Un crowdfunding inédit pour ressusciter la série Animerama, véritable trésor de l’animation japonaise !

Un crowdfunding inédit pour ressusciter la série Animerama, véritable trésor de l’animation japonaise !

C’est avec ambition qu’Eurozoom souhaite créer un coffret inédit Animerama, qui rassemblerait trois chefs d’œuvre de l’animation japonaise : Cléopatra, Mille et une nuits et La Belladonna. Pour financer ce projet, le distributeur a démarré une campagne de crowdfunding. Il compte ainsi sur la participation des passionnés pour faire renaître de leurs cendres ces trois pionniers de l’animation pour adultes.

 

Animerama : une trilogie culte et pourtant méconnue

 

Après avoir fait redécouvrir en 2016 le psychédélique Belladonna sur grand écran, Eurozoom souhaite remettre au goût du jour la série Animerama (Mille et une nuits, Belladonna, Cléopatra) dans son intégralité. Produite entre 1969 et 1973 par le célèbre TEZUKA Osamu (Astroboy) et scénarisée par Eiichi YAMAMOTO, il s’agit là d’une trilogie devenue culte, mais qui a pourtant disparue des écrans pendant près de 40 ans. Ces trois pépites de l’animation japonaise ont une dimension symbolique qui les démarquent. Pour la première fois de l’histoire, des créations animées s’adressent aux adultes, tant par les messages qu’elles cherchent à transmettre que par leurs scénarios respectifs, aussi originaux que marquants.

Mille et une nuits (1969), premier volet de la saga, est une libre adaptation du recueil de contes populaires du même nom ; une réinterprétation sensuelle et plus psychologique de ces fables du Moyen-Orient. Au-delà de cet aspect général, l’œuvre dispose d’une dimension initiatique par le biais du voyage et des rencontres d’Aladin.

L’année suivante, en 1970, c’est au tour de Cléopatra de voir le jour. Inspiré de l’histoire de la célèbre reine d’Egypte, l’anime s’aventure dans une réflexion sur l’homme sur fond de science-fiction et de voyage dans le temps. Une façon originale d’aborder cette figure historique tout en s’adressant à un public averti.

Cleopatra Animerama Eurozoom

 

La merveille Belladonna

 

Le dernier opus de la série et sûrement le plus marquant, est sorti en 1973. Il s’agit de Belladonna, véritable trésor, tant au niveau de ses thèmes que par les problématiques abordées. Une jeune femme, sur le point de se marier est abusée sexuellement par son seigneur. Son traumatisme la conduit à se réfugier dans la vallée de la Belladonna et à conclure un pacte avec le diable qui va alors lui octroyer le pouvoir de se venger. Elle devient alors une grande prêtresse païenne, dont les pouvoirs trouvent leur source dans la nature. Belladonna se positionne à la fois comme un pamphlet féministe, mais aussi comme un besoin de retour à la nature primitive. Les questionnements sur le sexe et la drogue participent aussi à l’abondance intellectuelle de l’anime. Les graphismes et la musique, pour le moins originaux, participent quant à eux à le démarquer d’un point de vue plus « matériel ». Bien que saluée par la critique, cette animation osée ne fera qu’un court passage au cinéma avant de pratiquement disparaître de la circulation. Elle a pourtant une valeur particulière et Hayao Miyasaki (Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro…) lui-même affirmera que son œuvre trouve ses racines dans Belladona.

 

Belladonna avis animerama

 

La levée de fonds en vue de la réalisation du projet de coffret Animerama, rassemblant ces trois joyeux en haute définition est donc une opportunité immense de pouvoir faire découvrir ces classiques japonais à la génération actuelle. Ledit coffret que souhaite créer Eurozoom comporterait notamment les DVD et BLU-RAY des trois films, des CD des bandes originales de Belladonna et Mille et une nuits et un livre entièrement consacré à Belladonna.

 

Un contenu inédit qui s’annonce donc, aussi diversifié que passionnant ! 

Pour faire un don pour la création de ce coffret : crowdfunding KISS KISS BANG BANG 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.