Darwin’s Incident critique du tome 1 : le meilleur des deux mondes

0
573

Nouveauté intrigante de la rentrée éditoriale, Darwin’s Incident propose un récit au croisement des genres. Anticipation fable philosophique, thriller, ce manga des éditions Kana emmène le lecteur dans une exploration de l’âme humaine au travers d’un héros hors du commun partagé entre sa moitié animale et sa moitié humaine. Une lecture vivifiante.

Où est Charlie ?

Lorsque l’A.L.A, un groupuscule de défense des animaux, attaque un laboratoire pour en libérer les cobayes, il tombe sur un imprévu : une femelle chimpanzé enceinte. L’animale semble proche du terme et les militants décident de la confier à une clinique vétérinaire. Là les médecins font une découverte stupéfiante. La femelle donne en effet naissance à un bébé hybride homme-chimpanzé, un humanzee parfaitement viable doué de parole et de conscience. Prénommé Charlie, il est confié à un couple humain.

15 ans plus tard, Charlie a grandi comme un enfant normal ou presque. Il intègre le lycée et découvre la difficulté de vivre auprès de ses presque congénères. Car si son existence n’est plus secrète, il reste un mystère, un séisme qui secoue la société des Hommes. Tandis qu’il essaie de vivre une vie normale en se liant d’amitié avec Lucy, autour de lui les extrémistes de tout bord s’agitent : végans radicaux, adversaires de la science et défenseur acharnés de la supériorité de l’Homme. Tous s’acharnent à empêcher Charlie de vivre une vie normale.

Darwin s incident Darwin’s Incident critique du tome 1 : le meilleur des deux mondes

Darwin’s Incident. La planète des hommes
Le point de vue adopté par l’auteur de ce manga nous propose de découvrir le monde des hommes au travers des yeux et de la pensée de notre humanzee. S’inspirant en partie du film Les Evadés de la planète des Singes, les rôles sont inversés. L’animal devient observateur de l’humanité à travers la jungle lycéenne. Dans ce microcosme, Charlie analyse les rapports sociaux et la difficulté des Hommes à se positionner face à celui qui représente peut être leur futur et qui, en tout cas contredit, l’exception humaine.

Cette immersion devient dans cette œuvre très symbolique s’appuyant sur de nombreuses planches inversant les positions. Comme le montre le titre, Charlie est une contradiction du principe de Darwin, une transgression de l’histoire de l’évolution. La scène de l’arbre vient illustrer cette idée. L’homme remonte dans l’arbre et chute avant d’être sauvé par l’humanzee. On apprécie d’ailleurs la symbolique du nom de la jeune humaine, Lucy, secourue par Charlie. Comme si le passé et l’avenir de l’humanité se télescopaient.

darwins incident extrait planche Darwin’s Incident critique du tome 1 : le meilleur des deux mondes

L’Armée des 12 singes

Ce manga propose également un point de vue clair sur les dangers de l’engagement. Pétrie de bonnes intentions, l’A.L.A est en fait gangrenée par le radicalisme au point de se transformer en groupe terroriste. De la protection des animaux à la détestation de l’Homme, la frontière est mince et facilement franchie. Et face à Charlie, ces défenseurs des animaux perdent leur repère. Doivent-ils accepter ce chimpanzé qui ne correspond pas à l’image qu’ils se font de cette espèce ?

Par cette plongée dans le militantisme, Darwin’s Incident se fait reflet du monde contemporain. Le manga n’hésite pas en effet à se référer à des œuvres pionnières du genre : L’Armée des douze Singes, La Planète des Singes, Y the last Man. Il en reprend une idée forte : l’enfer est pavé de bonnes intentions. L’irruption de Charlie agit comme le révélateur des ambiguïtés de l’engagement. Agit-on pour l’Autre ou pour soigner ses propres névroses ? Que se passe-t-il quand la bulle fictionnelle éclate ?

Darwin s incident 1 Darwin’s Incident critique du tome 1 : le meilleur des deux mondes

Darwin’s Incident : Qui est Charlie ?

Le manga se présente aussi comme une très intéressante enquête policière mâtinée d’intrigue politique. Charlie en effet baigne dans un halo mystérieux. Son géniteur reste pour le moment introuvable, sa conception n’est pas encore claire. L’humanzee lui-même inquiète les forces de police. Est-il un simple singe pacifique ou est-il une créature capable d’assembler la force animale et la colère humaine ? L’œuvre ne cesse de nous troubler en imposant à Charlie des situations de stress constant au risque que se réveille son vrai visage.

Dans sa mise en scène, le manga s’inspire avec brio de ce qui fait de mieux dans ce type fiction construite autour d’un être nouveau (supérieur ?) conçu en laboratoire. On notera par exemple une scène clairement inspirée de Stranger Things qui jette le lecteur en plein doute. A-t-il assisté aux conséquences d’une colère de Charlie ou est-ce une manipulation ? L’auteur distille avec malice les éléments construisant un doute permanent et renforcé par la douceur du visage de notre « héros ».

darwin

Darwin’s Incident est une proposition très intrigante servie par un scénario astucieux et une mise en scène efficace. Nul doute que nous allons attendre la suite pour comprendre qui est cet étonnant chaînon manquant. Retrouvez ici la critique du dernier tome de Shy, autre publication des éditions Kana.