More
    More

      Interview Clio: Focus sur son nouvel album « L’amour hélas »

      Depuis le 23 avril est disponible le nouvel album de Clio « L’amour hélas » dans tous les points de ventes et sur les différentes plates-formes de téléchargement. De même, son clip « L’appartement »  en collaboration avec Iggy Pop est disponible depuis 11h ce matin. Dans ce troisième album, nous retrouvons Clio sur des ballades romantiques, des airs mélancoliques. Comme la France entière, Clio s’est retrouvée confinée chez elle à Besançon en mars 2020. Ce confinement a été l’occasion pour elle d’écrire et de composer ce nouvel album. La rédaction de Justfocus a eu la chance de rencontrer Clio à Paris pour qu’elle nous parle de ce nouveau projet.

      Bonjour Clio, comment on se sent à la veille de la sortie de ce nouvel album ?

      Je suis bien contente de savoir que ça sort demain, c’est toujours un peu long entre le moment où on termine tout le travail et le moment de la sortie. Donc, je suis vraiment très contente. Bon, bien sûr, on est un peu submergé par plein  de choses et on est en attente de ce que vont penser les uns et les autres de notre projet. Mais je suis contente que ces sons sortent de leur « trous ».

      Ce thème de la mélancolie est toujours présent dans ce nouvel opus notamment avec « Ai-je perdu le nord », pourquoi à nouveau ce choix ?

      Je pense que ce n’est pas vraiment un choix, ce thème on le retrouve depuis le début, dans chacun de mes albums car c’est cet état là qui me mène à l’écriture. C’est quelque chose qui est toujours sous-adjacent dans mes chansons. Même si je ne parle pas toujours de ça, c’est une teinte qui revient toujours un peu.

      Au niveau de l’enregistrement et des clips, quelle a été la chanson que vous avez le plus aimer ?

      On a travaillé sur toutes les chansons en même temps, pas les unes après les autres puis les choses se sont dessinées. Je n’ai pas de souvenirs distincts d’une chanson en particulier. Après, j’ai fait ce travail avec l’équipe qui avait déjà travaillé sur le précédent album et ce sont trois garçons avec qui j’ai beaucoup de plaisir à travailler, donc j’ai adoré chacun des moments. Cependant, pour la réalisation des clips, mon plus beau souvenir c’était pendant le tournage de Elle voudrait où j’avais fait venir les musiciens, car d’habitude, ils ne sont pas là pendant les clips. On leur avait choisi de superbes combinaisons à fleur. C’était un moment incroyable avec un plan séquence où tout le monde avait un petit rôle à jouer au bon moment, et donc il fallait que personne ne fasse d’erreur et c’était très rigolo. Et je dois dire que c’est mon meilleur souvenir de tout tournage de clips confondus. C’est une équipe incroyable et rêvée et un projet que j’ai vraiment apprécié de réaliser.

      C’était comment ce duo avec Iggy Pop ?

      Géant! Même si ce n’était pas un duo enregistré en vrai. C’est-à-dire que nous nous ne sommes pas rencontrés pour enregistrer ensemble, en personne. Puisque la fabrication de cet album s’est passée pendant cette période pénible et donc on n’a pas encore eu l’occasion de chanter réellement ensemble ; d’avoir ce moment « vrai » de chanson. Mais on a enregistré chacun de notre côté, lui aux Etats-Unis, et moi ici. Et je dois dire que simplement le fait de recevoir la voix de Iggy Pop sur ma chanson c’était complètement incroyable, et moi, je ne m’en suis toujours pas vraiment remise.

      Avez-vous prévu de vous rencontrer prochainement  avec Iggy Pop?

      On avait déjà prévu de se rencontrer en avril, et malheureusement, tout est trop compliqué, et puis c’est mieux de se rencontrer dans de meilleures conditions que celles actuelles, donc je ne ressens pas d’urgence à ça. Je sais juste que ça se passera, mais en tout cas, j’ai hâte de le rencontrer.

      Après ce duo avec Iggy Pop, est-ce que vous avez d’autres artistes en tête avec qui vous souhaiteriez faire des duos ?

      Oui, j’aimerais faire un duo avec Alex Beaupin, ce serait avec grand plaisir. Puisque c’est une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et je serai très contente de partager une chanson avec lui.

      Vous avez choisi Isabelle Maurel à nouveau pour la réalisation de vos clips pour ce troisième album. Pourquoi ce choix ?

      Parce que c’est quelqu’un de vraiment essentiel à mon travail autour de mes dernières chanson parce que… A l’origine, on ne s’est pas rencontré pour tourner un clip. Elle était venue me voir après un concert et m’avait parlé de son projet de faire un film, un long métrage. Elle voulait que j’écrive des chansons pour accompagner son projet. Donc on s’est vraiment rencontré comme ça et pas juste dans un rapport professionnel de clip. Non, on s’est rencontré parce que mes chansons la touchaient et je trouve que c’est un bon point de départ pour une longue collaboration. Et à chaque fois, elle m’épate par toutes ses idées et je pense qu’on n’a pas fini de travailler ensemble! C’est vraiment une rencontre exceptionnelle!

      Et ce projet de long métrage va se concrétiser bientôt ?

      Actuellement, c’est en travail d’écriture pour elle et pour moi aussi, puisque je me suis engagée à écrire pour ce long-métrage. Et la connaissant, je pense que ce projet verra le jour. D’ailleurs, elle a réalisé quatre clips sur cet album, mais pour l’instant, il n’y a que deux des clips qui sont sortis et deux sont à venir mais déjà tournés. Un demain, et un, dans quelques semaines.

      Est-ce que la réalisation de cet album a été différente par rapport aux autres à cause du COVID-19 et des conditions sanitaires ?

      Pour l’écriture, oui je pense car c’était tout une période où je me suis retrouvée un peu « forcée » de rester chez moi et donc une période à se concentrer sur les choses qu’on a chez soi et qu’on aime, et donc, écrire des chansons, ça en fait partie pour moi. Je pense que c’était ma manière à moi de traverser tout ça, et donc oui, ça a joué dans le fait que toutes ses chansons ont été écrites en assez peu de temps. Cette période est passé vite pour moi car j’ai beaucoup écrit. Cette période m’a donné du temps pour écrire alors que j’avais l’impression de ne pas en avoir beaucoup.

      Vous envisagez quoi prochainement après cet album?

      Alors, je suis quelqu’un qui n’envisage pas de grandes choses à l’avance, mais je vais continuer à écrire des chansons car c’est ce que j’aime faire, alors, peut-être que ça dessinera un disque prochain. En tout cas, je vais aussi me concentrer sur les chansons du film d’Isabelle Maurel, que j’ai déjà commencé. C’est vraiment le genre de projet qui me passionne donc je me lance là-dedans avec grand plaisir!

      Après cette pandémie, avez-vous des projets de concert sur scène ou de festivals ?

      Normalement, si nous pouvons, il y a deux dates prévues cet été qui sont censées se maintenir, mais sinon, le vrai début de ses chansons sur scène ça sera à l’automne.

      N’hésitez pas à aller lire l’interview de Anaud le Gouëfflec pour sa nouvelle bande dessinée.

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité