Critique « Gambling School » (Netflix) : un drama japonais qui ouvre les hostilités !

0
1639

En ce beau mois de vacances pour les plus chanceux et où les températures sont agréables, nous vous proposons un nouveau J-Drama sorti cette année. On vous parle bien sûr de Gambling School (Kakegurui). L’intrigue est une adaptation issue du manga de Homura KAWAMOTO et Toru NAOMURA déjà adapté en anime. La seconde saison ne devrait d’ailleurs pas tarder à sortir. 

 

Quand l’univers du jeu et de l’argent mène la danse, le statut d’une personne peut vite basculer de puissant à esclave. On vous dit tout sur ce live !

 

Cet avis contient des éléments importants issus du J-Drama et de l’anime et peuvent donc contenir des spoilers. A lire à vos risques et périls.

 

Gambling School

 

gambling schoolTitre original :  賭ケグルイ – Kakegurui

Titre alternatif : Gambling School

Genre : Scolaire – Jeux – Psychologique

Pays : Japon

Épisodes : 10

Chaîne : TBS – MBS

Plateforme de diffusion : Netflix

Période de diffusion : du 15 janvier au 19 mars 2018

Réalisateur : Tsutomu HANABUSA (Miseinen Dakedo Kodomo Janai)

Scénaristes : Homura KAWAMOTO – Toru NAOMURA

Manga original : Homura KAWAMOTO – Toru NAOMURA

 

Synopsis :

Yumeko Jabami entre à l’académie Hyakkaou où le classement des étudiants se fait selon leurs gains aux jeux, leur célébrité ou encore leur fortune.

Source : Netflix

 

Casting principal

 

Minami HAMABE

gambling school

Yumeko Jabami

(Tonari no Kaibutsu-kun)

Mahiro TAKASUGI

gambling school

Ryota Suzui

(P to JK)

Aoi MORIKAWA 

gambling school Mary Saotome

(Love and Lies)

Ruka MATSUDA

Kakegurui Ruka Matsuda Critique « Gambling School » (Netflix) : un drama japonais qui ouvre les hostilités !

Sumeragi Itsuki

(JK is a Snow Woman)

Natsumi OKAMOTO

gambling school

Yuriko Nishinotoin

(Saki)

Yurika NAKAMURA

gambling school

Sayaka Igarashi

(Border: Shokuzai)

 

gambling school

 


 

Un système de castes déterminé par le jeu

gambling schoolGambling School exploite les relations humaines et ses travers en partant d’un jeu quelconque : déterminant la place des élèves en se basant sur une pyramide sociale. Le sujet est intéressant, grâce à sa psychologie des personnages et leur évolution plus ou moins importante au fur et à mesure que l’intrigue se développe. La série n’est cependant pas la première à exploiter ce filon puisque les drama tels que Liar Game ou encore Friends Games ont aussi utilisé ce genre de sujet. Le scénario nous a tout de même emballés et attirés notamment parce que ce type de drama reste tout de même rare, avouons-le.

Ce thème est d’ailleurs souvent associé à celui du survival game puisqu’ici, le perdant se retrouve contraint d’être le sous-fifre du vainqueur. Dans ce système plutôt bien fait, nous y découvrons un beau panel de personnes aux diverses personnalités. Yumeko est une élève fraîchement transférée dans ce lycée si spécial. Elle semble de prime abord quelqu’un de normal mais derrière son visage angélique se cache une accro aux challenges. Accompagné de Suzui qui nous sert de “présentateur”, nous plongeons dans un jeu destructeur qui pourra leur coûter la vie.

Joueuse compulsive

Le nombre de protagonistes présents est assez restreint afin que nous puissions apprendre à bien les connaître et à les apprécier. Certains se démarquent ainsi plus que d’autres bien que ce soit principalement l’héroïne Yumeko qui nous attire le plus dans sa façon de jouer et de retourner la situation en sa faveur. Le choix de l’actrice ne nous a pas déçus : on retrouve bien le personnage de la version originale, si ce n’est qu’elle est plus humaine et moins caricaturée. Autre bonne surprise, l’effet spécial ajouté lorsque cette dernière devient sérieuse.

gambling school

Nous sommes hélas dans l’incompréhension totale vis-à-vis de Suzui qui ne correspond que très peu à son personnage papier et n’apporte aucune fraîcheur au contexte lourd du drama. L’acteur était pourtant très bien dans P to JK… mais là, impossible de l’apprécier devant le degré de débilité dont il fait preuve dès que sa camarade commence une partie de jeu. Outre le fait qu’il joue le présentateur, c’est surtout ses cris et ses dialogues qui gâchent tout l’intérêt qu’on aurait pu trouver à son égard !

S’il y a bien un personnage qui au contraire nous a grandement surpris, c’est celui de Mary qui est de loin l’actrice qui a exploité le mieux les forces et les faiblesses de son homologue 2D. Mary évolue au fil des épisodes, suite aux nombreuses épreuves se dressant sur son chemin, une vraie consécration !

Nous citerons également Sayaka qui fait partie des membres du conseil des élèves et qui sert d’intermédiaire et de médiateur entre les deux camps. Le personnage de Nishinotoin nous a aussi paru bien interprété mais manquant un peu de répondant face à son duel contre l’héroïne. Enfin, on termine avec Itsuki, une jeune fille enjouée mais un brin calculatrice que nous avons trouvé intéressante.

Un bel effort d’adaptation

Gambling School n’était pas en soi un manga difficile à adapter puisque son intrigue reste dans un registre ordinaire. Nous avons quand même trouvé le scénario cohérent et travaillé malgré le manque de surprises et des interprétations ratées de la part de certains acteurs. La réalisation se focalise essentiellement sur l’académie Hyakkaou, ce qui apporte de la tension à cause du huis clos créé par l’école. Les costumes des acteurs restent fidèles à l’original, tout comme les décors et les détails de l’école ou la reproduction des jeux organisés. Le fait d’avoir choisi de garder les cheveux naturels des acteurs est une bonne chose car utiliser une perruque blonde comme dans Fullmetal Alchemist, c’est un peu trop.

gambling schoolGlobalement, on retrouve une grande majorité des éléments indispensables à l’intrigue, ce qui fait que l’histoire n’est pas difficile à comprendrequ’on la connaisse ou non. Celle-ci est assez simple, en effet, Yumeko veut satisfaire sa soif de jeu en provoquant des personnes à sa hauteur, pour mieux les humilier une fois qu’ils ont perdu. Le drama nous permet ainsi de découvrir les différentes facettes de l’être humain à travers des jeux déterminant leur futur. Nous sommes agréablement surpris par cette adaptation dont le format aurait pu être allongé de quelques épisodes supplémentaires sachant que l’intrigue ne faisait que commencer. Si la fin pourra décevoir du fait qu’elle reste ouverte, celle-ci incitera les plus curieux à se rabattre sur l’un des deux autres supports, ce qui n’est pas plus mal !

 

L’adaptation en drama japonais de Gambling School est une réussite et un bon choix de la part de Netflix. Nous avons pris grand plaisir à suivre ces jeux passionnants et originaux traitant de la condition humaine de l’homme !

Bande-annonce de Gambling School :