More
    More

      Zizi Jeanmaire : la mort d’une icône

      La ballerine et chanteuse incontournable Zizi Jeanmaire est morte ce 17 juillet à l’âge de 96ans. Focus sur sa vie de travail acharné et de paillettes.

      Renée Marcelle Jeanmaire est née en 1924 à Paris. Fascinée par la scène dès son plus jeune âge, elle choisit de s’inscrire à l’Opéra de Paris. C’est d’ailleurs là qu’elle va rencontrer Roland Petit qui, plus tard, deviendra son mari. Après avoir intégré différents ballets, la jeune parisienne atteint le rang de danseuse étoile. Elle commence à s’affirmer, choisit le surnom Zizi et coupe ses cheveux à la garçonne. Sa carrière décolle lorsqu’elle joue le rôle de Carmen dans le monde entier. Elle va ensuite être repérée par un producteur et elle apparaîtra aussi bien dans des films Hollywoodiens que dans des comédies musicales à Broadway.

      Dans les années 60, Zizi devient une icône grâce à sa célèbre chanson Mon truc en plumes. Elle devient, suite à cela, une figure emblématique du Music-hall français. Même après son tour du monde de danse, la jeune femme a gardé son accent de titi parisien et s’en amusait encore chaque jour.

      Zizi Jeanmaire : la mort d’une icône
      Zizi et Rolland – ballet Carmen

      Rolland Petit : Une histoire d’amour passionnée

      Zizi connait Rolland Petit depuis l’école de l’Opéra de Paris. Il est le petit-fils de Rose Repetto, la créatrice de la marque de chaussons de danse éponyme. Il chorégraphie beaucoup de ballets pour Zizi et c’est même lui qui est à l’origine de sa coupe androgyne. Dans une interview, il avait expliqué le lien fort qu’ils entretenaient à la vie comme à la scène.

      « Je suis très influencé par Zizi et si je l’influence, elle m’influence aussi. C’est pour ça que ça a très bien marché depuis très longtemps. »

      Après une séparation, ils se sont retrouvés et se sont mariés le soir de Noël 1954. C’était l’homme de sa vie jusqu’à ce que la mort les sépare. En effet, Rolland Petit est décédé en 2011. Leur histoire était basée sur une passion commune, la danse, mais aussi sur un amour sans faille. Les deux se respectaient, s’inspiraient et grâce à cela, ils se faisaient évoluer mutuellement.

      Zizi Jeanmaire : la mort d’une icône
      Zizi et Yves Saint Laurent

      Yves Saint Laurent : Une amitié haute-couture

      « Il lui suffisait d’entrer en scène pour que tout prenne vie, feu et flammes »

      Les deux amis se sont rencontrés en 1956, dans les ateliers de la maison Dior. Elle devient la muse d’Yves Saint Laurent. Elle l’inspire, il l’a fait briller. Grâce à Zizi, il a dû réinventer sa manière de dessiner pour l’adapter au style unique du music-hall. Quand elle triomphe avec son fameux Truc en plumes, elle porte une création Saint Laurent. Le créateur adorait la parer de strass, de plumes et de paillettes. Vous pouvez d’ailleurs retrouver sur le site du musée Yves Saint Laurent la collection de croquis dessinés pour Zizi.

      La France a donc perdu une icône de la danse. Cette femme a su s’imposer et conquérir le monde, tout en s’attribuant un style bien à elle. Dites-nous en commentaires qu’elles sont les femmes qui vous inspirent le plus.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.