apparences habituelles des princesses. Bien que candide à certains moments, Nina possède un caractère bien trempé et n’hésite pas à fausser compagnie à Azur lorsque l’envie lui prend. Le fait que Nina ne soit pas née dans la famille royale lui a permis de découvrir ce qu’était la « vraie » vie et notamment les côtés sombres que cette dernière peut avoir. Nina est orpheline, elle avait besoin de voler pour survivre et elle se fait finalement kidnapper. Notre héroïne a vécu plus d’expériences en quelques années que la plupart des héroïnes de shojo. Et ce n’est pas fini !

    De plus, ce premier tome ne dévoile rien sur la romance à venir. Si elle est évoquée au travers des futurs noces notre princesse, les scènes d’amour demeurent discrètes. L’auteur opte en effet pour des références brèves, ponctuelles et légères, jouant  la carte de la suggestion.

    Nina du royaume aux étoiles est donc une très belle découverte. Le scénario est intéressant, les graphismes sont de qualité et la suite est probablement riche en surprises et rebondissements. En attendant la parution du deuxième tome, nous vous invitons à découvrir une autre histoire douce, délicate et pleine de magie avec The elf and the hunter.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.