More
    More

      Critique Magatsu Wahrheit : Zuerst, un monde en proie aux ténèbres !

      La saison automnale 2020 est déjà bien commencée avec la diffusion de séries toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Nous nous étions déjà intéressés à un thriller disponible chez Wakanim, Ikebukuro West Gate Park. Cette fois-ci, nous vous proposons de découvrir Magatsu Wahrheit : Zuerst, un anime mêlant action, magie et fantaisie !

       

      Cet article est rédigé après le visionnage des trois premiers épisodes de la série et peut donc contenir des risques de SPOILS !

       

      Magatsu Wahrheit : Zuerst

      MAGATSU WAHRHEIT

      Adapté du jeu pour smartphone, Magatsu Wahrheit : Zuerst est un anime disponible sur la plateforme de streaming légal Wakanim. Du côté de l’animation, nous retrouvons le studio Yokohama Animation Lab (Yakusoku no Nanaya Matsuri). Le nombre d’épisode est encore inconnu. Cette adaptation devrait être un prequel du jeu.

      Jadis, de nombreux habitants de l’Empire Wahrheit furent décimés et l’on prédit que la « lumière maléfique » qui avait libéré des monstres féroces dans le monde referait son apparition et éradiquerait le genre humain. L’histoire se focalise sur le destin de jeunes habitants de l’Empire : le petit et timide Inumael, qui travaille comme livreur et le naïf Leocadio, fraîchement arrivé dans l’Empire. Leur destin ainsi que le cours de l’histoire va se retrouver complètement bouleversé suite à une sombre histoire de contrebande.

       

       

       

      Un premier jour mouvementé !

      Magatsu Wahrheit

      Tout d’abord, abordons le scénario de cette nouvelle adaptation signé Hosoda Naoto (Mirai Nikki). Nous découvrons dès les premières minutes du premier épisode Leocadio, un jeune soldat qui commence tout juste sa carrière. En effet, ce dernier débute son tout premier jour avec l’uniforme de l’empire. Le second, Inumael, est un livreur qui n’a malheureusement pas eu de chance. En effet, suite aux chargements de colis non prévus, Inumael va se retrouver dans une sombre affaire de contrebande qui va chambouler tout son quotidien.

      Nous découvrons rapidement que le monde dans lequel évoluent nos deux protagonistes est loin d’être en paix. En effet, des monstres semblent faire leurs apparitions de manière aléatoires et sèment le trouble parmi les villageois. Les soldats de l’empire ont donc pour objectifs, entre autres, de tuer ces monstres tombant du ciel. Cependant, tout ne semble pas si facile puisque des complots politiques semblent faire partie de l’histoire. Actuellement, il est assez compliqué d’en dire plus à ce sujet puisque, bien que nous ayons eu un aperçu de sa majesté et du parlement, peu de détails ont été dévoilés à ce sujet. Les premières minutes de l’épisode posent un cadre qui est assez flou.

       

      Entre ombre et lumière !

      Magatsu Wahrheit

      Durant ces trois premiers épisodes, nous avons eu le plaisir de découvrir des scènes de combats, notamment à la fin du premier épisode. Des passages avec plus d’émotions sont également de la partie. Si vous n’êtes pas des adeptes de la violence ou du sang, nous vous conseillons de passer votre chemin puisque cela semble faire partie intégrante de la série. De plus, les épisodes sont bien rythmés. En effet, que ce soit lors des scènes de combats, des dialogues ou simplement lors des phases de transition, aucun passage n’a semblé « inutile ».

      L’un des points forts de cet anime est qu’il ne semble pas y avoir d’un côté les gentils et de l’autre les méchants. En effet, bien que les contrebandiers soient les ennemis de l’empire, ces derniers œuvrent pourtant pour la protection de la population. Nous ne connaissons pas encore leurs différents objectifs, mais nous devrions en apprendre plus dans les prochains épisodes.

       

      Une ambiance appréciable !

      Magatsu Wahrheit

      Concernant l’animation, les graphismes sont bons, les personnages sont bien représentés et facilement différenciables. De plus, que ce soit de la tristesse, de la colère ou alors de la peur, nous pouvons distinguer sans difficulté les différentes émotions qu’ils peuvent ressentir. Cependant, bien que l’ombre ait une place prédominante dans cette série, le contraste de couleur n’est pas toujours adapté et certains passages se déroulant la nuit sont parfois difficile à apprécier. Enfin, il arrive également que certains mouvements soient saccadés. Toutefois, cela ne dérange en rien le visionnage des épisodes.

      De plus, concernant la bande son, aucune des musiques n’a particulièrement attirée notre attention. Cependant, elles restent adaptées aux thèmes de la série.

      A l’inverse, l’opening est très appréciable. En effet, l’animation est très simple, épurée, mais associé au titre « If I Can Save You I’ll Be Anything You Want » de Maon Kurosaki, il prend une toute autre dimension. En effet, bien qu’il n’y ait pas de paroles, les sons nous transportent dans un monde à la fois paisible et empli de terreur. Cet opening, bien qu’il soit différent, nous a fait penser à celui d’une série également disponible chez Wakanim, Shingeki No Kyojin. Cela nous rappelle à quel point un opening peut nous faire vibrer.

       

      Cette adaptation est, pour l’instant, très agréable à découvrir. Les prochains épisodes devraient nous transporter au cœur de l’histoire. Comment nos deux protagonistes vont-ils évoluer ? Nous n’en savons encore rien, mais nous avons hâte de le découvrir ! En attendant la diffusion des prochains épisodes, nous vous invitons à découvrir l’anime Noblesse, une adaptation plus que prometteuse du manhwa de Jae-Ho Son et Gwang-Su Lee !

      2+

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.