More
    More

      [Critique] Master & Slave : un one-shot peu convainquant !

      Aujourd’hui, on reprend les critiques de manga et on commence par un shojo un peu plus mature que d’habitude. Il s’agit d’un one-shot écrit par la mangaka Hibiki Ai qui nous reviens avec Master & Slave. Qui est vraiment le maître et qui est l’esclave ? Attention, le manga s’adresse à un public averti.

       

      Master & Slave

       

      Titre original :  Sマスター☆Holic – S Master Holic

      Titre alternatif : Master & Slave

      Mangaka : Hibiki Ai

      Genre : romance – école – Erotique

      Type : Shojo (+18 ans)

      Éditeur français : Soleil Manga

      Éditeur japonais : Shogakukan

      Date de parution : 11 octobre 2017

      Nombre de volumes parus : 1 (France & Japon)

      Statut : terminé

      Prix : 6.99€

       

      Synopsis

       

      Il ne faut jamais insulter l’avenir car parfois la roue tourne à 180° et les esclaves peuvent devenir les maîtres ! Le jeu de pouvoir peut alors entraîner une jeune fille et un jeune homme dans une relation passionnée.

       

      Kana est la star de son lycée. Riche héritière d’une famille de bijoutier, son arrogance et sa fierté la rendent détestable auprès de ses camarades. Sa vie bascule lorsqu’elle apprend la ruine soudaine de ses parents, l’obligeant à renoncer à tout son confort et surtout à son domestique, Ko. Elle ignore alors que le pire est à venir en découvrant que ce dernier a hérité d’une très grande fortune. Devenu l’icône du lycée, Ko compte bien affirmer son pouvoir sur son ancienne maîtresse…

       

      Source : Soleil Manga

       

      Maître & esclave

       

      ©2013 Hibiki Ai / Shogakukan

       

      Nous suivons ici deux personnages qui ont une relation assez particulière et que tout oppose. Tout d’abord, notre héroïne Kana Mazuzawa est considérée comme une petite princesse arrogante avec son air supérieur. Elle est l’aînée de la famille et future héritière d’une grande bijouterie de renom. En face, nous avons un jeune homme qui travaille sous ses ordres en tant que serviteur-esclave des caprices de celle-ci. Mais là où cela devient intéressant dans cette relation pour le moins banale de dominant-dominé, c’est quand les rôles se retrouvent inversés.

      Un beau jour, Kô l’ami d’enfance de Kana découvre alors, qu’il est le fils caché du grand groupe Niimi. Cela auprès pu être une bonne avancée dans la relation de nos deux amoureux coincés. Pourtant, la jeune fille voit tout son monde s’écrouler devant ses yeux, car son père à malheureusement fait faillite entre temps… Nos deux protagonistes se retrouvent alors à prendre la place de l’autre pour le plus grand plaisir de Kô qui va pouvoir se venger des traitements subis. Au grand dam de Kana qui se demande bien ce qui va lui arriver à présent à son grand désespoir !

       

      Une romance qui peine à s’exprimer

       

      ©2013 Hibiki Ai / Shogakukan

       

      Hibiki Ai, l’auteur de ce manga est bien connue des adeptes de shojo (Teach Me Love c’est elle) puisqu’elle exerce ce métier depuis 2007. Son registre étant surtout dans le shojo, parfois, elle s’aventure également dans des histoires plus matures comme celle-ci. Son trait de crayon est maîtrisé, détaillé bien qu’assez classique dans ses personnages. Le thème de l’école est aussi bien présent mais amène tout de même à certaines questions plus sérieuses.

      Le côté moralisateur est présent mais reste maladroit et trop faiblement exploité. L’érotisme est là mais juste ce qu’il faut. Quant au scénario, il est sans aucune surprise, manquant d’accroche et nous sommes loin d’être surpris par l’issue de l’histoire tellement prévisible. Le format d’un volume nous permet de passer un bon moment sans trop en attendre, mais on apprécie le mélange tantôt SM de Kô et l’innocence candide de Kana. Globalement, ce one-shot reste classique et loin d’être original. Pourtant, les dessins sont agréables et sans prise de tête !

       

      Master & Slave est un one-shot où le titre prend tout son sens avec la relation maître-serviteur. Si vous aimez le milieu scolaire et les romances ressemblant au jeu du chat et de la souris, vous êtes au bon endroit !

       

      Avant de franchir le pas, un petit extrait s’impose.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.