More

    [Critique] Purgatory Girl : Un Seinen horrifique des plus dérangeants !

    Après la publication de Seinen plutôt légers et délicats, nous nous intéressons cette fois-ci à une œuvre bien plus sombre, Purgatory girl. Un seinen horrifique, publié chez les éditions Omaké Books, qui promet de nous tenir en haleine !

     

    Attention, risque de SPOIL.

     

    Purgatory Girl

    Purgatory Girl est un seinen de Muroi Masane terminé en quatre tomes. Dans l’hexagone, le premier tome est disponible depuis le 25 mars 2021. Le T02 quant à lui sera publié le 12 mai prochain.

    Shion est le souffre douleur de sa classe, jusqu’au jour où elle devient amie avec Kirié, une mystérieuse jeune fille nouvellement arrivée dans son lycée. Dès lors, d’étranges phénomènes se produisent dans l’entourage de Shion. Rapidement, elle découvre que Kirié vient d’un collège où l’un des meurtres les plus sordides de l’histoire du Japon a été commis…

     

    Série contenant de la violence et du sang, âmes sensibles, s’abstenir !

     

    Une ambiance malsaine !

    Purgatory Girl (tome 1) – © Masane Muroi 2017 / Takeshobo Co., Ltd.

    Dès les premières pages, l’auteur nous plonge grâce à son coup de crayon dans une ambiance sombre et dérangeante. En effet, dès les premières cases, nous découvrons un meurtre des plus sanglants. Cela nous permet de découvrir dès le départ l’atmosphère de la série. Cependant, Muroi Masane n’insiste pas sur ces scènes là et cela n’en devient donc pas morbide pour autant. À l’inverse, la mangaka sait également faire ressortir le côté innocent de certains personnages, notamment celui de Shion, le personnage principal.

    De plus, l’auteur a su faire ressortir diverses expressions sur le visage des personnages. Que ce soit de la peur, de la tristesse ou la joie, toutes ces expressions sont facilement reconnaissables. Cela permet d’apprécier d’autant plus les réactions des personnages suivant les situations dans lesquels ils se trouvent.

    Purgatory Girl (tome 1) – © Masane Muroi 2017 / Takeshobo Co., Ltd.

    Un autre point fort de ce premier tome concerne cette fois-ci la dimension psychologique des personnages. En effet, Kirié semble avoir deux visages bien différents l’un de l’autre. D’un côté, nous rencontrons une lycéenne qui se lie d’amitié dès sa première rencontre avec Shion, qui peut verser quelques larmes lorsque son amie décédée est citée. Mais d’un autre côté, son attitude et le regard qu’elle peut parfois avoir peuvent nous laisser penser que Kirié n’est peut être pas celle dont Shion a réellement besoin. De plus, Shion est également un personnage intéressant. Maltraitée depuis des années par ses camarades de classe, on peut s’apercevoir très rapidement que ces brimades répétées lui ont laissé des séquelles. Nous pouvons donc nous interroger sur les conséquences que cette nouvelle amitié pourrait avoir sur Shion.

     

    Un suspens bien présent !

    Purgatory Girl (tome 1) – © Masane Muroi 2017 / Takeshobo Co., Ltd.

    De plus, le scénario est bien rythmé et ne laisse pas de place à l’ennui ou à de l’attente. Chaque page est importante et permet d’adhérer un peu plus à l’histoire. L’auteur alterne entre le quotidien de nos lycéennes et l’enquête de police sur le meurtre réalisé dans l’ancien collège de Kirié. Cette alternance permet de voir l’histoire sous différents points de vue et d’en apprécier les nuances.

    De plus, de nombreuses questions nous sont également venues en tête au fur et à mesure de la découverte de ce premier tome. Kirié est-elle à l’origine de ce meurtre sanglant ? Est-elle à l’origine des accidents qui arrivent aux persécuteurs de Shion ? Pourquoi s’attache t’elle à Shion ? Autant de questions dont nous n’avons bien évidemment pas les réponses à la fin de ce premier tome.  Nous devons vous avouer qu’il nous est arrivé de ressentir une certaine angoisse à certains moments de l’histoire, preuve que l’auteur a su nous faire adhérer à son œuvre à 100%.

    De plus, la série ne compte que quatre tomes, un point non négligeable quand on sait que certaines séries de ce genre ont tendance à tirer en longueur et par conséquent, à perdre en attractivité.

     

    Que ce soit par son coup de crayon ou par un scénario bien ficelé, Muroi Masane propose un premier tome de qualité qu’on ne saura trop vous conseiller !

    +2

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.