More
    More

      [Critique] Remember : Un fils prêt à tout pour rétablir l’honneur de son père !

      Cette semaine, nous vous proposons de nouveau un avis sur un K-Drama et comme chaque mois depuis quelques temps maintenant, c’est avec notre partenaire Dramapassion. Nous vous faisons donc découvrir : Remember une histoire dramatique qui nous avait donné envie de le visionner lors de sa sortie !

       

      Remember

       

      Titre original : 리멤버 – 아들의 전쟁 – Rimembeo – Adeuleui Jeonjaeng

      Titre alternatif : Remember – Remember – War of the Son

      Genre : Drame – Action – Thriller

      Pays : Corée du Sud

      Épisodes : 20

      Chaîne : SBS

      Plateforme de diffusion : Dramapassion

      Période de diffusion : du 9 décembre 2015 au 18 février 2016

      Réalisateur : Lee Chang-Min (Man to Man)

      Scénariste : Yoon Hyun-Ho (Confidential Assignment)

       

      Synopsis

      Seo Jin-Woo est un lycéen atteint d’hyperthymésie. Doté d’une mémoire exceptionnelle, il peut ainsi se souvenir des moindres détails de sa vie. A l’inverse, son père, Seo Jae-Hyuk, commence à montrer des signes d’Alzheimer. Du jour au lendemain, Jae-Hyuk se voit accusé d’un crime atroce qu’il n’a pas commis. Ayant découvert le corps, il devient le coupable idéal de procureurs véreux craignant pour leurs postes. Jin-Woo décide alors de protéger son père.

      4 ans plus tard, c’est Jin-Woo, devenu avocat, qui défendra son père lors de la réouverture du dossier en appel. Dans sa quête de justice, il sera aidé par Lee In-Ah, étudiante en droit rencontré par le passé, devenue procureur et Park Dong-Ho un avocat réputé. Le chemin vers la vérité s’annonce difficile, d’autant plus qu’il trouve sur son passage Gyoo-Man, un riche puissant et diabolique, soutenu par une justice corrompue, et qui n’hésite pas à utiliser la maladie du père de Jin-Woo contre lui. Ce dernier commence lui-même à douter de son innocence.

      Jin-Woo arrivera-t-il à prouver l’innocence de son père avant son exécution ?

      Source : dramapassion

       

      Casting principal

       

      Yoo Seung-Ho


      Seo Jin-Woo

      (I Miss You)

      Park Min-Young


      Lee In-Ah

      (A New Leaf)

      Namgung Min


      Nam Gyoo-Man

      (The Girl Who Sees Smells)

      Park Sung-Woong


      Park Dong-Ho

      (Hidden Identity)

      Jeon Kwang-Leol


      Seo Jae-Hyuk

      (I Miss You)

      Jung Hye-Seong


      Nam Yeo-Kyung

      (Blood)

      Lee Si-Un


      Ahn Soo-Bum

      (My Sassy Girl)

      Han Jin-Hee


      Nam Il-Ho

      (Birth of a Beauty)

      Eom Hyo-Seop


      Hong Moo-Suk

      (Doctors)

      Lee Won-Jong


      Suk Joo-Il

      (Hidden Identity)

       

       

      Pour l’amour d’un père

      (risque de spoil)

       

      L’histoire se concentre sur le personnage Seo Jin-Woo, un jeune homme qui vit seul avec son père Seo Jae-Hyuk suite aux décès de son frère aîné et de sa mère. Les deux hommes sont très complices et sont satisfaits de ce qu’ils ont, tout en appréciant leurs vies assez pauvres tout de même. Pourtant, ce havre de paix n’est qu’une illusion puisque le destin de cette famille n’a pas fini d’être mis à l’épreuve à cause du groupe Ilho. Seo Jae-Hyuk qui rentrait chez lui après le travail va faire la macabre découverte du cadavre de Oh Jung, la fille des voisins. Il se retrouve alors, accusé à tort pour un meurtre qu’il n’a pas commis et dont il n’a aucun souvenir…

      Seo Jin-Woo croit en l’innocence de son père mais ne peut agir en dehors du fait de demander de l’aide à l’avocat Park Dong-Ho qu’il croise souvent au funérarium. Bien que celui-ci accepte de l’aider, toutes les preuves accusent son père et en plus de cela, Seo Jae-Hyuk souffre de la maladie d’Alzheimer ! De plus, les témoins clé retournent leurs vestes les uns après les autres rendant le verdict accablant. De plus, Park Dong-Ho arrête entre temps d’être leur avocat. Alors qu’ils avaient découvert une preuve importante innocentant Seo Jae-Hyuk et mettant à jour le véritable meurtrier : Nam Gyoo-Man le fils héritier du groupe Ilho. Commence alors le combat vengeur d’un fils voulant rétablir la justice et l’innocence de son père bien aimé !

       

      Machination

       

      Si l’histoire a de quoi vous charmer et nous tenir en haleine, il faut surtout se tourner du côté du casting qui nous en met plein la vue. En effet, Yoo Seung-Ho (Seo Jin-Woo) à un charisme et un jeu d’acteur impressionnant nous faisant vivre à travers lui, son destin semé d’embûches. Un héros qui a aussi des faiblesses mais se relève toujours tout en étant positif et ce même après la découverte du sort qui l’attend… Park Min-Young (Lee In-Ah) quant à elle est d’un véritable soutien pour le groupe d’avocats (Kim Hyeong-Beom et Lee Jung-Eun) constitué par Jin-Woo afin de contrer Namgung Min (Gyoo-Man). D’ailleurs, nous avons beaucoup aimé ses décisions mûrement réfléchies pour venir en aide à Jin-Woo.

      Mais revenons à Namgung Min. Cet homme a bien failli à de très nombreuses reprises voler la vedette à notre héros tant son rôle était l’exact opposé de celui-ci. Un grand méchant pour qui le pouvoir lui est bien monté à la tête, en témoignent ses magnifiques crises de colère à la fois hilarantes pour nous spectateur mais flippantes pour son secrétaire Lee Si-Un (Ahn Soo-Bum). Park Sung-Woong (Park Dong-Ho) lui aussi a tiré son épingle du jeu avec un avocat mature, tirant profit de ses erreurs tout comme le procureur Tak jouant l’espion. Nous avons aussi apprécié Lee Won-Jong (Suk Joo-Il) le mafieux pas si pourri que cela, ou encore Kim Young-Woong (l’inspecteur Kwak) dont le changement nous a fait un sacré électrochoc ! Evidemment, nous ne pouvons pas nous étaler sur chacun mais nous n’avons vu que très peu de fausses notes.

       

      Une loi à double vitesse

       

      Remember est un drama coréen certes un poil classique pour ceux qui sont habitués à ce genre d’intrigue mais qui est très prenant quand on décide de s’y mettre. Les thèmes abordés sont nombreux puisque l’innocence du père n’est que prétexte à soulever de nombreuses autres injustices comme la toute puissance de l’argent dans un monde capitaliste. Cependant, bien que la romance soit reléguée au minimum syndical, elle est suffisante à notre goût.

      Au niveau de la réalisation, nous n’avons rien trouvé à redire bien que le format de vingt épisodes souffre de certaines longueurs qui alourdissent le drama par moment. L’ambiance du drama est vraiment sombre, voir tragique du fait de la maladie abordée mais aussi des complots et moyens souvent illégaux utilisés par les deux camps qui s’opposent. Une ambiance qui n’aurait pas pu s’exprimer pleinement sans ses ost de qualités citons notamment : frozen epica, Lost memory ou lamentation qui dès les premières secondes nous transportent dans la série ! Le drama s’adresse clairement à un certain public, aimant les rebondissements et les dénouements ; jouant sur les nerfs, avec cette pression latente s’étalant sur la durée.

       

       

      Quand les lois ne sont pas respectées au profit d’argent sale, une vengeance pour la justice est nécessaire afin de rétablir la vérité ! Découvrez le K-Drama Remember sur le site Dramapassion en intégralité.

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité