Star Citizen : Annonces et démonstrations de la conférence annuelle Citizencon 2917

Star Citizen : Annonces et démonstrations de la conférence annuelle Citizencon 2917

Alors que la très attendue mise à jour Alpha 3.0 n’est toujours pas sortie, Star Citizen profite de sa conférence annuelle pour illustrer ses dernières avancées sur la production de la partie MMO de son jeu de science-fiction.

Récemment rentrés dans le club des Arlésiennes après plus de cinq ans de production, les développeurs toujours au travail profitent de l’événement pour montrer ce qui attend les joueurs dans un futur proche. La CitizenCon (nom officiel de la conférence) s’est tenue en Allemagne, pays qui représente la deuxième plus grande communauté du jeu.

La communauté française très soudée

On peut également mentionner qu’il est de tradition que les communautés de chaque pays organisent leurs propres événements en parallèle pour venir suivre la retransmission en direct et à plusieurs. Pour la France, il s’agit de la « Pari’Verse » tenue en Île de France et qui rassembla la communauté francophone dans un complexe équipé d’une salle de cinéma ainsi que d’une véritable petite exposition des divers médias de fans et de certaines organisations/guildes francophones.

CNOU PIONEER : Ce géant capable de fabriquer d’installer des avant-postes sur les planètes colonisées

Pioneer Star Citizen Citizencon 2017

A la fois une grande nouveauté et un exploit technique. Le Pioneer permet donc de placer des installations comme des laboratoires, des espaces de stockage, des infirmeries sur les planètes et les lunes de l’univers. Mais aussi des habitations, des garages, des fermes ou tout autre bâtiment dédié à la production d’une organisation ou d’une guilde. Les joueurs en possession d’un tel vaisseau pourront donc s’installer presque n’importe où et gérer leurs territoires ainsi que leurs installations.

ArcCorp : La planète entièrement recouverte d’immeubles et entièrement visitable

Star Citizen ArcCorp Citizencon 2017

Deuxième exploit historique et technique de taille. Le studio ambitieux montre ses récents travaux sur la fabrication d’une planète grouillante de tours et autres immeubles dans lesquels on peut tout à fait se perdre à zigzaguer entre chaque rue. On ne peut néanmoins pas atterrir partout. Certains quartiers recevront beaucoup plus de soins et seront dotés de plateformes d’atterrissage afin de se balader à pied dans des restaurants, des magasins, des structures administratives et des hangars remplis de marchandises à transporter dans l’univers. Pour rappel on arrive sur cette planète depuis l’espace. Ce n’est donc pas un niveau dédié mais bien une des nombreuses destinations mise à disposition des explorateurs.

Des stations spatiales géostationnaires pour la livraison de cargaisons et autres

Star Citizen 2017 Citizencon ArcCorp

Il n’est pas tout le temps nécessaire de faire une descente sur la planète. Une simple escale vers l’une de ces stations orbitales suffit pour venir revendre votre marchandise vaillamment transportée depuis les confins les plus dangereux de la galaxie. Cependant, pour certains vaisseaux extrêmement grands, le passage via des stations orbitales deviendra obligatoire car les plus gros vaisseaux du jeu ne sont pas faits pour supporter le vol atmosphérique. Certaines de ces stations perdues dans tout l’univers peuvent parfois être abandonnées et se transformer en formidables îles au trésor pour les équipes qui oseront s’aventurer à l’intérieur. En bref, beaucoup de mécaniques de jeu seront aussi jouables à l’intérieur de ces stations orbitales qui peuvent s’avérer plus intéressantes que les planètes par certains moments.

Le voyage en Hyperespace : La patience est une vertu dans Star Citizen

Star Citizen Citizencon 2017

L’espacement entre les planètes d’un même système solaire s’exprime en plusieurs millions de kilomètres. Le transport de l’une à l’autre s’effectue physiquement et non pas via des téléportations. De fait, il n’est pas rare de rester plusieurs minutes dans le vide stellaire, son vortex de l’hyperespace. La durée maximale d’un tel voyage d’une planète jusqu’à l’autre bout du système pourrait même atteindre une vingtaine de minutes pour les vaisseaux les plus lents ! Il sera cependant assez rare de pouvoir parcourir une telle distance d’un seul coup. Des passages dans des relais et des stations-services pour faire le plein de combustible seront nécessaires. Les pirates et d’autres ennemis pourront vous décrocher de votre voyage afin de vous attaquer. Le temps de trajet peut être utilisé pour réparer les pièces de son appareil, pour s’organiser dans les missions de son journal de bord ou tout simplement pour analyser le marché en temps réel ou prendre des nouvelles de la guilde.

Planète Hurston : De la variété dans la biodiversité des différentes planètes de Star Citizen

Hurston Star Citizen 2017

Voici une autre planète en phase de production. Tout comme sa voisine la planète ArcCorp, la planète Hurston est elle aussi prévue pour être intégrée au jeu pendant l’année 2018. On peut la découvrir plus longuement dans la vidéo de démonstration dans laquelle on y découvre de nombreuses plaines ainsi qu’une ville très industrialisée avec une faune et flore bien particulière. Là encore, des millions de kilomètres de surface à parcourir pour trouver les différentes villes, stations, postes avancés ou même partir à l’aventure dans une carcasse de vaisseau écrasé pour y récupérer la boîte noire, parfois de grande valeur. Ce n’est qu’un exemple des différentes planètes intégrées dans le jeu final. Récemment, on a pu entendre que le lancement officiel du jeu se porterait avec un départ d’une dizaine ou d’une quinzaine de systèmes solaires et donc forcément plusieurs douzaines de planètes disponibles. Cependant l’aventure est loin de s’arrêter là puisque le but final du studio est de concevoir plusieurs centaines de systèmes solaires donc le jeu aura énormément de nouveautés bien après sa sortie. On remarque donc que tout est sur les rails à présent. On ne devrait plus attendre très longtemps pour recevoir du contenu jouable et explorable.

Conclusion : Une conférence axée sur le court terme et le contenu

Citizencon 2017

Cette Citizencon est l’opposé de l’exposition Gamescom 2017 pendant l’été. Cette dernière montrait les différentes occupations qui feront leurs arrivée dans la mise à jour 3.0 tandis que cette Citizencon s’est plutôt appliquée à montrer les planètes, stations et autres décors qui hébergeront le contenu gigantesque de ce MMO de science-fiction. Il fut également mentionné que nous verrons enfin une démonstration du fameux jeu solo Squadron 42 pendant l’hiver 2017. L’événement fut également un moyen pour Intel de présenter son nouveau périphérique de stockage SSD doté de la toute nouvelle technologie 3dxpoint dans laquelle l’équipe marketing a réussi à intégrer un vaisseau exclusivement offert aux possesseurs du matériel en question. Pour ceux qui prennent l’aventure Star Citizen en cours de route, nous vous recommandons la lecture de deux chroniques Just Focus expliquant l’univers et le jeu plus en détail afin d’affronter la gigantesque masse d’informations nécessaires à la compréhension de la saga. En voici la partie 1 dédiée aux novices complets, et la partie 2 pour ceux souhaitant avoir plus de détails sur le futur proche du projet déjà soutenu par deux millions de fans. Vous a-t-il convaincu ?

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.