More
    More

      L’appel de Cthullu: l’univers de Lovecraft en manga

      L’appel de Cthullu, Dans l’abime du temps ou encore Les montagnes hallucinées sont aujourd’hui des ouvrages de références lorsque l’on parle de surnaturel et d’histoire d’horreur. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les édition Ki-oon décident d’en faire une adaptation manga. Que valent ces récits ? Faut-il s’y attarder ? Justfocus vous donne sa réponse !

      Lovecraft, un nom plein de mystère

      Un être à part

      Howard Phillips Lovecraft vient au monde en 1890 dans la petite ville de providence, non loin de Boston. Très tôt, il se révèle être un enfant différent des autres, et à trois ans, il récite déjà des vers de poésie !

      Grandissant avec un père absent, le jeune garçon se réfugie dans la littérature. Ainsi, il dévore Les contes des milles et nuits, mais aussi l’Illiade et l’Odyssée avant même ses sept ans ! Avec ses ouvrages, il découvre les mythes et légendes de l’antiquité qui l’aideront à fonder plus tard, son propre univers littéraire.

      Solitaire à la santé fragile, Lovecraft déserte rapidement l’école pour se plonger dans des ouvrages scientifiques qui lui font découvrir son grand-père. Il se passionne alors pour la chimie et l’astronomie, deux éléments que nous retrouvons aujourd’hui dans son univers horrifique.

      L’écriture comme folie de l’âme

      Durant toute sa vie, Lovecraft côtoiera la folie. Son grand-père, atteint de démence, sera interné avant de mourir en 1904. Ce sera également le cas de sa mère en 1921.

      Après la mort de son grand-père, il fait une violente dépression et vit reclus chez lui. Néanmoins, il finit par attirer l’attention de l’United Amateur Press Association, et en 1914, il publie son premier magazine.

      Ecrivant divers nouvelles en parallèle, il contacte le pulp magazine Weird Tales qui publiera, dès 1917, plusieurs de ses œuvres. C’est ce travail sur les pulps qui lui redonnera goût à la vie.

      L’avènement d’un mythe

      Le mythe de Cthullu et plus largement le mythe des grands anciens, voit le jour dès 1917 avec Dagon. Toutefois, cette univers, sombre et torturé, qui fait aujourd’hui la célébrité de Lovecraft ne commence à se former qu’en 1926 avec la publication de l’Appel de Cthullu.

      A partir des documents retrouvés dans les biens hérités de son grand-oncle, mort dans de mystérieuses circonstances, Francis W. Thurston cherche à comprendre les raison du décès de son aïeul. Confronté à l’existence d’un étrange mythe parlant d’une créature qui vivrait quelque part au fond du pacifique, le jeune chercheur n’a aucune idée de ce qu’il vient de découvrir…

      Entre récit policier et fantastique, l‘Appel de Cthullu est devenu une véritable référence littéraire. Au fil des années, Lovecraft n’a cessé d’inspirer des auteurs de bande dessinée, des réalisateur de cinéma et même des créateurs de jeux vidéo. Voici une petite liste pour vous donner une idée: The thing de John Carpenter, Underwater de William Eubank, la saga de jeu Dead space, les jeux Alone in the dark, etc…

      En vérité, son influence est aujourd’hui tellement importante qu’il est possible d’avoir lu ou vu du Lovecraft sans même le savoir !

      Kioon, une collection de chefs-d’œuvre

      Du cuir de toute les couleurs

      L’influence de Lovecraft est telle que nous pourrions vous en parler pendant des heures, mais nous sommes ici pour parler de manga ! En effet, depuis 2018, l’œuvre du romancier a connu sa propre version manga via les édition KI-OON.

      L’éditeur français est aujourd’hui connu pour avoir publié des manga comme My Hero Academia de Kõhei Horikoshi. Surfant sur la vague d’engouement connue par l’œuvre de Lovecraft ces dernières années, notamment par le biais de séries et de jeux vidéo, ki-oon a décidé de publier une collection qui lui est dédiée. Ainsi, dès 2018, les lecteurs ont pu découvrir Les montagnes hallucinées, premier ouvrage de cette collection « Les chefs-d’œuvre de Lovecraft ».

      Joliment mise en page, chaque numéro de la collection présente une belle reliure en cuir, rendant ainsi hommage à l’esthétisme du romancier américain.

      A noter que prochainement, c’est le romancier H. G Wells qui aura droit à son heure de gloire et à sa propre collection reliée, le premier numéro, La guerre des mondes-partie 1, sortira le 4 février.

      Dessiner l’horreur

      Pour rendre au mieux l’atmosphère horrifique de l’univers de Lovecraft, c’est le dessinateur Gou Tanabe qui s’est chargé d’illustrer cette collection. Débutant chez l’éditeur japonais Enterbrain en 2007, il se fait rapidement connaitre pour son amour des mythes Lovecraftien avec The Outsiders. 

      Par le biais de traits fins et d’un ancrage soutenu, le dessinateur parvient à retranscrire merveilleusement bien l’horreur et la folie régnant dans le monde torturé de Lovecraft. Ainsi, les Shoggoth et autres créatures ancestrales n’ont jamais été aussi monstrueuses!

      De plus, le choix du noir et blanc, bien que classique dans les manga, prend ici une toute autre signification. Il renforce l’horreur des différents récits, donne un coté  nostalgique aux différentes scènes et souligne l’ambiance. Ainsi, on reconnait facilement les moment de suspens et les instants de contemplation.

      Univers aux reflets métaphysiques, le monde de Lovecraft fascine autant qu’il effraie. Ces créature ineffables ne peuvent sortir que d’un esprit dément. Pourtant, nous plongeons dans ces récits monstrueux à corps perdus. Chez Justfocus, nous vous conseillons grandement d’en faire autant. Enfin, si vous n’avez pas peur d’y perdre la raison…

      2+
      Goblinleader96
      Collectionneur de comics depuis l'enfance, je suis également l'auteur d'un mémoire sur la représentation historiques dans les comic books américain. L'univers geek c'est mon rayon, les super-héros c'est mon truc, mais pas que !

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.