More
    More

      Artelier Collection T01 : Une agréable découverte signée Yen HIOKA !

      Après l’excellent Terrarium disponible chez Glénat Manga depuis juin dernier, nous vous présentons cette fois-ci une série parue chez Ki-oon en 2010, Artelier Collection, un shonen signée Yen HIOKA !

       

       

      Artelier Collection T01

      Artelier collection

      Artelier Collection est un shonen terminé en 13 tomes.

      « Dans le monde d’Artelier, les artisans de génie, les Masterpiece, possèdent un pouvoir qu’on dit accordé par la main de dieu. Les objets et les vêtements qu’ils fabriquent recèlent une puissance magique capable de réaliser tous les souhaits. Makumo, jeune apprenti, découvre un jour qu’il a la capacité exceptionnelle de plier le tissu à sa volonté. Accompagné de Kiriku, un autre prodige aux talents exceptionnels, il se lance dans une quête destinée à explorer toutes les possibilités que leur offre ce mystérieux talent.

      Mais très vite, leur chemin va croiser celui des membres d’une mystérieuse organisation qui multiplie les assassinats aux quatre coins du monde. Ils ne vont pas tarder à découvrir que ces crimes ne sont que la première étape d’une macabre machination derrière laquelle se sachent, de redoutables Masterpiece ! »

       

      Un héros en devenir !

      artelier collection

      Artelier Collection nous emmène dans un univers mêlant à la fois action, magie et comédie. Une base plutôt accrocheuse pour ce genre de série. Cependant, l’inconvénient est que ces thèmes sont très exploités et que les nouveautés sont parfois peu originales.

      Le personnage principal, Makumo, est un orphelin dont le passé nous est encore inconnu. Et comme vous l’aurez deviné, ce dernier aura une destinée incroyable. Mis à l’écart, traité de menteur par les autres habitants, il devra affronter la vie seul et montrer au reste du monde de quoi il est capable. Là encore, rien de très original puisque ce genre de personnage principal est très classique. On les retrouve dans de nombreux shonen, comme dans Naruto par exemple. L’évolution du personnage laisse alors peu de suspens, bien qu’un retournement de situation soit toujours possible. Nous retrouvons également, là aussi, du comique de situation, bien dosé.

      Mis à part le côté classique, ce personnage principal reste très attachant et nous donne envie de suivre ses aventures avec attention.

       

      Un scénario classique

      artelier collection

      Du côté du scénario, bien que ce dernier ne soit pas une nouveauté, la magie est amenée de manière différente et donne tout de même un attrait à la série. En effet, nous suivons un tailleur. Il devra donc imprégner ses créations de magie pour leur donner des capacités. Cela nous fait penser aux RPG, dans lequel votre personnage doit s’équiper d’une armure ayant les meilleures capacités possibles. Nous devons avouer que ce dernier point nous a particulièrement plus. Bien que notre héros ait du mal à se servir de sa magie, que cette dernière soit liée à des vêtements change du héros ayant besoin seulement de son corps pour se battre. Cette distinction donne beaucoup de potentiel à cette œuvre.

      Vous avez peut-être remarqué dans le synopsis l’évocation d’une organisation secrète. Dans ce premier tome, elle n’est pas du tout évoquée. Nous espérons donc en apprendre plus sur cette dernière dans le deuxième volume. De plus, sans tenir compte du synopsis, en se basant uniquement sur ce premier tome, il nous est difficile de voir où l’auteur souhaite aller. Le fils conducteur est assez flou. Cependant, nous ne pouvons pas juger d’une série uniquement sur un premier volume.

      En effet, l’histoire est assez longue à se mettre en place. Bien qu’il y ait des scènes d’actions, ce premier tome est relativement lent. De plus, la fin de ce volume est une histoire bonus sans lien avec le scénario originel. Cela peut créer une confusion puisque ce chapitre bonus est assez conséquent.

      Du côté des graphismes, HIOKA Yen nous offre un coup de crayon très appréciable. Que ce soit pour les actions, les situations comiques ou les moments plus sérieux, nous n’avons rien à redire sur la qualité des dessins.

       

      Ce premier tome d’artelier collection nous offre donc une histoire classique, mais qui reste globalement très agréable à découvrir. Nous espérons que le deuxième volume nous plongera plus rapidement dans l’intrigue.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité