More
    More

      [critique] It’s Okay, That’s Love disponible sur TF1 Xtra !

      En novembre dernier, c’est du drama I hear Your Voice  dont on vous avait parlé. On vous propose à présent notre avis sur le deuxième drama disponible sur la plateforme TF1 Xtra. Un drama mêlant romance, relations humaines et maladie. Le tout mené par un couple principal des plus attachants !

      It’s Okay, That’s Love

      its_okay_thats_love-p3Titre original : Gwaenchana, Sarangiya – 괜찮아, 사랑이야

      Pays : Corée du Sud

      Épisodes : 16

      Période de diffusion : du 23 juillet au 11 septembre 2014

      Réalisateur : Kim Kyu-Tae

      Scénariste : No Hee-Kyung

      Genre : romance – médical – comédie

      Les personnages principaux de It’s Okay, That’s Love

      its_okay_thats_love-zo_in-sungJo In Seong (That Winter, The Wind Blows)

      Jang Jae Yeol est un écrivain à succès. Pourtant, il a eu une enfance difficile avec un beau-père qui le battait lui et sa mère, son frère a purgé une peine de prison de 14 ans. Il souffre de troubles du sommeil qui le poussent à dormir dans sa baignoire. Il rencontre Ji Hae Su lors d’une émission et le courant semble bien passer entre eux deux.


      its_okay_thats_love-kong_hyo-jinKong Hyo Jin (The Producers)

      Ji Hae Su est psychiatre en première année dans un hôpital universitaire. Elle vit en colocation avec deux hommes, Jo Dong Min son superviseur et mentor et Park Su Gwang atteint du syndrome de la Tourette (trouble neurologique caractérisé par des tics moteurs et vocaux). Elle a une phobie des hommes car elle a vu sa mère tromper son père. Mais Jang Jae Yeol pourrait bien la faire changer.

      Synopsis

      Jang Jae Yeol est un auteur et DJ radio souffrant de troubles obsessionnels compulsifs. À l’occasion d’un débat télévisé, il fera la rencontre de Ji Hae Su, psychiatre en première année d’internat à l’hôpital universitaire, celle-ci ayant choisi la psychiatrie car ne souhaitant pas avoir à effectuer d’interventions chirurgicales. Après sa rencontre avec Jae Yeol, la vie de Hae Su connaîtra alors de grands changements et à la suite de diverses circonstances, tous deux se retrouvent à devoir partager le même toit…
      Source : Nautiljon

      Relations humaines

      it_s_okay_it_s_love_829287Quand on se lance dans ce drama, on est loin de se douter qu’une romance peut être aussi difficile et compliquée. Pourtant, Ji Hae Su et Jang Jae Yeol vont devoir mettre leur amour à rude épreuve. Et c’est justement ce que l’on apprécie dans ce drama qui sort quelque peu des clichés (l’homme riche tombant amoureux de la fille pauvre par exemple) récurrents des drama romantiques. Ici, on y suit les problèmes rencontrés par la jeune femme avec ses patients, et qui sont loin d’être faciles à traiter. La difficulté de l’écrivain à rédiger un bon livre en trouvant l’inspiration est aussi l’un des sujets. l’attractivité de l’histoire se base sur les relations de chaque protagoniste et de leur entourage, chacun s’encourageant et s’aidant mutuellement en cas de nécessité ou d’urgence. Le passé est cependant la source principale de pas mal de maux et l’une des causes principales des douleurs et troubles que rencontrent les différents personnages. On se surprend à avoir de l’empathie pour Jang Jae Beom le frère aîné violent de Jang Jae Yeol qui est acculé par une enfance qu’il est loin d’avoir choisi. Il n’a même pas eu le soutien de sa mère…Vous l’aurez compris, le côté médical est très présent mais n’est aucunement une gène puisqu’il est surtout question de psychologie. Ceux qui n’aiment pas voir du sang couler ou des opérations ne rechigneront pas à le voir.

      Amour et espoir

      it_s_okay_it_s_love_759698Comme dans toute histoire il nous faut aussi une petite dose d’amour et de guimauve. D’ailleurs la guérison des patients n’est pas seulement dû aux traitements qu’ils prennent. L’amour d’une famille, d’un amant ou l’amitié permet ce changement bénéfique. Et ce n’est pas Jang Jae Yeol ou Park Su Gwang qui s’en plaindront bien au contraire ! Grace à l’amour naît alors le sentiment d’espoir chez les patients y voyant enfin le bout du tunnel. D’ailleurs, le personnage de Han Kang Wu est dès plus intéressants. En effet, ce lycéen n’est pas ce qu’il semble être…on s’en rend compte bien avant Jae Yeol ou Hae Su, ce qui nous nous fait tout de même un sacré choc quand on découvre la vérité derrière ce personnage. Les parents de la jeune femme sont tout aussi à plaindre en particulier le père, tout comme la mère de notre écrivain qui a du mal à se souvenir de l’incendie de son ancienne maison. Quant à Jae Yeol, on aime son personnage légèrement schizophrène qui s’ignore. Une histoire qui plait de par ses valeurs, sa façon de voir les choses et son ost de qualité se mêlant facilement aux moments les plus importants de l’intrigue.

      Un univers médical plus vrai que nature pour une romance unique en son genre ! Le drama est disponible sur TF1 Xtra ou sur Dramapassion.

      https://youtu.be/Rlyhtg-9mx8

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.