More
    More

      [Critique] New game, un anime sur la conception des jeux vidéos ?

      Aujourd’hui, on passe en revue un anime diffusé cet été avec New Game ! Diffusé en France sur Crunchyroll, cette licence nous proposait de plonger dans l’envers du décors de l’industrie vidéoludique !

       

       

      New Game

       

      Studio : Doga Kobo

      Réalisateur: Yoshiyuki Fujiwara

      Scénariste : Fumihiko Shimo

      Character design : Ai Kikuchi

      Nombre d’épisode : 12

      Simulcast : Crunchyroll 

       

      Synopsis

      Après avoir terminé ses études secondaires, Aoba Suzukaze ne souhaite qu’une chose : réaliser son rêve et travailler dans l’industrie du divertissement. Quoi de plus réjouissant que de rejoindre l’éditeur de jeux vidéo à l’origine de son jeu préféré ? Commencent alors les péripéties d’Aoba au boulot. Fous rires et travail acharné sont au programme !

      Une immersion dans les jeux vidéo

      Réalisé par le studio Doga Kobo, je me suis de suite intéressé à cette sortie, me disant que New Game serait peut être une référence sur les dessous du monde vidéo-ludique, comme le sont Bakuman au niveau du manga ou Shirobako dans les anime.

      Alors qu’elle vient de finir ses études au lycée, Aoba décroche son premier emploi. Nouvelle recrue de la société Eagle Jump, elle évolue sous la tutelle de son idole Ko Yagami, celle à l’origine du chara-design du jeu vidéo qui a bercé son enfance Fairies Story ! C’est ici que la vie d’Aoba prend un nouveau tournant : entre la découverte du travail en entreprise, et les spécificités du monde vidéo-ludique, elle devra s’adapter rapidement, afin de prendre ses marques et ne pas ralentir son équipe en cours de réalisation du futur hit de la boite (ou pas). Elle fera bien sûr connaissance avec ses camarades de travail, toutes aussi différentes les unes des autres au niveau du caractère. Eh oui, vous ne rêvez pas, les employés de Eagle Jump, sont toutes des femmes (en tout cas, celles représentées dans la série). 

      new-game-1

      Si le contenu dédié à l’univers vidéo ludique est important au début, celui-ci s’effiloche de plus en plus au fil des épisodes, si bien que le style de cette oeuvre se catégorise comme une  typique tranche de vie. En dehors de cela, une chose me chiffonne, le fait que le studio Eagle Jump ne soit composé que de femmes. Pour ma part, cet état de fait, auquel s’ajoute le coté tranche de vie grandement moé, montre clairement que la seule cible de cette oeuvre est le public masculin. Chaque homme devant son écran pourra choisir « sa waifu » selon ses goûts, vu qu’on a dans cette série un assortiment assez complet de celles que l’on peut trouver habituellement : la timide, l’introvertie, l’otaku  extravertie des figurines, ou encore l’accro des armes à feu etc… Bref, ce petit détail consternant provoque chez moi un frein, surtout quand on voit que notre société prône de plus en plus la mixité et l’égalité homme/femme. Les anecdotes qui auraient pu être ponctuelles prennent le pas sur le scénario : entre les disputes entre amies, la nuit passée au bain public, ou la séance de détente au stand de tir et j’en passe, c’est le vrai point intéressant, c’est à dire l’évolution d’un projet en entreprise et les différentes étapes d’élaboration d’un jeu vidéo qui en fait les frais.

      new-game-3

      En bref, si vous attendiez à un anime de la trempe de Bakuman ou Shirobako, New Game ne sera pas assez étoffé pour vous. Tel un sprinter dans une course de fond, il réalise un bon départ, mais perd rapidement, ce qui aurait pu le sortir du lot de la masse d’anime saisonniers. Néanmoins, il reste un anime tranche de vie en entreprise agréable à regarder, particulièrement pour la gente masculine.

      newgame-2

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.