More
    More

      L’île aux escaliers : Un premier tome poétique !

      Partez à la découverte de l’île aux escaliers, l’une des dernières séries proposées par les éditions Delcourt/Tonkam. Un shonen signé Kono Yutaka et Uzuki Ai.

       

      l'île aux escaliers

      L’île aux escaliers est un shonen comptant trois tomes. Le premier volume est sorti le 16 juin dernier dans l’hexagone. Cette œuvre adapte le roman éponyme également signé par Kono Yutaka.
      « On raconte qu’au sommet des marches dont cette île tire son nom vit une sorcière, et que tous ceux qui aspirent à quitter cet endroit doivent absolument trouver… ce qu’ils ont pu perdre quand ils y sont arrivés. J’ignore ce que c’est. Mais je sais une chose. C’est que quand MANABE, une fille au regard déterminé, a débarqué ici, j’ai eu le sentiment que plus rien ne serait jamais plus comme avant… »

       

      Un récit onirique !

      l'île aux escaliers

      L’île aux escaliers a été une série coup de cœur, avouons-le. Dès le départ, que ce soit par sa couverture ou par son synopsis, nous avons de suite été intrigué.

      La couverture de ce premier tome est vraiment très agréable a découvrir, le fond joue sur un dégradé de couleur et le personnage au premier plan est très intriguant.

      Et le scénario n’est pas en reste, on vous le garantit. En effet, l’auteur vous plonge dans un univers où les personnages apparaissent du jour au lendemain sur une île inconnue, où ils sont logés, nourris et blanchis. De plus, la légende raconte qu’une sorcière habiterait au sommet de l’escalier qui a donné son nom à l’île. Cependant, personne n’a réussi à monter jusqu’en haut… Pourquoi ? Toutefois, il ne serait pas impossible de quitter cette île. En effet, pour retourner dans le monde réel, il « suffirait » de retrouver ce que l’on a perdu. Pas toujours facile quand on sait que nos adolescents ont oublié ce qu’ils faisaient avant de disparaître.

      « Rejetés ? Par qui ? Ça veut dire quoi ?
      Je ne sais pas. Mais c’est ce qu’on dit quand on se trouve rejeté par celui ou celle qu’on aime, ou bien la société elle-même. »

      Beaucoup de questions se posent alors. Pourquoi nos personnages ont-ils fini sur cette île ? Que doivent-ils retrouvés pour partir ? Qui est cette mystérieuse sorcière ? Autant de questions dont nous avons hâte de découvrir les réponses dans les deux prochains tomes.

      De plus, l’ambiance est douce et nous transporte dans un monde qui semble être agréable. Malgré le fait que les personnages soient coincés sur une île, ils ne semblent pas malheureux pour autant. En effet, ils ont accès à l’éducation, ils peuvent se déplacer comme bon leur semble (sur l’île en tout cas) et ils ne semblent pas manquer non plus de ressources. Certaines scènes sont poétiques, d’autres pleines d’émotions ou encore pleines de suspense. Vous pouvez passer par plusieurs stades émotionnels au fil de la lecture. Cela rend le scénario encore plus attrayant et donne envie de découvrir la suite de toute urgence !

       

      Des personnages intriguant !

      l'île aux escaliers

      Du côté des personnages, l’auteur se concentre sur trois adolescents en particulier, Manabe, Nanakusa et Sasaoka. On commence par suivre le quotidien de Nanakusa et Sasaoka dans leur établissement scolaire et à leur domicile. Jusque-là, rien d’extraordinaire. Cependant, tout va changer lorsque Manabe va atterrir sur l’île. En effet, à l’inverse de nos deux garçons, Manabe n’a qu’une envie, s’enfuir de l’île ! Cette irrépressible envie va alors soulever de nouvelles questions. Pourquoi Nanakusa souhaite-t-il rester sur l’île ? Va-t-il l’aider à partir peu importe les conséquences ?

      L’un des points forts dans ce premier tome est que le point de vue de nos trois protagonistes a été abordé. En effet, on peut suivre chacun des trois personnages au fil des pages et voir ce qu’ils pensent ou ressentent. Cela ajoute une dimension très agréable à un tome qui nous offre déjà une histoire de qualité.

      Le design est également très intéressant. En effet, les graphismes sont très plaisants à découvrir, le coup de crayon est fin et nous offre des détails permettant de découvrir avec plaisir les émotions des personnages. Cela accentue l’ambiance douce dans lequel nous sommes baignés depuis les premières cases.

      Pour ceux qui aimeraient découvrir l’histoire sous une autre forme, un film adaptant le scénario est également disponible, Go Away, Ultramarine.

      L’île aux escaliers est une série que nous vous incitons fortement à découvrir. Que ce soit par son coup de crayon ou par son scénario, elle est une œuvre de qualité qui a su nous convaincre dès les premières pages. En attendant la sortie du deuxième volume, découvrez Ma vie en prison, le très beau récit auto-biographique de Kim Hong-Mo.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité